Interview de Sherri Saum, l’interprète de Lena Adams

Interview liée à la série The Fosters

Sherri Saum 2 - The Fosters

Interview accordée à Lucy Hallowell le 25 janvier 2016 pour le site Afterellen.com

Dans The Fosters, Sherri Saum interprète Lena Adams Foster, l’une des deux meilleures mamans de l’histoire de la télévision ; la Tami Taylor dont nous avons toutes rêvé. Lorsque nous avons parlé à Sherri la semaine dernière, elle a confirmé être aussi rêveuse dans la réalité que devant la caméra.

Nous lui avons parlé du futur de la famille Adams-Foster dans la deuxième moitié de la saison 3, et elle a été assez gentille pour répondre à nos questions sur Monte, les belles-mères indiscrètes, la nouvelle coupe de cheveux de Stef et sur le temps qu’arrivent à s’accorder nos deux mamans préférées.

Sherri Saum : Luuucy !

Bonjour, comment allez-vous ?

Je vais bien, et vous ?

Je vais très bien. Merci de prendre le temps de me parler.

Pas de souci, tout le plaisir est pour moi.

Alors, tout s’est bien fini dans le dernier épisode de la première moitié de la saison 3, peut-on supposer que tout va comme sur des roulettes chez les Adams-Foster ?

Euh, tous les chemins mènent à l’Enfer dans The Fosters. [Rires] Oui, on aime avoir nos petites victoires de temps en temps, mais il y a tellement de choses qui se passent qu’on est sur le point de redescendre sur terre maintenant.

Les bases de beaucoup de choses ont été posées dans cet épisode. Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur ce que l’on peut attendre de la seconde moitié de la saison 3 ?

Eh bien, Jesús revient en ville et même si l’on aimerait que tout se passe bien, ce n’est pas du tout le cas, et l’on va de nouveau tomber dans un véritable guêpier. Les problèmes de santé de Stef sont quelque chose d’important et puis, bien sûr, la mère de Stef qui arrive ne ville au milieu de tout ça ajoutera une bonne dose de tension dont nous n’avons pas besoin dans la maison. Stef traverse des choses difficiles, il est donc toujours bon de se serrer les coudes et d’avoir sa famille avec soi. Elle va avoir besoin de nous, c’est sûr.

Et que pense Lena du fait que Sharon soit dans les parages ?

Elle rumine pour orchestrer sa disparition prématurée en mettant des trucs dans ses repas. C’est difficile parce que visiblement sa mère pense savoir ce qui est le mieux pour Stef et Lena pense aussi savoir ce qui est le mieux pour Stef. Elle sait qu’elle sait ce qu’il y a de mieux pour Stef mais comment vous imposer tout en essayant de ne pas stresser Stef et de l’apaiser ? Elle va être sur la corde raide.

L’absence de stress n’est pas le concept que je choisirais pour décrire cette maison.

[Rires] Je crois que vous avez raison là-dessus. On essaie, mais on n’y arrive pas.

Vous avez dit que Sharon poserait des soucis. Aurons-nous la chance de voir Dana dans cette saison ?

Je n’ai aucune information là-dessus, mais la série parle de la famille et nous ne pouvons pas raconter sincèrement toutes nos histoires sans faire revenir ces personnes. [Lorraine Toussaint] est très occupée mais j’espère qu’elle reviendra. Et j’espère que mon frère et mon père reviendront de nouveau.

Et Miss Monte ? Je dois dire que même si je veux qu’elle s’approche le moins possible de Lena et Stef et ne leur fasse pas de mal, j’adore son personnage.

Ohhhh. Nous aussi ! Oh mon Dieu, on l’aime tellement. On aime son personnage et [Annika Marks] dans la vraie vie aussi. Elle est géniale.

Ce n’est pas le genre de trucs que vous oubliez. Ce [n’est pas] juste « Oh, j’ai embrassé une fille dans un bar une nuit ». C’était plus qu’un baiser, c’était une trahison émotionnelle. Elle a partagé beaucoup de choses personnelles, qu’elle aurait dû partager avec sa femme, avec cette collègue, et maintenant elles doivent travailler ensemble tous les jours. Je trouve Stef incroyablement généreuse d’avoir autorisé cela. Mais c’était bien d’une certaine façon ; ça a tiré un gros signal d’alarme pour lui rappeler ce qui est important. Je crois que Lena n’oubliera plus ses bonnes manières.

Je ne sais rien pour Monte. Je ne peux pas parler en son nom.

Stef et Lena se retrouveront-elles toutes les deux parfois ou y aura-t-il tout le temps tout le petit monde ?

Eh bien, je crois que l’on essaie juste de rendre cela réel. Nous allons nous battre pour ces moments. Nous allons voler ces instants quand nous le pourrons. Mais si le premier épisode de la seconde moitié de la saison peut vous donner un indice, sachez qu’il va falloir faire le parcours du combattant tout en essayant d’avoir un peu d’action en même temps. Mais on va essayer.

Arrivées à ce point, j’ai l’impression que même une simple tasse de café semble trop demander.

[Rires] Ce serait comme des vacances à Paris [à notre niveau].

Il y a vraiment une super dynamique entre les deux mamans et certains des enfants. Il y a eu de supers moments entre Lena et Jude et Stef et Callie. Nous avons vu des mélanges dans les saisons passées notamment avec Lena et Brandon qui ont eu des moments hilarants et touchants. Verrons-nous d’autres interactions entres les mères et les enfants ?

Je l’espère. De mon côté, j’ai chuchoté cela à l’oreille des scénaristes. Parfois nous sommes dans une scène et Lena est assise seule alors que Stef et Callie sont en train d’avoir une conversation et je me dis « Attendez une seconde, Lena devrait être ici. Lena est une mère aussi. » Je pense qu’ils m’ont écoutée là-dessus et je crois que l’on essaiera d’avoir beaucoup d’interactions. Il y a plein de raisons pour qu’on le fasse. Je veux avoir ces relations et traverser ces choses moi aussi, et c’est bien de mélanger les dynamiques.

Quelqu’un voulait que je vous demande ce que vous pensez de la nouvelle coupe de cheveux de Stef.

Je l’adore !!! Je ne peux pas m’empêcher de toucher cette fichue femme. Je trouve que c’est juste le truc le plus sexy du monde. Je veux dire, les traits de son visage sont juste tellement extraordinaires et géniaux… arg ! Et maintenant, en plus, cette coupe les faits ressortir si subtilement. Je ne peux pas. Je ne peux pas. Ne me lancez pas là-dessus… mon mari est juste là.

The Fosters, pour moi et pour beaucoup d’autres gens, est la première série qui représente nos familles et la réalité de nos vies à la télé. Y a-t-il une série qui ressemblait à votre famille lorsque vous étiez plus jeune ?

Il y a en a eu quelques rares lorsque j’étais ado. Je me suis identifiée à Au Fil des Jours. J’étais très jeune, mais je me souviens regarder cette série avec une mère célibataire qui essayait de faire en sorte que tout roule chez elle, et c’était ma famille. Je n’avais pas beaucoup de diversité à laquelle me raccrocher dans cette série, mais je m’identifiais définitivement au fait de vivre dans un foyer avec une mère célibataire. Ça semblait être chez moi parce que beaucoup des problèmes de cette série étaient comparables à ceux de ma vie. Mais, comme je l’ai dit, c’était de toutes petites choses. Nous n’avions pas beaucoup de choses auxquelles nous identifier.

Je suis tellement fière de faire cette série parce que beaucoup d’enfants peuvent dire « Oh, ils ont compris ! Ils me comprennent ! Ils nous comprennent ! On existe, on est à la télé ! On est normaux ! » Je suis tellement fière.

Merci beaucoup d’avoir pris le temps de parler avec nous. On vous aime, on aime la série et on lui souhaite beaucoup de succès.

Allons boire une bière ensemble un jour !

J’adorerais. Ce sera ma tournée !

Youpi ! C’est génial. Carrément alors.

Interview Originale sur le site Afterellen.com

Retour à la fiche de présentation The Fosters

A propos de Lou Morin

Lou Morin
Traductrice Anglais/Français

Répondre