Open

Un rêve éveillé du milieu de la nuit

Affiche : Open

Année de Production : 2006

Réalisation : Charlotte Siebenrock

Scénario : Charlotte Siebenrock

Avec : Judith Sehrbrock (cliente), Karine Ugowski (femme âgée), Katharina Zapatka (femme jeune)

Nationalité : Allemande

Genre : Court-Métrage, Drame

Durée : 7 : 00 minutes

Titre Original : Open

Open : Résumé

Une automobiliste s’arrête dans un pub pour se reposer et reprendre des forces. Là, elle découvre deux femmes, l’une jeune l’autre plus âgée, attablées dans un coin. Alors qu’elle les observe, elle les voit soudain s’approcher. Prise au dépourvu, la jeune cliente brune embrasse alors la plus âgée des deux…

Une automobiliste s’arrête dans un pub pour se reposer et reprendre des forces. Là, elle découvre deux femmes, l’une jeune l’autre plus âgée, attablées dans un coin. Alors qu’elle les observe, elle les voit soudain s’approcher. Prise au dépourvu, la jeune cliente brune embrasse alors la plus âgée des deux…

L'avis d'Univers-L

Scénario/Réalisation
Casting
Lez/Bi Quantité
Lez/Bi Qualité

Résumé : Étrange. A découvrir.

Note des lectrices : Soyez la première !
51

Ce court-métrage est l’œuvre de Charlotte Siebenrock, une cinéaste allemande née à Berlin en 1962 qui a fait des études d’art dramatique durant sa jeunesse. Une fois diplômée, elle travaille pour la télévision et réalise plusieurs petits films avant de prendre, en 2000, la tête du département casting de Grundy UFA TV Production. Un parcours atypique qui est, tout comme Open, difficile à décrire.

Tout commence comme un film d’horreur. Une belle femme, seule, sous la pluie, en voiture. L’ambiance très sombre et la musique vous donnent le sentiment qu’il va lui arriver quelque chose de pas très sympathique. En fait, vous vous trompez et ce ne sera pas la première fois. En effet, les codes du genre sont à chaque fois détournés pour surprendre et déconcerter.

Donc notre conductrice imprudente se retrouve dans un pub habité par deux serveuses. Deux uniques serveuses. Le silence, leurs regards, l’aspect miteux des lieux. C’est le décor parfait d’un film d’horreur, je vous assure. Et quand les deux femmes se lèvent et s’approchent de leur pas régulier vers notre belle inconnue on a peur pour elle. Sauf que, contre toute attente, il n’y a pas de bagarre, pas de sang, pas la moindre agression physique. Tout ça parce que notre belle inconnue se jette sur l’une des deux femmes et l’embrasse. Un baiser qui surprend tout le monde et a finalement un résultat plus que déconcertant.

Au final difficile donc de donner un avis sur ce film étrange et hors du commun. Je ne peux que vous conseiller de vous faire votre propre avis.

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef. Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre