Mistresses (US) : Épisode 09 – Guess who’s coming to dinner

Episode de la série Mistresses US  (Saison 1)

L’épisode débute, nous sommes en 1988. Deux filles sont sur la plage. Savi et Joss. Leur mère nage au loin et Savi rassure sa petite sœur en lui expliquant qu’elle fait cela pour attirer le maître-nageur. Savi se réveille alors, dans le présent. Karen lui téléphone et les amies se retrouvent pour parler de l’horrible vie de Karen. Elizabeth est une sociopathe qui a toujours su que Karen couchait avec son mari. Et elle veut la détruire. Et si elle avait tué Tom ? Bref, maintenant Mistresses est une série policière. On nage en plein Pretty Little Liars !

Alors qu’il s’apprête à partir au travail, Harry voit arriver Janet, la mère de Savi. Elle passe à l’improviste et il l’invite à rester sans lui parler de ses problèmes de couple avec sa fille. Il dit juste qu’il déménage. Au passage, je sens que la maman de Savi est un sacré personnage. Ça va peut-être être un nouvel épisode intéressant…

Richard vient voir April à sa boutique. Ils discutent un peu et April lui confie qu’elle n’a encore rien dit à sa fille parce que les choses ont été un peu compliquées pour elle. Mais maintenant tout va bien, c’est réglé et elle va parler à son enfant. Promis juré. Sauf que dehors, son ex-mari pas mort l’observe en compagnie de Richard. Ce n’est pas vraiment fini.

Harry appelle Savi pendant qu’elle est au bureau et que Dominic tente de lui parler. Parfait timing pour que Dominic ne s’approche pas trop. Il lui dit que sa mère est chez eux mais qu’il n’a rien dit de leurs problèmes de couple. Il laisse ce soin à Savi.

Karen étant une psy, elle refuse d’agir et préfère parler de son problème encore et encore. Donc elle discute avec April jusqu’à ce que la conversation dévie sur Richard et le retour de Paul. Dingue tout ce qu’elles vivent ces femmes. Ma vie est d’une telle monotonie à côté ! April trouvant Richard trop sérieux, refuse de lui parler du retour de son ex-mari mort. Paul ne devant pas réapparaitre, ça parait une bonne idée. Sauf que ça va forcément se compliquer.

Janet retrouve sa fille Joss à son bureau et quand cette dernière se plaint de sa vie, résume en une phrase la situation de celle-ci : « Donc tu es une lesbienne sans domicile avec un job pourri et une sœur coincée. » Joss adore le résumé et va donc retrouver Savi à son bureau pour qu’elles mangent toutes les trois ensemble. Sauf que Savi a un travail et ne peut pas vraiment s’éclipser. Mais Joss, extatique à l’idée de retrouver sa mère ne l’entend pas de cette oreille. On a une excellente conversation entre les deux sœurs où leurs différences et leurs incompréhensions sautent aux yeux.

Le repas est un calvaire pour Savi mais un plaisir pour Joss. Leur mère leur apprend qu’elle quitte Santa Fe pour aller vivre à Rio, la joie de Joss n’est rien face à l’incompréhension de Savi. Et pour le coup j’ai adoré ce passage. Vraiment très juste et bien fait. Et pour une fois les actrices sont toutes justes.

Karen appelle un détective privé et commence à lui expliquer son problème quand Paul sonne à sa porte. Elle préfère raccrocher et ouvrir cette dernière. Paul lui demande une faveur. Il veut parler à April et demande donc à Karen de la convaincre de le voir. De son côté April se rend chez Richard et l’invite à la fête organisée par Joss pour le départ de sa mère à Rio.

Dans sa chambre, Savi travaille alors qu’elle est au lit. Sa mère lui apporte un verre de vin mais Savi le refuse prétextant que sinon elle va rester éveillée toute la nuit. Elle tait le fait qu’elle est enceinte à sa mère et ne dit rien de ses problèmes de couple avec Harry. Janet part donc seule sans avoir pu échanger avec sa fille.

La fête commence chez Savi. Joss a fait un travail magnifique et sa mère lui manquant, elle décide d’aller à Rio avec sa mère. Elle est prête à prendre quelques semaines de vacances pour l’aider à s’installer. D’abord surprise, sa mère finit par trouver l’idée géniale et accepte. On voit vraiment la différence entre Joss et Savi. La première veut rester la fille de sa mère la seconde s’est complètement détachée au niveau sentimental.

Karen confie à April qu’elle a vu Paul et qu’il veut lui parler. Il n’est pas repartit et ne compte pas le faire. April est choquée !

Savi reçoit un coup de téléphone. Il y a de nouvelles preuves concernant le dossier d’Elizabeth Grey. Dominic gère le problème et le petit sourire satisfait de la femme de Tom le mort montre que c’est une grosse méchante psychopathe. Elle joue bien elle aussi. Franchement si c’était pas aussi long et ennuyeux j’aimerais presque l’histoire. Sauf que c’est trop long et vraiment très chi*nt.

Joss annonce à sa sœur qu’elle part à Rio avec leur mère. Alors qu’elle pense que cette dernière va lui dire que c’est une mauvaise idée, elle la soutient. Juste après, Janet se met à vouloir réconcilier Harry et Savi puisqu’Harry est venu assister à la fin de la fête. Là, elle découvre que sa fille a trompé son mari. Et pour moi on a le meilleur passage de l’épisode et certainement de la série. Savi explique à sa mère qu’elle n’a jamais été attentive à ses deux filles et on comprend que Savi a élevé sa petite sœur. Elle avait huit ans de plus qu’elle et elle l’a élevée. Ça explique son attitude de mère plus que de sœur et leurs disputes violentes. Juste magnifique. Ce n’est pas tant le jeu d’Alyssa Milano que celui de JoBeth Williams qui est marquant et bouleversant.

April annonce à Richard qu’elle est malade, qu’elle a dû attraper ce qui avait rendu sa fille malade. Il lui propose de s’occuper de Lucy pendant qu’elle profitera de la nuit pour se remettre. April le remercie, rentre chez elle et reçoit Paul pour lui parler.

Le lendemain matin, Karen se rend chez le détective privé qu’elle avait appelé. Il veut plus d’argent donc elle lui demande d’arrêter. Richard de son côté amène le petit déjeuner à April qui le remercie d’être un homme aussi génial et lui confie toute la vérité sur le retour de Paul.

Joss attend sa mère dans la cuisine de Savi. Elle a sa grosse valise à côté d’elle et elle est prête pour partir à Rio. Savi n’est pas encore partie travailler, elle voulait voir Joss avant son départ. Et quand Janet appelle Joss pour lui dire qu’elle part avec un homme au lieu de partir avec elle, on a un moment juste magnifique entre les deux sœurs. Joss pleure en se demandant pourquoi sa mère n’est pas capable d’être une maman pour une fois dans sa vie et là elle se tourne vers Savi et lui dit :

JOSS : Maintenant j’ai finalement compris pourquoi tu as toujours été aussi dure avec moi.
SAVI : Oh, Joss, s’il te plait, ne…

JOSS : Non, arrête, car ça va être beau, je te le promets. Tu as été si dure avec moi car c’est ce que font les mères. Tu sais, de… T’assurer que je grandis bien. Tu m’as manqué. (Joss en pleurs se réfugie dans les bras de sa sœur qui la réconforte).
SAVI : Tu m’as manqué, aussi. J’ai besoin que tu fasses quelque chose pour moi, d’accord ?
JOSS : Oui.
SAVI : Ce sont les résultats du test de paternité.
JOSS : Tu veux l’ouvrir maintenant ?
SAVI : Il n’y a pas de bonnes réponses là-dedans. Je veux dire, si c’est celui de Dominic. Quoi ? Je ne vais pas avoir une relation avec lui. Mais si c’est celui de Harry, bien… Je ne veux certainement pas qu’il revienne à la maison juste pour ce bébé. Mon boulot maintenant est de m’occuper de ce bébé. Dans l’amour et dans la paix. Et jusqu’à ce qu’il ou elle naisse… Le bébé m’appartient. Garderais-tu ça pour moi ? Il n’y a personne dans ce monde… à qui je ne fais plus confiance que toi. D’accord ?
JOSS : Oui.
SAVI : D’accord.

Et là elles pleurent toutes les deux et j’ai été émue. Si, si, je vous l’assure, j’ai été émue pour de vrai. Cette série est-elle en train de devenir regardable ?

L’épisode se termine sur Karen qui est convoquée au tribunal pour la mort prématurée de Thomas Grey. Elle va se retrouver en prison ! Elle va se retrouver en prison ! Mais en fait je m’en fous. Je trouve qu’elle joue trop mal et que son histoire est insipide par rapport à la version britannique.


Mistresses US - Joss AlexMistresses US - Joss AlexMistresses US - Joss Alex

Extrait

Je suis moi-même surprise de reconnaître que j’ai trouvé cet épisode plutôt réussi et touchant. Ce n’est pas tant l’histoire d’April, qui est intéressante. Je propose que, comme son mari est déjà mort, Richard aille le tuer pour régler le problème. Il ne pourra pas être inquiété par la police puisqu’il aura tué un mort. Et que Karen arrête de jouer les douces vierges effarouchées. Elle a couché avec un homme marié et sa veuve qui l’a tué veut la faire accuser et la détruire. Elle l’a bien cherché donc soit elle commence à se battre et à se défendre soit elle va tout de suite se considérer prisonnière pour aller en prison.

Non, l’histoire qui était intéressante dans cet épisode concerne les deux sœurs, Savi et Joss. On en apprend plus sur elles, sur leur passé, sur leur enfance et du coup elles nous deviennent encore plus sympathiques. On comprend l’intransigeance de Savi et Joss, loin de rester une égoïste superficielle prend de la profondeur et de l’épaisseur.

Franchement il n’y a rien de lesbien mais c’est plutôt réussi. Après je ne comprends pas qu’on voit si peu Alex alors qu’on a le droit à Richard et Harry dans presque tous les épisodes. Quand leur relation va se terminer, on n’aura même pas l’impression qu’elles seront restées ensemble longtemps. Dommage.

J’attends la suite avec de plus en plus de curiosité, je dois bien l’avouer. En même temps je ne souhaite toujours pas que la série soit renouvelée. Il ne faut pas abuser non plus !

Retour à la fiche de présentation Mistresses US

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef. Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre