Interview de Natalie Krikowa, Debra Ades et Renee Lim

Interview liée à la websérie The Newtown Girls

Natalie Krikowa, Debra Ades et Renee Lim

Interview accordée à Crystale le 15 Mai 2012 pour le site Autostraddle.com

Il est jeudi soir et je suis à The Bank, l’institution lesbienne renommée de Newtown, en train d’attendre l’interview avec Renee Lim et Debra Ades – deux actrices de la websérie lesbienne australienne, The Newtown Girls qui a été postée sur Autostraddle durant ces dix dernières semaines (si vous l’avez manquée, rattrapez votre retard ici).

Cette semaine, notre interview célèbre le dernier épisode de la saison, dans lequel nous découvrons enfin quelle ravissante demoiselle de Newtown a gagné le cœur de Scarlet. Si vous n’avez pas vu cet épisode, alors vous ne devriez probablement pas lire cette interview qui contient des spoilers.

Maintenant de retour à l’interview ! L’auteure et productrice de The Newtown Girls, Natalie Krikowa, est arrivée la première. Elle m’a dit beaucoup de choses très intéressantes sur la réalisation de la série, y compris comment et pourquoi elles ont décidé de finir la saison ainsi, mais je n’ai pas été suffisamment intelligente pour enregistrer la conversation.

Pas longtemps après, Debra Ades – qui joue l’énergique Scarlet – est arrivée, ressemblant et parlant plutôt comme Scarlet. Elle ne peut pas rester longtemps parce qu’elle veut se teindre les cheveux en rose. Renee Lim – qui joue Alex, la douce bourreau des cœurs – a suivi. Malgré les avertissements de Natalie sur le fait que Renee n’est en rien comme Alex, j’ai, comme toujours, eu une réaction à retardement : Renee est son contraire, elle est super gaie, elle assure avec ses longs cheveux détachés et porte une grande robe lâche à fleurs (à un moment pendant la soirée, elle dit qu’elle « essaye, en fait, de ressembler un peu à Alex aujourd’hui », et si vous aviez été là, je pense que vous auriez trouvé ça drôle).

Après avoir établi que Renee, Debra et Nathalie sont les personnes les plus amicales, et chaleureuses que je n’ai jamais interviewées, nous avons parlé, entre autres, de ce que chacune faisait depuis que la série est finie (Debra tourne un film à Milan et commence une école de cinéma. Renee tourne différents projets en plus de son petit boulot de médecin urgentiste).

Par moment pendant cette interview, Renee et Debra ont, involontairement, commencé à se parler en tant qu’Alex et Scarlet, ce qui était parfois déroutant, mais également super mignon.

Qu’est-ce qui vous a attiré dans le projet des Newtown Girls ?

RENEE (ALEX) : Au début c’était la description des personnages. En fait, je n’avais aucune idée du rôle que je voulais jouer. Je ne me faisais pas particulièrement de soucis, et quand je suis arrivée tout le monde paraissait vraiment cool, et j’ai su que ce serait un projet amusant. Je pense que j’ai été attirée par la nature joyeuse du projet. D’habitude je fais beaucoup de drames, beaucoup de trucs durs, sérieux, et donc je recherchais quelque chose de différent.

DEBRA (SCARLET) : Je n’avais jamais joué un personnage homosexuel avant et c’est quelque chose que je voulais faire depuis longtemps. J’ai pensé : « Oh, ce sera comme dans The L-Word ! » et puis j’ai été très excitée à cette idée. J’ai, à la base, auditionné pour le rôle d’Alex, en pensant que je serais une idole cool… mais, non, complètement faux ! J’avais aussi voulu jouer dans une websérie.

Pourquoi cette envie de faire une websérie ?

DEBRA : J’aime bien le fait que ce soit en ligne, que le monde entier puisse y avoir accès. C’est un format accessible que l’on peut toujours reregarder… bon, non pas que j’aime le reregarder, je n’aime pas me regarder, mais j’aime le fait que les personnes qui veulent y revenir et revoir les épisodes puissent le faire.

RENEE : Du point de vue de la production, je pense que les projets du web donnent davantage de chance aux gens de regarder. Ils peuvent se faire une opinion sans se demander si l’équipe de production se demande si cela va leur rapporter des millions. Et puis, soyons honnêtes, dans les équipes, certaines personnes, peuvent être assez fermées d’esprit et pour la plupart, ils ne pensent pas vraiment au public insatisfait. Les projets sur Internet sont aussi géniaux parce que vous pouvez les réaliser avec vos passions et vos idées. Vous n’avez pas tant de gens que ça qui disent « Oh, j’aime beaucoup ça mais ça va nous prendre trois ans à mettre en œuvre ». C’est plus facile d’attirer les professionnels à travailler sur ces projets parce qu’ils ont des délais de production relativement court. Ici, l’équipe de production pouvait faire avec nos agendas et le fait que nous n’étions pas disponibles.

Comment vous êtes-vous préparées pour ces rôles de lesbiennes ?

DEBRA : Avoir grandi et vécu dans ce quartier, connaitre beaucoup de gens gays, connaitre Newtown de fond en comble, et savoir à peu près comme fonctionne la communauté gay aide. Et bien entendu, les séries comme The L-Word.

RENEE : J’ai basé le personnage d’Alex sur ma meilleure amie.

Est-ce qu’elle vous a donné des conseils ? Ce truc où Alex s’ébouriffe le derrière de la tête, c’est elle ?

RENEE : [Rires] Non. En fait, quand je lui ai dit qu’Alex était basée sur elle, elle a dit « Vraiment ? Oh Mon Dieu ! ». Je devrais dire qu’Alex est basée sur ma meilleure amie mais sans le côté branché. Deb a raison, ce genre de truc a été pris à force de passer du temps dans Newtown. Quand vous dites « les filles de Newtown » je comprends tout à fait ce que cela veut dire, je comprends cette ambiance. Tout comme pour le physique de ces personnages, vous avez juste à regarder autour de vous. [Elle désigne les personnes assises à côté de nous à The Bank et nous nous retournons tous, regardons, puis rions. Très juste.]

Une question pour vous Renee. En quoi Debra est-elle différente de son personnage de Scarlet ?

RENEE : Elle ne l’est pas tellement ! On peut dire que Deb a été très bien choisie pour le rôle. Bien que Debra soit bien plus attentionnée et réfléchie que Scarlet, et plus jolie. Cependant, je dirais que beaucoup des traits de caractère qui rendent Scarlet si spéciale sont probablement ceux que Deb elle-même connait et dont elle a occasionnellement fait l’expérience. Je crois que c’est pour ça qu’elle fait du si bon travail, parce que certains des problèmes qu’a Scarlet sont ceux que Deb a eus. Elle est genre « Oh, j’ai fait ça le week-end dernier ! » Parfois elle va dire quelque chose, et je vais lui répondre « Est-ce que t’as vraiment dit ça Scar’ ? Je veux dire Deb ? Je veux dire… je suis perdue, est-ce que c’était dans le script ? »

Et Deb, en quoi Renee est-elle différente d’Alex ?

DEBRA : L’opposé total ! Je me rappelle, à l’une des toutes premières prises, Renee était sortie après coup et elle s’est habillée avec ses vêtements – ce qui est à peu près ce qu’elle porte en ce moment – elle portait une robe d’été, elle avait les cheveux détachés, elle n’était pas du tout en mode Alex. Quand elle s’est tournée j’étais complètement « Oh Mon Dieu, tu es tellement girly ! » Donc dans ce sens elle est l’opposé total d’Alex. Mais pas en terme de force, Renee a vraiment la force qu’a Alex.

Quelle a été votre scène de tournage préférée ?

RENEE : [A Deb] La scène que je préfère regarder est celle où tu te prends des balles dans la figure.

DEBRA : Oh, merci !

RENEE : Ma préférée est celle du dernier épisode. Je pense que cela offre à Alex une libération, elle a pu exprimer ce qu’elle ressentait, ce qui est génial parce qu’Alex garde beaucoup de choses pour elle. C’était genre « Merci Mon Dieu, je peux enfin [mime le déballage des sentiments] ».

DEBRA : Ce que je préfère moi, c’est que tout, jusqu’à présent, avait été assez léger, et les deux derniers épisodes nous ont donné l’opportunité d’aller un peu plus loin.

RENEE : Embrasser pas mal de belles nanas a vraiment été un temps fort. Je doute que quiconque croit le contraire. Je crois que l’un de mes épisodes préférés est quand on tourne là, à The Bank.

DEBRA : Oh oui ! Il y avait beaucoup de monde ici, on a beaucoup rit.

RENEE : Dans cette scène Scarlet est vraiment saoûle, et j’essaye d’avoir la fille avec qui elle veut sortir… c’est vraiment amusant.

Retour à la fiche de présentation The Newtown Girls

A propos de Lou Morin

Lou Morin
Traductrice Anglais/Français

Répondre