Interview d’Anna Silk, l’interprète de Bo Dennis

Interview liée à la série Lost Girl

Anna Silk - Lost Girl

Interview accordée à Dorothy Snarker le 14 avril 2015 pour le site Afterellen.com

Que sa série et son couple aient gagné le concours Afterellen du meilleur couple télévisé peut peut-être paraître ringard pour Anna Silk, l’interprète de Bo de la série Lost Girl. Ceci dit, alors que la série débute sa cinquième et dernière saison, l’actrice canadienne nous a dit ne jamais prendre ses fans dévoués pour acquis. Anna a discuté avec nous de sa victoire au concours Afterellen 2015 du meilleur couple télévisé – victoire qu’elle partage avec sa partenaire de jeu, Zoie Palmer – et de ce que l’on peut attendre de la fin de Lost Girl et de Doccubus.

Après cinq saisons à jouer la succube sans appartenance, Bo Dennis, Anna a hâte que le public américain puisse voir le début de la fin de la série. En effet, vendredi Syfy diffusera le premier épisode la saison cinq. Notez que les seize épisodes finaux ont été séparés en deux parties et que la seconde partie sera diffusée sur Showcase en automne 2015. [Attention aux spoilers : lorsque l’on parlera d’intrigues de la première moitié de la saison cinq, nous vous mettrons un petit avertissement]

Félicitations ! Doccubus a encore gagné un prix Internet avec notre concours du meilleur couple télévisé ! Que ressentez-vous lorsque vous vous voyez en tête d’un sondage Internet ? Ça commence à devenir assez courant maintenant.

C’est génial, c’est vraiment génial. C’est vraiment sympa de débuter la diffusion de la dernière saison en étant toujours au top et en sachant que les gens sont toujours impatients de voir Bo et Lauren. Je suis aux anges.

À votre avis, qu’est-ce qui permet aux gens de s’identifier et de s’impliquer autant dans la relation entre Bo et Lauren ? Parce que je crois qu’à ce stade-là, dire que les fans sont passionnés est un euphémisme.

Je crois que tout part d’une bonne écriture et d’une super évolution des personnages et du couple. À mon avis, cette histoire a toujours été très sincère et vraie et c’est quelque chose que les gens peuvent comprendre et auquel ils peuvent s’identifier. Et puis, en plus, Zoie et moi avons toujours eu une bonne alchimie. Nous sommes de très bonnes amies. Je suis sûre que beaucoup de vos lecteurs seront d’accord avec moi pour dire que Zoie est quelqu’un de très séduisant [rires]. Elle est très charismatique et magnétique, et notre alchimie transparaît entre Bo et Lauren. Nous avons un très bon contact et je crois que ça se voit à l’écran et que les gens s’en rendent compte.

Bon, maintenant, je vais vous poser deux types de questions : certaines pour les fans de Syfy qui commenceront juste à regarder la saison cinq la semaine prochaine et d’autres pour les fans canadiens – ou virtuellement canadiens – qui attendent déjà la seconde moitié de la saison. Commençons par le premier type : selon vous, quelle est la ligne conductrice de cette dernière saison ?

Comme c’est notre dernière saison, il se passe beaucoup de choses. Beaucoup de choses doivent être conclues et expliquées. L’un des thèmes principaux est la famille : nous voyons davantage la famille de Bo, ses racines, ce qu’elle représente pour elle et nous avons une vue d’ensemble. Je parle aussi de la famille qu’elle a, qu’elle s’est construite, des personnes qu’elle a appris à connaître et à aimer. Je trouve Bo particulièrement forte cette saison-ci. Elle a les idées plus claires, davantage de motivation et une meilleure vision de l’avenir. Bo est pleine d’énergie cette saison-ci.

À votre avis, où en est Bo émotionnellement parlant à la fin de la saison quatre ?

La fin de la saison quatre était très importante : Bo a perdu Kenzi, et quiconque connait Bo sait qu’elle ne laissera pas cela se produire si facilement. Elle débute donc cette cinquième saison en essayant de retrouver Kenzi, car, oui, la saison cinq reprend peu de temps après la fin de la saison précédente. Elle est très énergique, extrêmement concentrée et ne pense qu’à ça pour l’instant. Elle doit récupérer Kenzi. Et c’est de cela dont je parlais quand je disais qu’elle avait l’esprit clair dans cette saison.

[Attention spoiler] Il est intéressant de noter que Ksenia Solo est absente presque toute la première moitié de la saison cinq. Quel impact cela a-t-il sur la série et sur Bo ? Pouvons-nous espérer la revoir dans les huit derniers épisodes ?

Ce qui est intéressant dans cette histoire c’est que c’est Kenzi qui a choisi de partir. Il faut faire face à beaucoup de choses dans le monde des Faes et comme Kenzi est humaine je trouve ça bien qu’elle fasse cette quête. C’est aussi une façon de se libérer, de comprendre l’origine de toute cette situation et de comprendre qu’il faut laisser les gens que l’on aime libres.

Donc, oui, quelque part, Bo redonne un peu de liberté à leur relation ; mais leur amitié n’est en aucun cas terminée. En réalité, c’est un joli moment qu’elles partagent, un moment nécessaire. Au niveau de la série, Bo a toujours dû prendre soin de Kenzi. Je veux dire, Kenzi est capable de beaucoup de choses, mais elle est humaine. Ce devoir de protection est donc un peu parti et Bo peut davantage se concentrer sur ce qu’elle a à faire, c’est-à-dire obtenir des réponses sur ses origines.

[Attention spoiler] Donc on verra bien Kenzi dans les derniers épisodes ?

Je ne sais pas si je peux vous le dire. Mais n’ayez crainte, il n’y a pas de raison de s’en faire, Bo et Kenzi sont toujours amies.

[Attention spoiler] Les dieux grecs, ou les anciens, sont vos adversaires dans cette cinquième saison, qu’en pensez-vous ? Me concernant, j’ai trouvé intéressant la manière dont ils ont amené ça dans la première partie de saison.

Tout à fait. J’étais impatiente de voir ça et j’adore les acteurs qui ont été embauchés. Ils ont fait du bon travail. Michael Grassi, notre showrunner de la saison cinq, a vraiment bien amené cette intrigue et s’en est vraiment très bien tiré. Je trouve ça super. Comment peut-elle devenir encore plus puissante que ce que vous avez déjà pu voir ? Comme ça, en faisant intervenir les anciens. Ils ont un passé commun ensemble. Qu’est-ce que cela représente pour Bo et les autres ? Cela représente beaucoup et a beaucoup de conséquences. La série prend un sens super cool.

[Attention spoiler] Votre père, interprété par Eric Roberts, vient juste de faire son arrivée. Les origines de Bo sont l’un des plus gros mystères de la série. Qu’est-ce que cela représente qu’Hadès soit votre père ? Quel rôle a-t-il dans la seconde moitié de la saison ?

C’est super important qu’il soit son père, et je ne pense pas que Bo ait imaginé que l’origine de son pouvoir soit si puissante et si noire. C’est une grosse révélation et il reste beaucoup de choses à dire dans ces huit derniers épisodes. J’adore Eric Roberts. C’était très marrant de travailler avec lui. Il est très intéressant et marrant sur le plateau. Il en impose beaucoup et du coup c’était vraiment génial de lui donner la réplique. C’était super de le voir travailler et de le voir amener ce personnage à la vie.

Retour à la fiche de présentation Lost Girl

A propos de Lou Morin

Lou Morin
Traductrice Anglais/Français

Répondre