L’Espionne Lesbienne de Ange

L’Espionne Lesbienne de Ange

Extrait de l'Album : Le Cimetière des Arlequins

Date de Sortie : 1973

Paroles : Christian Decamps

Musique : Daniel Haas

Nationalité : Française

Genre : Rock

Durée : 2 : 52 minutes

Titre Original : L’Espionne Lesbienne

L’Espionne Lesbienne : Avis Personnel

Ange est un groupe de rock progressif français né au milieu des années 1970. Créé et mené au départ par les frères Francis et Christian Décamps, il a ensuite cédé la place dans un second temps à une collaboration entre Christian Décamps et son fils Tristan.

Influencé au départ par Genesis et King Crimson, Ange propose un rock qu’il souhaite théâtral et poétique. A partir des chansons de Christian Décamps, le chanteur, parolier et également leader charismatique incontesté, le groupe se démarque fortement de ses semblables dans les années 70, à ses tout débuts.

Leur premier album, Caricatures, sort en 1972 mais c’est grâce à une reprise de « Ces gens-là » de Jacquel Brel que le groupe se fait véritablement connaître. La consécration intervient avec leur album Le Cimetière des Arlequins qui sort en 1973 où apparaît cette reprise et qui contient également « L’Espionne Lesbienne ».

Aujourd’hui, fier d’une nouvelle formation, le groupe continue à se produire sur scène.

Paroles

De ses yeux de fauve
Elle chavirait de faune en faune
En fausse femme
De ses ailes chauve
Souris allait de zone en zone
En jeu de dames
A pleines dents
A pleine face
Incidemment
Elle te fait face
Elle est la machine
Qui a fabriqué la Joconde
Suce les poitrines
Des plus belles dames du monde
Elle déploie ses griffes
Et se dégrafe montrant ses griffes
De fausse femme
Ange aux doigts de suif
Au corps trop plat au coeur en net
De ” cathedrame ”
Assise devant
La vierge pâle
Assurément
Son vagin râle
Elle est ballerine
Dans un théâtre de candeur
Elle est Agrippine
Sous une rampe de sueur
Elle est lesbienne
Elle est chienne
Elle est hyène, elle est (ah!)
Elle est Cayenne
Elle est Caspienne
Elle est Vienne, elle est (ah!)
Elle est suave
Elle est flave
Elle est Slave, elle est (ha!)
Elle est lesbienne
Elle est chienne
Elle est hyène. Elle est (ah! …)
Déesse aux yeux de biche
Qui défriche et qui triche
Et qui brame
Où es-tu belle tarentule?
Dans ta toile de globules
Que tu traînes
Plus qu’un venin
Plus qu’un serpent
Tu te déteins
Sur mon présent
Tu es la cyprine
Qui lubrifie les catacombes
La mèche d’hémoglobine
Qui fera palpiter la bombe !

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef. Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre