The Walking Dead : Interview d’Alanna Masterson, l’interprète de Tara Chambler

Alanna Masterson - The Walking Dead

Interview accordée à Trish Bendix le 10 octobre 2014 pour le site Afterellen.com

Dans la dernière saison de The Walking Dead, les téléspectateurs ont fait la connaissance de Tara Chambler, interprétée par l’énigmatique Alanna Masterson. Suite à la dévastation de leur ville par des zombies, Tara avait pris soin de sa sœur et de sa nièce. Puis, nous avons appris qu’avant que les zombies n’envahissent l’Amérique, Tara s’entraînait pour devenir policière et qu’elle avait des relations avec des femmes quand, vous savez, il y avait encore des personnes vivantes disponibles.

Bien, qu’à la base, elle ait été présentée comme faisant partie du groupe du Gouverneur diabolique, elle a ensuite rencontré une fille (Alisha) et a cru que sa vie allait s’améliorer. Mais le Gouverneur a rallié le camp de Tara pour mettre en place une fusillade de l’autre côté de la clôture de Rick et compagnie. Tara a rapidement réalisé qu’elle avait à faire à un homme diabolique, qui a fini par faire tuer sa famille et sa petite-amie. Cependant, Glenn a eu pitié d’elle et elle fait dorénavant partie des survivants ayant quitté la prison et partis pour se réunir à Terminus, ce qui n’est pas la situation rêvée que tout le monde espérait.

Lors du premier épisode de la saison cinq, qui sera diffusé ce dimanche, Tara fera face à des personnes qu’elle avait essayé de tuer il n’y a pas si longtemps que ça, lorsqu’elle était sous l’influence du Gouverneur. Nous avons rencontré Alanna Masterson et avons discuté avec elle du fait de jouer la première survivante homosexuelle de la série et de ce qu’elle pourrait nous dire sur cette nouvelle saison (si seulement elle peut nous en parler).

J’ai lu quelque part qu’à la base, Tara ne s’appelait pas « Tara », c’est vrai ?

Et bien, quand vous auditionnez, ils vous donnent de fausses informations, un faux nom. Je crois que je m’appelais Heather ou quelque chose du genre. Ils changent également les dialogues donc je ne savais pas que j’allais me rallier au Gouverneur. Dans le scénario, j’avais une conversation avec un trentenaire, je lui disais que lorsque l’apocalypse avait commencé, j’étais allée chez mon ex-petite amie pour essayer de la trouver mais qu’elle était déjà partie. Et je savais que j’avais été jetée de l’académie de police. Voilà les informations que j’ai eues. Puis, j’ai pris connaissance de mon heure de rendez-vous, j’ai regardé la convocation : mon rendez-vous était à six heures du matin et seul David, qui joue le Gouverneur, était présent avec moi ! Je me suis dit que ma mère allait être fière de moi !

Vous saviez donc depuis le départ que votre personnage était gay, pouvez-vous me dire ce que vous en avez pensé au début ?

On me pose souvent cette question. Je crois qu’AMC et la série nous présentent de vraies personnes et racontent de vraies histoires. En auditionnant pour cette chaîne, je savais que j’allais être en adéquation avec eux. J’ai joué toute ma vie et ils recherchent d’autres genres d’histoires chez CW ou ABC Family. Donc, quand j’ai pu aller chez AMC et devenir le premier personnage lesbien dans une de leurs séries, j’ai trouvé ça formidable. Parce que c’est une vraie histoire et je me suis dit que j’adorerais la raconter.

En tant que lesbienne et téléspectatrice de The Walking Dead depuis ses débuts, j’espérais qu’ils nous montrent un tel personnage. C’était aussi surprenant parce que votre coming-out dans la série n’était pas grand-chose, genre c’était banal et c’est génial. Qu’en avez-vous pensé ?

J’ai eu une conversation avec notre showrunner – une de mes meilleures amies est lesbienne et elle n’est pas toujours là à dire « Eh, je suis lesbienne ! », tout comme mes amis hétéros ne se baladent pas en disant « Eh, j’aime les filles ! ». Donc, pour Tara, il s’agit juste de qui elle est. Elle est née comme elle est née. Elle aime qui elle aime et c’est tout ce qu’il y a à dire. Je comprends que les gens veuillent plus d’informations que ça, mais la vérité c’est qu’elle aime les filles. Ça ne devrait pas être un truc si important. C’est tout. Il n’y a pas besoin d’avoir toute cette histoire de conte de fées autour de ça.

Et elle vit dans un monde où sa sexualité est bien le dernier de ses soucis ; elle essaye surtout de rester en vie.

Bien sûr ! Mon personnage a eu une petite-amie sur un court laps de temps. Et c’est comme si… Elle aimera de nouveau, peu importe qui ce sera. Elle trouvera quelqu’un.

Est-ce que ça veut dire qu’elle trouvera quelqu’un dans cette saison ?

[rires] Je n’en sais rien !

Tara arrive en tant qu’étrangère, et j’ai lu dans une interview que Rick et Tara allaient encore être en désaccord ?

Euh, huumm… je ne peux pas vraiment parler de ça. Je crois qu’il la reconnaît dans le wagon. Mais selon moi, nous vivons dans un monde où les gens font des choses vraiment horribles. Regardez Carol dans la saison précédente : elle a tué un enfant ! Pas parce qu’elle est diabolique, mais parce que c’est ce qu’il faut faire pour survivre. Donc je ne pense pas que Rick puisse un jour dire quelque chose du genre « Tu as fait quelque chose de mal, tu n’as pas le droit d’être ici. ». Et pour la défense de Tara, tout ce qu’elle veut c’est prendre soin de sa sœur et de sa nièce. C’est elle qui est sortie, a couru, et a récupéré des vivres, personne d’autre ne l’a fait. Elle a pris soin de sa famille pendant un an. Donc peu importe ce qu’il se passe entre Rick et Tara, selon moi, les gens font des choses dans ce monde qu’ils ne veulent pas faire et je crois qu’ils acceptent cela pour pouvoir aller de l’avant.

Je ne sais pas si vous pouvez en parler, mais y a-t-il un personnage en particulier avec lequel Tara passe pas mal de temps ?

Je ne dirais pas un personnage en particulier, non…

Est-ce que l’on peut affirmer qu’elle fait partie du groupe principal alors ?

Tout à fait. C’est sa nouvelle famille. Elle a Glenn et Maggie aussi, et maintenant sa famille devient leur famille. Ils sont un groupe.

Et je ne peux probablement pas vous demander si vous serez présente dans chaque épisode parce que ce n’est pas une série si régulière que ça.

Non, je ne peux rien vous dire. Je n’en sais rien. Je suppose que si je travaillais sur une série comique classique je pourrais vous dire « Oh oui, je suis dans les vingt-deux épisodes ! », mais dans une série comme celle-ci, où les gens peuvent mourir tout le temps… Avec cette série, vous ne pouvez rien dire !

Et bien, en fait, ces derniers temps, les personnages lesbiens se sont fait tuer dans toutes les séries, donc on espère que Tara reste en vie.

Quoi ? Vraiment ?! Non ! Je resterai là toute ma vie.

Et voilà ! De l’espoir !

Ne vous inquiétez pas, quarante-sept saisons plus tard, quand je serai vieille et grisonnante, je serai toujours Tara.

Il y a eu quelques rumeurs disant que Daryl pourrait être un personnage gay…

Je n’ai rien entendu de tel pour l’instant ! Donc je n’ai aucun commentaire à faire. Je n’ai vraiment jamais entendu parler de ça, je ne sais pas. Je n’en ai vraiment aucune idée.

Y a-t-il autre chose que vous aimeriez que les gens sachent sur cette saison ?

Il y a beaucoup de choses que je veux que les gens sachent ! Mais est-ce que ce sont des choses dont je peux parler ? Il vous faudra juste regarder la saison. Honnêtement, c’est une bonne saison.

Et s’il se passe quelque chose de dingue avec Tara, peut-être que l’on pourrait se revoir en milieu de saison ?

Absolument ! Appelez quand vous voulez.

Interview originale sur le site Afterellen.com

A propos de Lou Morin

Lou Morin
Traductrice Anglais/Français

Répondre