Los Hombres de Paco : Episode 04 – Las reglas de los Pacos

Episode de la série Los Hombres De Paco  (Saison 8)

Réalisateur : Luis Azcárate
Scénaristes : Patricia Trueba, David Barrocal, Esther Martínez Lobato, Marc Cistaré, Iván Escobar

Résumé

Alors qu’il s’apprête à partir en mission avec Paco et Mariano, Aitor croise Sara qui rentre chez elle après son overdose. Il lui demande si elle s’est bien rétablie et cette dernière lui confie que oui, mais qu’elle ne se souvient plus de rien. Aitor l’écoute quelques instants et répond à la jeune femme qu’il est persuadé qu’elle se souvient de tout. Elle se souvient de leur baiser et de ce qu’elle a ressenti mais elle refuse de le reconnaître et d’être confrontée à ses sentiments. Interdite Sara essaie de se défendre mais Paco et Mariano appellent Aitor et ce dernier l’abandonne.

La réunion journalière débute au commissariat. Pepa se penche et révèle son string au regard de Curtiz qui est gêné et la prévient pour qu’elle fasse quelque chose. Elle le remercie et remonte son jean, faisant sourire Silvia qui l’observe de loin. Don Lorenzo arrive et explique à tout son personnel qu’ils vont travailler sur un dossier important nécessitant toutes leurs compétences mais également leur plus grand silence. Il s’agit d’un problème dans une église et ils ont besoin que quelqu’un s’y infiltre. Sara propose de s’infiltrer et elle est choisie, mais Povedilla est désigné pour l’accompagner. À la fin du briefing, Marga arrive et embrasse Montoya, déclenchant la jalousie de Rita.

Pendant ce temps, dans la cuisine de l’appartement de Paco, ce dernier et Mariano intègrent Aitor à leur équipe. Ils décident de l’accepter comme faisant partie des leur et lui expliquent les règles de leur groupe. Il s’agit avant tout d’une famille. Touché, Aitor se met à pleurer et serre les deux hommes dans ses bras. Ils partent finalement pour leur mission, en vélo.

Au bar Los Cachis, Curtiz et Rita parlent d’amour. Il a vu l’état de la jeune femme à l’arrivée de Marga et lui explique qu’elle doit être patiente. Lui a été très patient et a ainsi pu gagner le cœur de Pepa. Ce que les deux policiers ignorent c’est que dans le même temps, Pepa et Silvia font l’amour dans le laboratoire de cette dernière et que Montoya et Marga font l’amour dans les toilettes du commissariat.

Après avoir localisé le lieu exact où le camion qu’ils ont pisté s’est arrêté, Paco, Aitor et Mariano se rendent sur les lieux en VTT. Là, ils découvrent que des hommes enterrent l’uranium appauvri de manière tout à fait illégale dans la montagne. Ils décident de s’approcher pour en apprendre davantage et Aitor se fait passer pour un cycliste perdu afin d’attirer l’attention des criminels. Paco et Mariano en profitent pour fouiller une pelleteuse quand ils font un faux mouvement et mettent cette dernière en marche. Là les membres de la mafia italienne comprennent qu’ils ont des ennuis et se mettent à poursuivre les policiers qui prennent la fuite sur leurs vélos. Ils s’arrêtent au détour d’un virage et dégainent leurs armes pour stopper le camion qui les poursuit. Les balles ricochent sur le véhicule mais Aitor reste au milieu de la route, se remémorant ses meilleurs souvenirs avec Sara. Contre toute attente, le conducteur du véhicule stoppe l’engin et les policiers l’arrêtent.

En parallèle, Povedilla et Sara s’infiltrent dans le couvent où une sœur a été retrouvée morte, visiblement d’une overdose. L’épiscopat a demandé son aide au commissariat et Sara s’est infiltrée comme novice accompagnée de Povedilla en père. Ce dernier ne cesse d’accumuler les bourdes pendant que Sara fait des recherches discrètement. Lors du repas du soir, le prêtre s’évanouit, lui aussi victime d’une overdose.

Après avoir fait l’amour, Pepa et Silvia discutent dans les bras l’une de l’autre. Elles parlent de Curtiz quand ce dernier arrive soudain. Pepa se cache sur la table d’autopsie, sous un drap et Silvia s’empresse de remettre sa blouse. Curtis entre et demande alors à l’experte si elle a quelques instants à lui accorder. Silvia commence par dire qu’elle n’a pas le temps, qu’une autopsie l’attend quand Curtiz lui explique qu’il est fou amoureux de Pepa et qu’il a besoin de savoir ce qui la rendrait heureuse. Sachant pertinemment qu’elle entend tout, Silvia commence à expliquer à Curtiz tout ce qui fait le charme de la grande brune. Cette dernière sourit, dissimulée sous le drap.

Au milieu de la nuit Sara se rend dans la chambre de Povedilla. Elle le découvre en sous-vêtements et lui explique qu’elle pensait faire sa vie avec Lucas mais qu’il est parti et qu’elle est tombée amoureuse, sans s’en rendre compte, d’Aitor. Elle s’énerve, tape sur la table, allume une cigarette et renverse le verre d’eau de son collègue, attirant l’attention d’une sœur. Cette dernière arrive et Sara a juste le temps de se cacher sur le lit, sous les couvertures. La sœur découvre Povedilla la cigarette à la main et devant son air paniqué s’approche du lit où elle trouve Sara à moitié nue. Elle quitte la chambre en expliquant qu’elle va faire un rapport.

Après avoir vu leur comparse être emmené sous leurs yeux, les deux autres membres de la mafia italienne se rendent au bar Los Cachis où ils menacent ouvertement Nelson à qui ils plantent une fourchette dans la main.

Curtiz, qui a invité Pepa à dîner, vient la chercher chez elle très en avance et la trouve en peignoir, à peine sortie de la douche. Elle sort finalement, magnifique et l’invite à passer devant pour aller au restaurant. Quand ils partent, un livreur arrive et oblige Curtiz à se coller au mur pour le laisser passer. Là, le policier met la main sur la poitrine de Pepa, visiblement gênée par l’ampleur prise par son mensonge. Ils se rendent au bar Los Cachis où les mafiosi se tiennent à carreau le temps de leur présence. Pepa reçoit un texto de Silvia qui l’invite à la rejoindre dans les vestiaires et quitte Curtiz en expliquant que le commissariat a besoin d’elle. Refusant de la laisser partir, Curtiz la suit.

Au commissariat, Paco, Mariano et Aitor ont installé leur prisonnier en salle d’interrogatoire. Ils se font passer pour des ripoux afin de le faire parler et arrivent à leurs fins quand ils appellent les complices de ce dernier et découvrent qu’ils tiennent Nelson en otage. Ils décident d’extraire leur prisonnier du commissariat pour l’échanger contre Nelson. Malheureusement, alors qu’ils sont proches de la sortie, Don Lorenzo arrive. Ils enlèvent les menottes à l’Italien et le font passer pour un collègue. Heureux de connaître une autre manière de travailler, Don Lorenzo emmène les hommes au stand de tir et donne une arme au mafioso. Ce dernier tire dans la cible et crible sa tête de balles sous le regard médusé de Mariano et Paco.

Suite à la nouvelle overdose, Povedilla voit arriver le renfort d’Aitor. Aitor se fait passer pour un prêtre et lorsqu’il croise Sara en habit de religieuse, il est immédiatement troublé par la jeune fille. Il l’observe un long moment, oubliant complètement sa mission et cherche à lui parler en tête à tête. Au milieu de l’une de leur conversation, Sara comprend que la drogue est entrée sur la bible. Elle se rend dans la réserve où elle découvre que toutes les bibles sont imprégnées de cocaïne liquide. Pendant ce temps, Povedilla qui a été dénoncé par la sœur, doit se repentir en lisant la bible. Il est le suivant victime, d’une overdose.

Pepa et Silvia s’embrassent et font l’amour dans les vestiaires quand Curtiz arrive avec des fleurs pour la grande brune et les entend rire. Pendant ce temps, Rita parle à Marga et lui explique que Montoya ne l’aime pas parce qu’il l’aime elle. Aitor, de son côté, retient Sara, contre son gré, la prend dans ses bras et lui fait comprendre qu’il l’aime avant de l’embrasser. Sara répond à son baiser…


Los Hombres de PacoLos Hombres de PacoLos Hombres de Paco

Retour à la fiche de présentation Los Hombres De Paco

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef. Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre