Los Hombres de Paco : Episode 03 – Caldo de Pollo

Episode de la série Los Hombres De Paco  (Saison 7)

Réalisateur : Jesús Colmenar
Scénaristes : Esther Martínez Lobato, Noelia Pedrazo, Alberto Úcar, Marc Cistaré

Résumé

Sara revient de son voyage et retrouve son père qui récupère le linge qu’il a étendu. Paco qui a lavé les affaires de sa femme, Lola, qui lui manque terriblement. Sara en a parfaitement conscience même si ce dernier tait sa douleur.

Don Lorenzo qui a compris qu’il perdait la mémoire décide de cacher la vérité à tous ceux qui l’entourent. Il se met à poser des post-it partout dans son bureau pour faire illusion. Lors de l’arrivée inopinée de Povedilla, il réalise qu’il a besoin d’aide et demande donc à ce dernier d’être son guide d’aveugle, sa banque de mémoire.

Enquêtant toujours sur le réseau de trafiquants de drogue, Montoya fait un compte-rendu de tout ce que l’équipe a appris. Le chef de l’organisation se nomme Gayarre et ils savent qu’il est accro à tout ce qui est illégal notamment les combats de boxe, les combats de chiens et surtout les combats de coqs. Lors de la réunion Povedilla prend une grande quantité de notes pour le commissaire. Montoya charge Paco et Mariano de s’infiltrer dans cette bande chargée des combats de coqs pour tenter d’approcher Gayarre.

Pepa arrive pour donner un dossier à Montoya et Silvia l’ignore. Lorsque la rouquine quitte la salle de réunion Pepa lui court après pour la rattraper et s’excuser. Silvia la gifle et Pepa fait de même. Silvia lui donne une nouvelle gifle et les autres policiers doivent alors intervenir pour les séparer. Dans le laboratoire de Silvia, Montoya fait la leçon aux deux femmes qui se font soigner. Après le départ de Silvia, Pepa se retrouve seule avec Sara et lui explique qu’elle ne peut pas tout avoir gâché après seulement 14 mois. Elle déclare surtout qu’elle est follement amoureuse de Silvia. Elle ne veut pas la perdre et décide donc qu’il est temps pour elle d’agir.

Un peu plus tard, alors que Pepa semble revigorée par une idée pour reconquérir Silvia, Sara la retrouve et lui demande de lui enseigner la boxe. Elle va s’infiltrer comme boxeur aux combats de rue. Pepa refuse mais Sara n’est pas femme à renoncer et parvient à la convaincre.

Venant de se faire enguirlander une nouvelle fois par Don Lorenzo, Paco et Mariano comprennent le rôle de guide joué par Povedilla. Ils réalisent alors qu’ils doivent agir pour que le commissaire ne dirige pas l’opération en cours. Ils réunissent leurs hommes pour monter une opération spéciale et forcer Don Lorenzo à reconnaître son problème et à se faire hospitaliser.

Conscient que Silvia est profondément malheureuse et qu’elle n’a pas supporté d’avoir été humiliée en public, Montoya la retrouve dans son laboratoire pour discuter avec elle. Silvia commence par s’énerver mais contre toute attente lui parle de l’enfant qu’ils auraient eu si elle n’avait pas été touchée par cette balle. Montoya la réconforte alors en la prenant dans ses bras et en la laissant pleurer.

Aitor arrive chez Sara pour lui apprendre la boxe. Ils s’entraînent pendant plusieurs heures et Aitor semble toujours aussi troublé par la jeune femme.

L’équipe composée de Aitor, Curtiz, Rita et Nelson met en place une chanson dans le téléphone, à la télévision et dans le bureau de Don Lorenzo pour lui faire perdre la tête. Ce dernier pense devenir fou et demande à Povedilla de lui confirmer qu’il entend lui aussi la chanson. Povedilla qui a promis à Paco de l’aider nie et le commissaire est alors persuadé que son état empire.

Alors qu’elles sont au gymnase et qu’elles vont s’affronter sur le ring, Sara découvre la liste de donneurs de sperme dressée par sa tante. Elle comprend que celle-ci va encore réagir de manière disproportionnée. Une fois sur le ring avec Sara, Pepa lui explique qu’elle fait tout cela pour garder Silvia. Sara lui demande si Silvia est au courant et quand elle comprend que non la traite de décérébrée et lui explique que ce n’est pas ce qu’attend sa tante. Sara déclare qu’elle ne veut que prendre soin de sa famille et que ce n’est pas en laissant Pepa agir de la sorte qu’elle va y arriver. Pepa lui répond alors qu’elle est responsable de la tristesse de Paco parce que sa mère est partie à cause d’elle. En colère, Sara la frappe et la met KO. Le combat très violent a attiré un organisateur de tournois illégaux qui propose d’embaucher Pepa et Sara.

Mariano a acheté un coq qu’il veut dresser pour devenir un coq de combat. Pendant ce temps, Paco plie les affaires de Lola. Il reçoit alors un appel de sa femme et essaie de l’écouter et de ne pas l’effrayer mais il est contraint de raccrocher quand le coq s’installe sur le carton de vêtements qu’il doit envoyer à son épouse.

Mariano reçoit une lettre de Marina. Il s’agit d’un exemplaire de faire-part pour leur mariage. Mariano panique et Paco essaie de le rassurer sans succès. Lors de son dîner au restaurant avec Marina, il tente de lui dire qu’il ne veut pas se marier et qu’elle ne l’attire pas, au point où il se demande s’il n’est pas homo mais il ne parvient pas à parler. Elle déclare qu’il manque un peu de fantaisie dans leur couple et passe alors sous la table pour lui faire une gâterie au milieu du bar Los Cachis.

Au commissariat Aitor croise Pepa et se montre très amical avec elle. Pepa sourit et l’invite alors à dîner. Ils se retrouvent au bar Los Cachis et Pepa lui demande directement s’il veut être le donneur qui la mettra enceinte. Aitor s’étouffe avec les cacahouètes et elle doit lui taper dans le dos pour qu’il reprenne son souffle. Elle lui explique que son offre n’a pas de date d’expiration et qu’il peut y réfléchir autant qu’il le souhaite…

Pendant ce temps, également au bar Los Cachis en train de dîner, Don Lorenzo a l’impression de devenir réellement fou tant ses hommes ont inventé de subtiles stratagèmes pour lui faire perdre la tête.

Sara dîne avec sa tante Silvia dans son appartement. Refusant que cette dernière souffre inutilement, elle lui explique qu’elle a trouvé une liste de donneurs dans le sac de Pepa et que cette dernière compte avoir un enfant pour la reconquérir…


Los Hombres de PacoLos Hombres de PacoLos Hombres de Paco

Retour à la fiche de présentation Los Hombres De Paco

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef. Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre