Snap

Une femme voit son univers basculer à cause dune autre femme

Affiche : Snap

Année de Production : 2008

Réalisation : Kelly Dolen

Scénario : Georgia Versluys

Avec : Eleni Meros (Eva), Georgia Versluys (Petra)

Nationalité : Australienne

Genre : Court-Métrage, Romance

Durée : 12 minutes

Titre Original : Snap

Snap : Résumé

Petra se promène dans un parc en attendant son petit ami quand elle percute une jeune femme. Leurs regards s’accrochent et elles échangent un sourire avant de se quitter. Lorsqu’elles se recroisent accidentellement, Eva n’hésite pas à embrasser Petra qui prend alors la fuite.

Petra sera-t-elle capable d’affronter le regard des autres pour donner une chance à ses sentiments ?

Petra se promène dans un parc en attendant son petit ami quand elle percute une jeune femme. Leurs regards s’accrochent et elles échangent un sourire avant de se quitter. Lorsqu’elles se recroisent accidentellement, Eva n’hésite pas à embrasser Petra qui prend alors la fuite. Petra sera-t-elle capable d’affronter le regard des autres pour donner une chance à ses sentiments ?

L'avis d'Univers-L

Scénario/Réalisation
Casting
Lez/Bi Quantité
Lez/Bi Qualité

Résumé : Réussi. A découvrir.

Note des lectrices : Soyez la première !
74

Snap est un très joli court-métrage qui est empreint d’un romantisme et d’un côté fleur bleue très rafraîchissant. Dernier court-métrage du dvd Girls View 2, il n’a pas gagné autant de prix que ses prédécesseurs alors que je pense qu’il en aurait mérité un très grand nombre.

Première réalisation de l’artiste, réalisatrice, scénariste et actrice lesbienne Georgia Versluys, il possède un charme du en grande partie à son esthétique et aux changements de séquences très travaillés. Le bruit d’un appareil photo qui se déclenche, une image qui vire au noir et blanc et qui devient de plus en plus floue. C’est très bien fait et en adéquation avec le travail d’Eva qui est photographe.

J’ai adoré le trouble qui ressort de la première rencontre entre Petra et Eva. C’est visible et en même temps il ne se passe rien, Petra rejoint son petit ami et s’en va. Mais là où tout aurait pu s’arrêter, tout commence. Elles se recroisent grâce à un providentiel accident de vélo (à croire que les Australiennes adorent les accidents de vélo, rappelez-vous de Lightswitch…). Eva soigne les plaies de Petra et l’embrasse. C’est superbe quand Petra la repousse contre le mur et qu’Eva s’approche pour un autre baiser. L’hésitation de Petra et son départ précipité sonnent le glas de cette relation naissante. Oui mais le destin en a décidé autrement. Petra se rend à un vernissage et découvre une photographie d’elle exposée sur les murs de la salle. Eva est là, le cliché est d’elle. C’est un signe et Petra l’a bien compris. Elle suit Eva chez elle et fait l’amour avec cette dernière.

Et c’est à ce moment-là que Petra cesse de rêver en retrouvant son petit ami. Il ne s’est rien passé, elle a tout imaginé. Elle a tout imaginé mais quand il lui prend la main pour l’entraîner devant, elle se retourne et regarde derrière. Elle ne suit déjà plus le même chemin…

Un scénario simple soutenu par un excellent jeu d’actrices et une réalisation sans faille. À découvrir.

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef. Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre