Basic Instinct

Sharon stone une tueuse en série bisexuelle

Année de Production : 1992

Date de Sortie : 08 Mai 1992

Réalisation : Paul Verhoeven

Scénario : Joe Eszterhas

Avec : Michael Douglas (Le Détective Nick Curran), Sharon Stone (Catherine Tramell), Jeanne Tripplehorn (Elisabeth), George Dzundza (Gus), Denis Arndt (Le Lieutenant Walker), Leilani Sarelle (Roxy), Wayne Knight (John Correli), Chelcie Ross (Captain Talcott), Dorothy Malone (Hazel Dobkins), Daniel von Bargen (Le Lieutenant Marty Nilsen), Stephen Tobolowsky (Dr. Lamott)

Nationalité : Américaine

Genre : Erotique, Policier & Thriller

Durée : 2h 10min.

Titre Original : Basic Instinct

Basic Instinct : Résumé

Dans Basic Instinct, Johnny Boz, une ancienne star du rock reconverti en patron de boîte de nuit, est assassiné de 31 coups de pic à glace. Son corps est retrouvé nu, dans sa chambre, et tout laisse supposer qu’il a été tué par la femme avec laquelle il venait de faire l’amour. Les inspecteurs Nick Curran, un policier violent qui a du mal à se contrôler et qui est suivi psychologiquement et Gus Moran sont chargés de l’enquête.

Les soupçons se portent rapidement sur Catherine Tramell, la petite amie de Johnny. Ils sont renforcés par le fait que celle-ci est écrivain et que son dernier roman comporte exactement le même type de meurtre. Alibi parfait ou modèle cruel ?

Catherine est rapidement mise hors de cause mais Nick ne peut se résoudre à la laisser en paix. Après avoir été mis en congé forcé et dessaisi de l’enquête, il continue cependant à la poursuivre. Troublé et attiré par la jeune femme, il succombe bientôt aux charmes de cette dernière.

Dans Basic Instinct, Johnny Boz, une ancienne star du rock reconverti en patron de boîte de nuit, est assassiné de 31 coups de pic à glace. Son corps est retrouvé nu, dans sa chambre, et tout laisse supposer qu'il a été tué par la femme avec laquelle il venait de faire l'amour. Les inspecteurs Nick Curran, un policier violent qui a du mal à se contrôler et qui est suivi psychologiquement et Gus Moran sont chargés de l'enquête. Les soupçons se portent rapidement sur Catherine Tramell, la petite amie de Johnny. Ils sont renforcés par le fait que celle-ci est…

L'avis d'Univers-L

Scénario/Réalisation
Casting
Lez/Bi Quantité
Lez/Bi Qualité

Résumé : Un thriller incontournable.

Note des lectrices : 4.08 ( 2 votes)
59

Qui n’a pas entendu parler de ce film ? Il est connu pour avoir révélé Sharon Stone et également pour sa célèbre scène d’interrogatoire qui pose plus de questions qu’elle n’apporte de réponses. Une scène qui a fait couler beaucoup d’encre.

La bisexualité est représentée en la personne de Catherine et de ses liaisons avec Nick et Roxy. Il existe une réelle alchimie entre Catherine et Nick, tout comme entre Catherine et Roxy. Bien qu’il n’y ait pas le même type de scène de sexe entre les deux jeunes femmes, leur scène de danse en boîte de nuit est pour le moins explicite.

Le mot qui pourrait d’ailleurs le mieux qualifier ce film est « explicite ». Tout dans ce long-métrage est montré. Il n’y a aucune place pour l’imagination. Je ne dis pas que c’est mal ni que c’est bien. C’est seulement une réalité.

Pour décrire son scénario, Joe Eszterhas déclare « L’idée de Basic Instinct m’est venue d’une fascination pour la manipulation psychologique. Le film est un gigantesque jeu intellectuel, une histoire d’amour étrange, tortueuse sur le thème des pulsions homicides. »

Au final, Basic Instinct est un long-métrage sexuel et érotique qui comporte son lot de cadavres et de rebondissements.

Basic Instinct : Critiques Presse et Récompenses

Nommé aux Oscars en 1993 dans la catégorie Meilleur Montage pour Frank J. Urioste.

Nommé aux Oscars en 1993 dans la catégorie Meilleure Bande Originale pour Jerry Goldsmith.

Nommé aux Golden Globes en 1993 dans la catégorie Meilleure Bande Originale pour Jerry Goldsmith.

Nommé aux Golden Globes en 1993 dans la catégorie Meilleure Actrice pour Sharon Stone.

Nommé aux MTV Movie Awards en 1993 dans la catégorie Meilleure Performance Féminine pour Sharon Stone.

Nommé aux MTV Movie Awards en 1993 dans la catégorie Femme la Plus Désirable pour Sharon Stone.

Basic Instinct : Extraits

GUS : Vous travaillez sur un nouveau roman ?
CATHERINE : Exact.
GUS : Pas marrant tous les jours votre boulot, faut inventer tout le temps.
CATHERINE : Ça apprend à mentir.
GUS : C’est-à-dire.
CATHERINE : Eh bien quand vous inventez, il faut que ce soit crédible. Ça s’appelle la suspension d’incrédulité.
GUS : J’adore ça. Suspension d’incrédulité.
NICK : De quoi il parle votre nouveau bouquin ?
CATHERINE : C’est l’histoire d’un flic, amoureux de la femme qu’il lui faut pas.
NICK : Et qu’est-ce qui se passe ?
CATHERINE : Elle le tue.

ROXY : Si vous la laissez pas tranquille, je vous tue.
NICK : Y a une chose que je voulais te demander, Rocky, d’homme à homme, je trouve que Catherine, c’est vraiment le coup du siècle. Qu’est-ce que t’en penses ? T’es là depuis quand ? T’aimes ça, mater, pas vrai ?
ROXY : C’est elle qui aime que je mate.

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef. Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Un commentaire

  1. Avatar

    Bon, autant dire que j’ai vu (et revu, et revu…) ce film un grand nombre de fois mais il y a très longtemps. Pas revu depuis au moins 10 ans. Mais évidemment à l’époque j’avais adoré ! Sharon Stone mémorable ! Des scènes et des répliques aujourd’hui cultes. Si je le revoyais aujourd’hui je ne suis pas sûre de trouver ça si bon. Mais je reste avec ce souvenir d’un film à l’efficacité implacable.

Répondre