Interview d’Amber Benson, l’interprète de Tara Maclay

Interview liée à la série Buffy Contre Les Vampires

Buffy Contre Les Vampires : Interview d'Amber Benson

Interview accordée au Magazine Série Mag n°11 (Septembre/Octobre 2001)

C’est ton premier séjour en France ?

Non, j’avais déjà passé une semaine à Paris l’été dernier. Je logeais à Saint-Germain-des-Près et je me suis beaucoup baladée dans le quartier latin. J’adore Paris, c’est une ville magnifique et je m’y sens vraiment comme chez moi. Même si je ne parle pas très bien français. Je connais quelques mots utiles. Par exemple, je sais dire : « Où sont les toilettes, s’il vous plaît ? » (Rires).

Quand tu as été engagée pour jouer Tara, savais-tu que ton personnage prendrait autant d’importance ?

Pas du tout. En fait, je croyais que je n’allais apparaître que dans quelques épisodes. C’est seulement au cours de la quatrième saison que j’ai compris que j’étais là pour un moment. Désormais, Tara fait complètement partie du Scooby Gang.

La plupart des acteurs de la série travaillent ensemble depuis longtemps. As-tu eu du mal à trouver ta place dans l’équipe ?

Heureusement, avant de commencer à jouer dans Buffy, je connaissais déjà Alyson Hannigan. Nous sommes de vieilles amies et, quand je suis arrivée sur le plateau, elle avait déjà demandé à tout le monde d’être gentil avec moi ! (Rires)

Sur Buffy, j’ai la chance de travailler avec un groupe de gens très sympa. Nous passons beaucoup de temps ensemble en dehors du plateau. Le week-end, nous allons souvent dans la maison de Joss Whedon et nous récitons du Shakespeare. L’équipe de Buffy, c’est un peu ma deuxième famille.

Tourner des scènes romantiques avec une amie n’est-ce pas un peu difficile ?

Au contraire, c’est plus facile car je lui fais totalement confiance. Il n’y a aucune ambiguïté entre nous. Par ailleurs, Alexis Denisof, le petit ami d’Alyson (qui tient le rôle de Wesley dans Angel et Buffy, Ndrl) prend ça très bien. Il n’est absolument pas jaloux. En fait, il est même assez content que Willow joue le rôle d’une lesbienne. Comme ça, elle n’est pas obligée d’embrasser d’autres acteurs. (Rires)

Est-ce que l’homosexualité de Tara a suscité des protestations de la part des fans de Buffy ?

Aux USA, les groupes d’extrême droite et les fanatiques religieux étaient évidemment furieux, mais la majorité des fans a très bien réagi. Ce n’est pas l’arrivé de Tara et l’homosexualité de Willow qui ont mécontenté les fans, mais plutôt le départ de Seth Green (Oz). Il y avait aussi des garçons qui voulaient absolument que Willow reste hétérosexuelle, car ils craquaient complètement pour elle. A part ça, dans l’ensemble, mon personnage a été plutôt bien accueilli aux Etats-Unis et j’en suis ravie. Je trouve qu’il n’y a pas assez de rôles gays dans les séries. A la télévision, les homosexuels et les lesbiennes ont rarement la possibilité de voir des personnages qui leur ressemblent et auxquels ils peuvent s’identifier. J’espère que ma petite contribution permettra de faire avancer les mentalités.

Comment as-tu démarré ta carrière ?

J’ai commencé par faire de la danse, mais je n’étais pas douée car je manquais totalement de coordination. Du coup, plutôt que de me ridiculiser sur scène, j’ai décidé de faire du théâtre. Enfant, j’ai joué dans plusieurs pièces en Alabama, où je suis née. Mes parents ont déménagé à Los Angeles quand j’avais 14 ans, et j’ai alors commencé à passer des auditions. J’ai notamment joué dans les téléfilms Jack Reed, où j’incarnais la fille du flic joué par Brian Denneby. Buffy est ma première série télé.

Tu as écrit, réalisé et produit Chance, ton premier long métrage. Quel est le sujet du film ?

C’est une comédie romantique dans laquelle une jeune femme cherche l’âme sour. L’héroïne perd son temps avec des types horribles, alors que l’homme de ses rêves est juste sous son nez. Ce projet me tient énormément à cour et il n’aurait jamais pu vu le jour sans Buffy. Tout d’abord, plusieurs acteurs de la série jouent dans le film, comme James Marsters, qui interprète le meilleur ami de Chance. De plus pour financer le film, j’ai vendu des photos dédicacées sur le net et j’ai aussi fait appel à la générosité des fans. Je leur suis très reconnaissante et le nom de chaque donateur apparaîtra à la fin du générique. Le film est à présent terminé et je suis en train d’achever le montage.

Peux-tu nous raconter une anecdote sur Sarah Michelle Gellar. ?

Sarah est vraiment cool. Comme je ne sais pas conduire, elle a pitié de moi et me raccompagne souvent en voiture. Contrairement à elle, j’ai toujours la tête dans les nuages et je ne suis pas suffisamment attentive pour être une bonne conductrice ! (rires)

Retour à la fiche de présentation Buffy Contre Les Vampires

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef. Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre