Le Coup du Kookaburra de Claire McNab

Le Coup du Kookaburra de Claire McNab

Titre Français : Le Coup du Kookaburra

Titre Original : Kookaburra Gambit

Auteur : Claire McNab

Date de Sortie : 10 Mars 2008

Nationalité : Australienne

Genre : Roman d'Amour, Roman Policier

Nombre de Pages : 213 pages

Editeur : KTM Éditions

ISBN : 978-2-913066-36-6

Le Coup du Kookaburra : Quatrième de Couverture

Maintenant installée depuis quelque temps à Los Angeles, où elle a rejoint l’agence d’investigation léguée par son père, Kylie Kendall a bien l’intention de devenir une vraie détective privée et ce, quoiqu’en pense Ariana, sa séduisante associée.
L’occasion de mener sa première enquête va finalement se présenter lorsque Alf et Chicka Hartnidge, créateurs de l’émission pour enfants, La Bande à Sydney, viennent la solliciter personnellement afin de découvrir qui importe frauduleusement des opales à l’intérieur des peluches de leurs personnages. Pour ce faire, Kylie va alors devoir démêler l’écheveau dans lequel les deux Australiens se sont empêtrés en s’acoquinant avec un studio de cinéma, faire-valoir d’une église new age.
Qui sait, un succès dans cette affaire contribuerait peut-être à attendrir l’inaccessible Ariana ?

Après La Tactique du Wombat, Claire McNab nous offre une seconde enquête de Kylie Kendall tout aussi facétieuse et toujours prétexte à une peinture piquante des travers de la société américaine.

Le Coup du Kookaburra : Avis Personnel

Claire McNab est une écrivaine sur laquelle on peut facilement compter. Découvrir l’un de ses romans c’est être certain d’être satisfait. Et une fois encore, elle tient ses promesses.

Nous avions abandonné Kylie Kendall, stagiaire dans l’entreprise de détective privée héritée de son père. Sa situation n’a guère évolué de ce côté là et elle attend toujours de faire ses preuves sur le plan professionnel. Côté vie privée, elle sortait avec une standardiste avec laquelle elle s’entendait bien et qui lui permettait de passer agréablement le temps. Mais elle était surtout très très attirée par son associée, la mystérieuse, troublante et séduisante Ariana. On les avait laissé sur un baiser lors d’un tremblement de terre… et lorsque l’histoire débute rien n’a avancé de côté-là non plus.

Et pourtant, au fil de ce nouvel opus l’histoire de l’héroïne avance doucement, tranquillement. Kylie est enfin chargée de sa première véritable enquête. Elle devient une véritable détective privée, capable de déceler les mensonges et de monter un plan d’action.

Elle continue à voir Chantelle qui est toujours aussi agréable et attentionnée. Toutes les deux passent de bons moments mais Kylie est toujours fascinée par Ariana qu’elle ne parvient pas à chasser de ses pensées. Le baiser qu’elles ont échangé revient régulièrement la hanter et elle rêve de plus. Heureusement pour elle et pour le lecteur, elle va passer à l’étape au-dessus…

C’est avec délectation et familiarité que l’on retrouve tous les personnages secondaires qui gravitent autour de Kylie. De Mélodie la standardiste qui rêve de devenir une actrice célèbre, à la chargée de bureau, Fran, toujours aussi désagréable et morose en passant par le chat, Julia Roberts. Même la tante acariâtre et vieille fille se mêle à la partie pour notre plus grand plaisir.

A découvrir parce que Claire McNab est décidément une grande écrivaine qui maîtrise l’art des romans lesbiens avec un soupçon de policier et beaucoup d’humour.

Le Coup du Kookaburra : Extraits

« Ariana Creeling, mon associée dans la société Kendall & Creeling Services d’Investigation, choisit ce moment précis pour passer la porte d’entrée. Elle était comme à son habitude, froide, entièrement vêtue de noir, ses cheveux blonds lisses tirés en arrière.
– Bonjour, lança-t-elle, sèchement avant de continuer son chemin, ses bottes à talons hauts martelant le carrelage du couloir.
Alf la regarda passer, à deux doigts de siffler.
– Mince alors ! finit-il par dire. Vous avez vu ces yeux ?
Je savais parfaitement ce qu’il voulait dire. Ils avaient le même effet sur moi. Ariana avait des yeux d’un bleu aussi intense qu’un laser. Dans mes moments de poésie, je les imaginais brillant d’un feu bleuté. Il va sans dire que je gardais ces moments-là pour moi.
– Mon associée, Ariana Creeling.
– Vrai ? Le grand sourire de Alf s’estompa soudain. Dommage qu’elle soit ricaine. Elle ne doit rien connaître aux opales, non ?
– Ou sur les kookaburras, ajouta Chicka.
J’étais en train de perdre pied.
– Ca serait peut-être mieux si vous veniez dans mon bureau.
– J’y ai enfermé Julia Roberts, fit remarquer Mélodie. Elle embêtait Lonnie.
– Elle le fait exprès, dis-je, irritée. Elle sait qu’il est allergique. » (Page 13)

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef. Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre