L’Honneur Avant Tout de Radclyffe

L'Honneur Avant Tout de Radclyffe

Titre Français : L’Honneur Avant Tout

Titre Original : Above All, Honor

Auteur : Radclyffe

Date de Sortie : 2004

Nationalité : Américaine

Genre : Roman d'Amour, Roman Policier

Nombre de Pages : 162 pages

Editeur : Labrys Éditions

ISBN : 2-916456-00-7

L’Honneur Avant Tout : Quatrième de Couverture

Cameron Roberts se voit attribuer la mission la plus déprimante de sa carrière d’agent du Secret Service : surveiller la fille du Président des Etats-Unis. Habituée aux missions d’infiltration sur des terrains autrement plus dangereux que les milieux artistiques new-yorkais, elle s’attend à devoir faire du baby-sitting. Mais Blair Powell n’a de cesse d’échapper à ses chiens de garde pour courir les boîtes de nuit et tenter d’oublier entre les bras de femmes d’un soir, le lourd tribut qu’elle doit payer à la carrière politique de son père. La mission de Cameron est de la protéger malgré elle et de garder dans l’ombre son secret.

Auteure à succès, Radclyffe a publié une vingtaine de romans aux Etats-Unis. L’Honneur Avant Tout est le premier opus de la série des « Honneur » qui en compte quatre. Après une brillante carrière de chirurgienne, elle se consacre désormais à plein temps à l’écriture.

L’Honneur Avant Tout : Avis Personnel

Lorsque Céline et Sandrine décident de créer la maison d’Editions Labrys à Lyon, elles contactent Radclyffe, une romancière américaine prolifique et connue aux Etats-Unis. Celle-ci les soutient dans leur projet et L’Honneur Avant Tout est le tout premier roman édité par cette jeune entreprise.

L’histoire est connue. Protéger la fille du Président des Etats-Unis d’Amérique, c’est presque devenu banal dans les romans policiers. C’est incroyable le nombres d’agents qui s’y sont déjà collés ! Mais la principale différence dans ce livre c’est que la fille du président est lesbienne. Elle est lesbienne et elle passe ses nuits à draguer dans des bars gays. Bien évidemment, une telle information ne peut être dévoilée à la presse, ça ferait très mauvais genre. Alors les agents chargés de la protection de cette jeune femme doivent en plus s’assurer qu’aucune information ne soit dévoilée.

En plus parce que Blair Powell ne supporte pas cette cage dorée où elle est enfermée depuis des années. Rêvant par dessus tout de liberté, elle passe son temps à s’échapper et à semer ses protecteurs. Mais lorsque l’agent Cameron se voit confier l’affaire, elle est bien décidée à ce que les choses se passent différemment.

Les deux femmes se jaugent, apprennent à se connaître et à travailler ensemble. Puis le désir vient rapidement troubler la donne entre elles. Blair est bien décidée à séduire Cameron mais celle-ci ne peut succomber, elle a une mission à accomplir.

La fin ne résout rien et donne au contraire l’envie d’en apprendre plus sur les deux héroïnes dont l’auteure a réussi à dresser un portrait très riche et intéressant. En plus le tueur fou est toujours dans la nature !

Il faut que je me procure le second épisode…

L’Honneur Avant Tout : Extraits

– Je ne veux pas de cette mission.
– Vous n’avez pas le choix.
– Avec tout le respect que je vous dois, chef, je suis un agent senior et je devrais avoir un droit de regard sur mes affectations.
Il l’observa silencieusement : elle avait maigri depuis leur dernier entretien, ses yeux s’étaient assombris et durcis. Elle le fixait, dissimulant à peine son air de défi, elle bouillait de colère. Le dossier sur le bureau contenait ses états de service ; ils étaient impeccables, exemplaires dans tous les domaines. Ce dossier contenait les faits essentiels et rien sur cette sombre histoire. Personne n’avait rien su de tout ça et n’en saurait jamais rien. D’abord parce qu’elle n’en parlerait pas, et puis personne ne voulait qu’elle le fasse. Ce que tout le monde voulait, c’était reprendre le boulot, même routinier. C’était exactement ce qu’il avait l’intention de faire : la remettre au boulot.
– Vous avez été sélectionnée par la commission de sécurité. Ils pensent que vous êtes la personne idéale pour mener à bien cette mission. Ce n’est pas négociable.
– C’est du foutu baby-sitting ! N’importe quel bleu pourrait le faire.
Elle serrait les dents et frôlait l’insubordination, elle le savait et s’en foutait. Il n’y avait rien qui pourrait la toucher désormais, sauf peut-être une connerie pareille. Elle avait besoin d’une mission de terrain, quelque chose qui l’épuiserait mentalement et physiquement, quelque chose qui l’empêcherait de penser.
– C’est à cause de la blessure ? Ils pensent que je ne suis pas prête à reprendre le service actif ? demanda-t-elle.
– Vous l’êtes ?
– Absolument. J’en ai fini avec la rééducation et j’ai passé mon évaluation psychologique obligatoire. » (Pages 11-12)

« Mac Phillips leva les yeux vers Cameron alors qu’elle entrait dans la salle de commandement. Elle semblait pensive mais sereine, rien à voir avec ce pauvre Ryan qui revenait très mal à l’aise de ses rencontres régulières avec Aigrette. Mac ne s’attendait pas à ce qu’elle dévoile quoi que ce soit, il avait rarement rencontré quelqu’un d’aussi indéchiffrable et il lui faudrait jouer finement pour en apprendre plus. Elle lui plaisait déjà. Il aimait son sens du devoir, elle était là pour protéger Blair Powell et pas pour se la couler douce. Il était las des critiques constantes et du défaitisme ambiant des derniers mois. Si elle pouvait changer cela, il la soutiendrait sans faillir. Il haussa un sourcil interrogateur. » (Page 33)

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef. Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre