Léa Seydoux déclare que quand elle se trouve moins belle elle ressemble à une lesbienne…

Affiche La vie d'Adèle

Si vous n’êtes pas particulièrement une passionnée de cinéma, vous avez dû découvrir comme beaucoup l’actrice Léa Seydoux lors du festival de Cannes, quand le long-métrage La Vie d’Adèle a remporté la Palme d’Or.

La comédienne a alors rejoint le réalisateur  Abdellatif Kechiche et sa co-star, l’actrice  Adèle Exarchopoulos pour une remise de prix très touchante.
Mais si aujourd’hui Léa Seydoux âgée de vingt-huit ans fait parler d’elle c’est pour son dernière interview accordée au magazine GraziaPremière rapporte en effet les paroles de la jeune femme qui interviewé sur son nouveau film Grand Central a déclaré concernant l’image qu’elle renvoyait d’elle dans ce nouveau long-métrage : « Par moments, je me suis trouvée jolie, sexy, mais il y a des plans où je me trouve nettement moins belle ! On dirait un peu une lesbienne. (Rires) Attention, je ne dis pas que les lesbiennes ne sont pas jolies, surtout que j’ai fait un film où j’incarne une lesbienne. Je crois justement que c’est parce que je venais de jouer une fille masculine dans La Vie d’Adèle que ça me plaisait vachement de jouer une fille très féminine. Je l’ai peut-être accentué inconsciemment, et c’était très plaisant d’être dans les bras d’un garçon, de jouer une histoire d’amour avec un mec. »

Simple maladresse ou réelle vision d’un rôle un peu trop “masculin” pour être beau ? Affaire à suivre ?

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef. Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre