Episode 224 – Une solution qui convient

Episode de la série Hand Aufs Herz  (Saison 1)

Ben, Emma et Franck continuent leur course-poursuite contre l’avion.

EMMA : Arrêtez, arrêtez !!!

Ben se plante carrément devant l’avion qui est, de ce fait, obligé de s’arrêter. Emma descend et court vers l’avion. Jenny ouvre la porte.

JENNY : Emma qu’est-ce que tu fais là ?
EMMA : Je peux prouver que tu n’as pas pris de drogue.
PÈRE DE JENNY : Pourriez-vous m’expliquer de quoi il s’agit ?
EMMA : Je dois vous parler à vous et votre épouse, donnez-moi cinq minutes.

Jenny la regarde avec un grand sourire pendant qu’Emma lève le pouce en signe de victoire. Franck et Ben se tapent dans les mains.

Béa est au Raumzeit assise sur une chaise en train de regarder un CD. Miriam arrive en trombe et demande où est Franck. Caro lui signale alors qu’il a dû partir brusquement. Miriam lui demande de préparer deux cafés et va prendre Béa dans ses bras. Miriam pense que Caro est vraiment un spécimen spécial. Elle n’a, en effet, que peu apprécié que celle-ci lui fasse une remarque sur son âge. Miriam veut sortir au Chulos mais Béa lui dit préférer rester devant la télé sur le canapé, car selon elle on ne sait pas qui on peut rencontrer là-bas. Mais Miriam insiste et sa belle-sœur se laisse convaincre.

Rolf, le père de Jenny, ne croit pas, en rentrant dans le hall de l’aéroport, à l’innocence de sa fille. De plus, il ne sait même pas si Ronnie existe vraiment. Franck arrive et confirme que Ronnie existe bien car c’est son frère. Jenny remarque alors, un peu stupéfaite, que ses parents et Franck se connaissent. Franck raconte alors que Ronnie a reconnu avoir mis de la drogue dans la boisson de Jenny. Il leur fait la promesse que ce comportement aura des conséquences. Rolf fait ses excuses à sa fille et sa mère est heureuse de s’être trompée. Franck les invite à aller tous au Raumzeit pour leur expliquer ce qu’il va faire de Ronnie. Emma et Jenny se prennent dans les bras tandis que Ben dit avec un peu d’ironie qu’il avait l’impression que personne ne l’aimait de toute façon.

EMMA : Tu pensais vraiment que j’abandonnerais aussi facilement ?
JENNY : N’importe quoi !

Plus tard, au label, Franck emmène les parents de Jenny dans son bureau et dit à Emma et Jenny de boire ce qu’elles veulent.

EMMA : Et encore merci pour votre aide !
FRANCK : Je devais bien ça à Jenny.

Jenny et Emma se prennent dans les bras. Rolf fait remarquer que le temps est mauvais et qu’ils ne pourront pas rester très longtemps.

EMMA : Je n’aurais jamais pu te laisser partir comme ça.

Ben, qui en a sans doute assez de regarder Jemma s’enlacer, veut partir.

BEN : Bon je vais y aller alors, on se voit plus tard à la maison.
JENNY : Eh quoi, arrête ! Je ne t’ai même pas correctement remercié pour le numéro de James Bond que tu as fait sur la piste. Ça m’a sauvée, merci !!
BEN : Pur égoïsme. Je n’aurais pas supporté d’entendre Emma pleurnicher tous les jours à l’école !
EMMA : Hey !

Emma et Jenny lui sautent dans les bras et le serrent très fort.

BEN : Bon OK, partez sans moi, je dois encore bosser mon histoire.
JENNY : Quoi ? Je pensais qu’on irait ensemble au Chulos.
BEN : Pour vous regarder vous faire des câlins toute la nuit ? Super idée !
EMMA : Pff !
Jenny : Pff !

Elles se prennent la main et s’en vont sous le regard d’un Ben tout sourire.

Mais au moment de quitter Raumzeit, Ben tombe sur Béa. Ils se regardent un moment sans rien dire. Puis chacun poursuit son chemin. Ben sort du label et Béa va vers Miriam. Cette dernière lui rappelle qu’elles ont une soirée uniquement filles.

Franck explique aux parents de Jenny qu’il va essayer de prendre contact avec un psychologue scolaire pour Ronnie. Mais Rolf ne pense pas que ça puisse être suffisant vu ce qu’a fait Ronnie à sa fille. Il veut emmener Ronnie à la police pour qu’il soit puni. Mais Franck insiste sur le fait que Ronnie soit jeune et qu’il puisse donc faire des erreurs. Franck propose alors une solution qui conviendrait à Jenny et éviterait aussi à Ronnie d’aller à la police.

Emma et jenny discutent devant un verre.

JENNY : Je pense qu’ils devraient sortir maintenant pour qu’on puisse aller à la police. Je veux laisser ça derrière moi.
EMMA : Tu as une idée d’où Peters peut connaître tes parents ?
JENNY : Pas la moindre idée.

Elles se lèvent car Franck et les parents de Jenny sortent.

JENNY : Est-ce qu’on peut aller à la police maintenant ?
ROLF : Euh non, M. Peters va s’occuper de ça lui-même. Nous sommes d’accord que c’est la meilleure solution pour toutes les parties concernées.
JENNY : Et de quelle sorte de solution il s’agit, s’il-te-plaît ?
ROLF : Fais-moi confiance, une solution qui est profitable pour tout le monde.
EMMA : Je pense qu’elle sera surtout profitable pour Ronnie.
FRANCK : Ne t’inquiète pas. J’ai une part de responsabilité aussi. Après la mort de nos parents, je ne me suis pas occupé de lui correctement et aujourd’hui il en souffre encore.
ROLF : Ce n’est naturellement pas une excuse pour ce qu’il t’a fait. Mais comme je l’ai dit nous avons trouvé une solution qui est très bien pour tout le monde et pour toi aussi.
JENNY : Ah ah.
ROLF : Tu peux compter sur nous. Bon, on doit y aller. Tu nous raccompagnes à l’aéroport ?
JENNY : Oui.

Elle donne un baiser rapide à Emma et part avec ses parents sous le regard un peu contrarié de sa petite amie.

Stephan fait remarquer à son fils que sa voiture a dû beaucoup lui manquer pour qu’il soit parti toute la journée avec. Ben avoue à son père que le retour de son permis a été utile pour Emma et Jenny. Ils ont pu prouver que Jenny était innocente et que parfois il faut croire les gens. Stephan lui explique qu’il devait veiller sur Jenny et qu’il était obligé de prendre cette décision. Ben lui conseille de faire au moins une fois confiance. Stephan le soupçonne d’être en colère pour une autre raison et lui demande d’oublier cette prof et de se consacrer à ce qui est vraiment important. Ben lui rétorque qu’il ne passe son bac que pour lui mais il lui demande d’arrêter de lui assener ces stupides conseils.

Au Chulos, le groupe « Liebe minou » chante sur scène. Piet est au bar et Miriam n’arrête pas de le regarder. Béa l’a remarqué et lui demande si elle doit lui filer son numéro. Miriam lui explique qu’elle veut sa soirée entre filles et que non, elle n’est pas venue pour Piet. Mais quand Béa lui montre une fille qui discute avec Piet, Miriam décide de laisser pour un moment son amie.

Béa repense à sa première rencontre avec Ben au Chulos. Elle reçoit alors un SMS de Ben « tu me manques ».

Ronnie explique à Sophie, au Chulos, comment Jenny a réussi à l’avoir. Piet entend leur conversation mais les deux ne le voient pas. Franck, selon Ronnie, était en colère mais il n’en sait pas plus car il est parti avec Ben et Emma. Sophie raconte que ce sont eux qui ont donné la drogue à Jenny. Pour lui, Jenny l’avait mérité. Piet, qui continue à écouter, apprend que Ronnie est prêt à redemander à ses amis de faire sa fête à Franck s’il l’embête de trop. Ronnie dit à Sophie que Franco et ses copains sont ceux qui ont tabassé Franck. Piet n’en croit pas ses oreilles. À l’époque, Franck l’avait embêté pour cette histoire de billets, donc il avait bien mérité sa raclée.

Miriam est sur la piste et danse sur une chanson de Beyoncé – « Single ladies ». Béa, au bar, envoie un SMS à Ben « moi aussi ». Miriam emmène ensuite Béa sur la piste de danse.

Franck repense aux reproches que Ronnie lui a faits pour ne pas avoir été là quand leurs parents sont morts. Il prend sa veste et s’en va.

On retrouve Franck au Chulos avec un Piet heureux de le voir. Franck raconte à Piet que ce n’est pas facile d’avoir la responsabilité d’une personne car quoi que tu fasses tu as l’impression de mal faire. Piet avoue à Franck qu’il a entendu Ronnie se moquer de lui. Il est aussi à l’origine de la baston qu’a reçue Franck. Il avait payé des amis à lui pour lui donner une leçon. Et en plus Ronnie en était fier. Franck encaisse la nouvelle sans dire un mot.

Ronnie arrive au Raumzeit et va voir Franck. Ce denier l’invite à s’asseoir. Ronnie reconnaît que ce n’était pas très sympa ce qu’il a fait à Jenny. Mais son frère lui explique que de redonner de la drogue à une ex-droguée est tout sauf cool. En plus, ses parents allaient la ramener en cure de désintoxication. Ronnie se dit prêt à s’excuser s’il le faut.

Au lycée, Ben rejoint Béa dans un couloir et lui glisse très rapidement qu’il la remercie pour le SMS. Il s’en va et Béa reste un peu pensive au milieu du couloir. Mais lorsqu’elle avance, son bras est happé par une main. C’est Ben qui la tire dans une salle de classe. Et là, ils s’embrassent de nouveau. Ben lui avoue qu’il l’aime et que rien n’y changera. Il devait le lui dire mais au moment où il veut s’en aller, Béa le supplie de rester.

Ronnie sait qu’il n’est pas aussi doué que son frère pour les responsabilités mais il lui promet de faire des efforts. Mais Franck ne se laisse pas avoir et demande à Ronnie de prendre ses affaires et de disparaître. Il est temps, selon Franck, que Ronnie apprenne à supporter les conséquences de ses actes. Ronnie, fou de rage, insulte son frère et lui assène les mêmes reproches habituels. Pourtant Franck ne change pas d’avis car il sait que Ronnie a payé des mecs pour le tabasser. Il veut donc qu’il s’en aille et grandisse enfin.

Franck a-t-il enfin compris que Ronnie est un vrai salaud ?


Hand Aufs Herz - Episode 224Hand Aufs Herz - Episode 224Hand Aufs Herz - Episode 222

Retour à la fiche de présentation Hand Aufs Herz

A propos de Nathalie Danel

Avatar
Chroniqueuse et Traductrice Allemand

Répondre