Sugar Rush V.S. South Of Nowhere

Article lié à la série South Of Nowhere

Sugar Rush VS South Of Nowhere 01Sugar Rush VS South Of Nowhere 02Sugar Rush VS South Of Nowhere 03

Pourquoi ce combat ?

Parce qu’il est extrêmement aisé de comparer ces séries pour plusieurs raisons. Tout d’abord, elles traitent toutes les deux d’homosexualité féminine à travers des personnages d’adolescentes encore au lycée. Ensuite, elles comptent chacune deux saisons et même si South Of Nowhere aura une troisième saison contrairement à Sugar Rush, elles en sont aujourd’hui au même niveau. Elles s’adressent principalement aux adolescents et aux jeunes, ont des épisodes d’une durée similaire de 25 minutes environ et ont comme acteurs principaux deux actrices de moins de 20 ans. Dernière information et non des moindres, elles sont apparues sur les écrans la même année,  en 2005.

Après avoir énuméré leurs points communs, il est important de se pencher sur leurs différences.

South Of Nowhere est une série américaine alors que Sugar Rush est une série britannique. L’une se situe à Los Angeles connue également sous le nom « Cité des Anges » alors que la seconde se déroule à Brighton, la « Cité du Vice ». En clair, ce combat oppose la machine à séries hollywoodienne à l’efficacité anglaise…

Entrons directement dans le vif du sujet.

South Of Nowhere présente une population américaine aisée vivant dans une ville où il fait toujours beau et chaud. Les parents Carlin ont de bons emplois qui leurs assurent d’excellents revenus. Leurs enfants n’ont donc pas à travailler le soir, après les cours pour se payer leurs études. Ashley, elle, est la fille d’une rock star et possède un compte en banque bien garni. En clair, South Of Nowhere propose une population aisée et riche. En totale opposition, Sugar Rush propose la mère de Sugar qui vit on ne sait comment mais elle est loin d’être à l’abri du besoin. Sugar vit dans une cité, vole les vêtements et chaussures qui lui plaisent parce qu’elle n’a pas l’argent pour se les payer, s’empare de l’argent de son copain dealer et vend de la drogue pour arrondir ses fins de mois. Elle travaille quelques temps dans la restauration rapide en vendant des glaces et barbes à papa sur la jetée puis trouve un boulot de vendeuse de chaussures. Kim qui est lycéenne n’hésite pas à voler la carte bancaire de sa mère et à s’interroger sur son avenir si elle ne réussi pas ses examens.

JEUNESSE DORÉE CONTRE REVENUS MODESTES

Pour aller plus loin, nous opposons les séries idéales américaines où les personnages ont des brushs impeccables, des vêtements de haute couture et des actrices fantastiquement sexy au réalisme anglais. Dans la seconde, les actrices ont des boutons qui deviennent sujet à des blagues stupides, s’habillent comme les jeunes de leur âge et n’ont rien de gravures de mode. South Of Nowhere rivalise de décors et de lieux bien entretenus, beaux et lumineux alors que Sugar Rush se perd en bars sordides, en boîtes sombres et toilettes publiques crades. Même si le premier fait rêver, il a tendance à, à la longue, à devenir lassant de perfection.

Sugar Rush VS South Of Nowhere 04Sugar Rush VS South Of Nowhere 05Sugar Rush VS South Of Nowhere 06

BEAUTÉ INTOUCHABLE VS NATUREL ORDINAIRE

Dans la même veine, South Of Nowhere présente des adolescents ressemblant aux personnages de la série Dawson (et je tiens à signaler que j’adorais cette série). Ils analysent, se perdent parfois en conversations pseudo philosophiques et oublient tout simplement d’être jeunes. Ils semblent très matures et s’expriment comme des adultes. Loin de là, Sugar Rush ne se gêne pas pour employer un langage adolescent fait de gros mots, d’insultes et de verlant surtout dans sa version originale. Le côté jeune en rébellion contre la société et le monde des adultes et poussé à l’extrême.

JEUNES ADULTES CONTRE JEUNES REBELLES

A propos de rébellion, s’il y a un sujet commun aux deux séries, c’est bien celui-là. Ashley est une rebelle qui s’est mis la plupart des lycéens à dos. Sugar est une allumeuse qui dit tout ce qui lui passe par la tête sans se préoccuper des conséquences. Mais alors que l’une déclare avoir couché avec un grand nombre de filles, l’autre est montrée en train de draguer un mec différent tous les soirs. Alors que l’une affiche un sombre passé, l’autre passe son temps à boire de l’alcool pour être totalement raide et prend des drogues. Heureusement, Ashley rattrape Sugar avec ses tatouages. Mais de ces deux bad girls au fort caractère, il faut bien reconnaître qu’Ashley est plus politiquement correcte que Sugar.

BAD GIRLS VS BAD GIRLS

Sugar Rush VS South Of Nowhere 07Sugar Rush VS South Of Nowhere 08Sugar Rush VS South Of Nowhere 09

En parlant de visibilité, on ne pouvait pas passer à côté de la représentation  du sexe dans ces deux séries. South Of Nowhere le laisse supposer. Le premier épisode de la saison 2 est clair quand au fait que Spencer et Ashley ont passé la nuit ensemble et ont fait l’amour. Mais ensuite, cet aspect est gommé petit à petit jusqu’à ce que Paula les surprenne au lit. Elles ne sont plus montrées s’embrassant passionnément ou allongées après avoir fait l’amour ou dans quelque autre position compromettante que ce soit. De ce point de vue là, Sugar Rush est beaucoup plus décomplexée. Sugar couche avec tous les mecs qu’elle croise, Kim baise avec son voisin Tom, réalise qu’elle est lesbienne et passe une nuit avec la femme de ses rêves, dans un hôtel de luxe durant le dernier épisode de la première saison. La seconde saison va encore plus loin. Kim découvre le sexe avec Anna avant de succomber au charme de Saint. Toutes les deux seront montrées au lit à plusieurs reprises, avant et après avoir fait l’amour et s’embrassent passionnément à plusieurs reprises. Comble de la visibilité sans être non plus excessif, Saint travaille dans un sex shop pour femmes. Alors que South Of Nowhere se contente d’accolades et de sous entendus, Sugar Rush présente une relation amoureuse passionnée composée à la fois de gestes de tendresse et de relations sexuelles. Si l’on fait le compte des baisers, Sugar Rush gagne haut la main.

SOUS ENTENDUS CONTRE VISIBILITÉ

 Après avoir abordé la représentation du sexe entre les adolescentes, on se doit de traiter de l’acception de l’homosexualité. South Of Nowhere a placé son intrigue au coeur d’une famille profondément catholique. Paula, la mère de Spencer réagit de manière violente et agressive quand elle découvre que sa fille est lesbienne. Elle jette Ashley dehors et déclare à sa fille qu’elle la dégoûte. Heureusement, le père de Spencer, à force d’écoute et d’amour fait comprendre à sa femme que si elle ne veut pas perdre sa fille, elle doit faire un effort et essayer de l’accepter telle qu’elle est. Du côté de Sugar Rush, il n’y a pas d’aveu ou de surprise en flagrant délit. Kim s’est enfuit avec Sugar et a passé la nuit à l’hôtel avec elle. Ses parents l’ont découvert et ont compris que leur fille est homosexuelle. Au début de la seconde saison, Nathan bafouille, bégaye et a du mal à parler de sexe avec sa fille. Stella, elle est totalement décomplexée à ce sujet. Les expériences de Kim avec Anna les surprennent et alors que Nathan est choqué de voir que sa fille a une vie sexuelle, il finit pourtant par lui acheter un lit deux places. South Of Nowhere aborde la question de l’homophobie alors que Sugar Rush se concentre sur la difficulté pour les parents de voir grandir leurs enfants.

HOMOPHOBIE VS ENTRÉE DANS LA VIE ADULTE

Ces deux paragraphes posent la question de la censure aux États-Unis et en Angleterre. Les américains restent en majorité plus puritains et moi innovants que les anglais dans leurs productions. Alors que les américains préfèrent créer des drame intenses à rallonge avec des « season final » chargés d’émotion, les britanniques préfèrent offrir des mini séries riches et décomplexées relativement courtes. Les États-Unis épuisent leur concept jusqu’à la fin au risque de tourner en rond et de voir leurs histoires devenir ennuyeuses alors que les anglais restent très brefs mais se renouvellent sans cesse avec humour et autodérision.

DRAME CONTRE HUMOUR

South Of Nowhere est une série qui n’est pas uniquement centrée sur la relation Ashley-Spencer même si celle-ci a une importance grandissante au fil de l’histoire. A contrario, Sugar Rush, surtout lors de sa première saison est uniquement basée sur l’histoire entre Kim et Sugar. Cela s’atténue sensiblement lors de la seconde saison avec l’arrivée du personnage de Saint. South Of Nowhere fait la part belle aux seconds rôles. Les personnages annexes ont droit à leurs propres histoires et cela permet aux auteurs d’aborder de nombreux sujets. En comparaison, Sugar Rush reste très centré sur la relation centrale entre Kim et Sugar. Les autres personnages ont une importance moindre et leurs histoires s’avèrent moins prenantes et moins intéressantes. En même temps, il faut avouer que la liaison entre Kim et Saint évolue de manière très favorable loin des clichés habituels et passe d’un flirt à une relation amoureuse en n’oubliant pas le côté sexuel. La relation entre Spencer et Ashley ressemble bien plus à ce que nous connaissons déjà. Les deux adolescentes se cherchent, s’avouent leurs sentiments, passent une nuit ensemble, le monde se ligue contre elles, elles le combattent mais un ex (souvent un garçon) vient mettre son grain de sel. Leur histoire est plus convenue même si elle comporte de très beaux moments.

DE NOMBREUSES HISTOIRES VS UNE RELATION AMOUREUSE

Dernier point, les personnages. Nous avons parlé des deux bad girls dans un précédent paragraphe. Ashley et Sugar sont des personnages forts, anticonformistes, politiquement incorrects et complexes. Toutes les deux oscillent constamment entre le noir et le blanc et cela en fait des personnages marquants. Mais il est tant maintenant de parler de leurs copines. Spencer est une fille sensible, intelligente et ouverte d’esprit. Elle est généreuse, fidèle et juste. Elle fait le bien autour d’elle et croit profondément en certaines valeurs telles la justice, le partage, la tolérance et le respect. Elle passe d’une adolescente timide à une fille forte et sûre d’elle. Kim est beaucoup plus égoïste et nombriliste. Elle se moque de sa famille, de ses parents et de son frère qu’elle passe son temps à insulter. Elle n’hésite pas à voler et à mentir pour obtenir ce qu’elle souhaite. Elle n’a pas confiance en elle et souffre d’un grand sentiment d’insécurité. Elle le reconnaît elle-même et ruine sa relation avec Saint de peur de tomber réellement amoureuse et de la perdre. Elle change régulièrement d’avis mais finit par mûrir et prendre des décisions qui changeront définitivement sa vie. Elle devient adulte.

VOUS PRÉFÉREZ QUI ?

Le résultat est sans appel. Après seulement deux saisons, on doit avouer que Sugar Rush est une série extrêmement intéressante et qu’elle surpasse South Of Nowhere. Elle est plus réaliste et décomplexé que sa concurrente américaine. Malgré quelques faiblesses, elle restera la série jeune la plus intéressante en matière de représentation lesbienne des dernières années. A découvrir impérativement si ce n’est pas déjà fait.

Sugar Rush VS South Of Nowhere 10Sugar Rush VS South Of Nowhere 11Sugar Rush VS South Of Nowhere 12

Retour à la fiche de présentation South Of Nowhere

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef. Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre