Nikki & Nora : Interview de Nancylee Myatt, Christina Cox et Liz Vassey, respectivement la créatrice et scénariste de la série, l’inteprète de Nora et l’interprète de Nikki

Interview liée à la série Nikki & Nora

Nancylee Myatt - Christina Cox - Liz Vassey - Nikki & Nora

Interview accordée à Dana Piccoli le 22 mai 2014 pour le site Afterellen.com

En 2004, le pilote de la série policière lesbienne Nikki & Nora avait fait beaucoup de bruit et engendré beaucoup d’engouement chez les lesbiennes et bisexuelles. Hélas, la série écrite par Nancylee Myatt et avec Christina Cox (Better than Chocolate, F/X the Series) et Liz Vassey (Tru Calling, Les Experts) n’a pas été poursuivie. Mais cela n’a pas empêché les fans de tomber amoureux de la série. Dix ans plus tard, avec l’aide de fans dévoués et une troupe d’acteurs engagés, la série s’est tout de même concrétisée sous forme de webserie : Nikki & Nora.

Nancylee, Christina et Liz ont pris un peu de leur temps pour discuter avec nous du phénomène Nikki & Nora.

Le pilote de Nikki & Nora a été tourné il y a une décennie déjà et c’est juste cette année que la webserie Nikki & Nora commence. Vous vous êtes toutes tournées vers d’autres projets ces dix dernières années et pourtant vous en êtes toutes revenues à Nikki & Nora. À votre avis qu’y a-t-il de si particulier dans ce projet ?

Nancylee Myatt : Me concernant, ce qui rend le projet Nikki & Nora si spécial ce sont les fans. Ce sont eux qui ont gardé le projet vivant, écrit des fanfictions, fait des vidéos qui, en gros, étaient des déclarations d’amour et des chansons pour et sur Nikki & Nora. Ils n’ont pas cessé d’espérer que leur couple préféré de la Nouvelle-Orléans soit de retour d’une certaine façon, à un moment donné.

En tant que scénariste, ce qui l’a rendu spécial était de pouvoir écrire l’histoire d’un couple – à la fois dans la vie et au travail – qui se trouve être lesbien. Elles sont out et doivent gérer les aléas de la vie comme tout couple hétéro représenté à la télévision.

Liz Vassey : Pour moi, ça se résume en un seul mot : « alchimie ». C’est très rare que des gens qui se rencontrent pour la première fois sur un plateau se lient immédiatement comme nous l’avons fait toutes les trois. Non seulement ça rend toute l’expérience géniale, mais en plus, je pense que ça transparait à l’écran. Tourner le pilote de Nikki & Nora en 2004 était – et je ne dis pas ça à la légère – l’une des meilleures expériences professionnelles de ma vie. Nancylee avait créé quelque chose de réellement original et j’étais et suis incroyablement fière d’en faire partie. J’espère que l’on pourra continuer à jouer ces personnages aussi longtemps que les gens voudront de nous. En fait, j’ai présenté l’épisode 712 de Nikki & Nora : Dentures and Depends à Nancylee. Elle hésitait au début, mais je pense qu’elle est en train d’y venir.

Christina et Liz, vous avez une telle alchimie en tant que Nikki et Nora. Qu’est-ce que ça fait, après tout ce temps, de, non seulement, rejouer ces personnages à l’écran, mais également, de travailler ensemble derrière la caméra en tant que productrices exécutives ?

Christina Cox : On était restées en contact tellement régulier après le tournage du pilote que Nikki & Nora faisait juste partie intégrante de nous et de nos discussions, on essayait de trouver une occasion de retravailler ensemble. La production nous a permis d’avoir une plus grande contribution créative depuis le départ, contrairement aux acteurs qui arrivent juste à la fin du processus créatif.

LV : Merci de ce que vous avez dit sur notre alchimie. Je vous complimente aussi : je suis allée faire un tour sur votre site. Concernant votre question, personnellement j’ai trouvé ça super facile de me remettre dans le rôle de Nikki. C’était comme mettre de super talons ou de super bottes dans lesquelles je pourrais courir. Nancylee a créé des personnages réels, marrants et à qui l’on peut s’identifier, donc j’étais vraiment contente de rejouer ce rôle.

De plus, Nancylee, Christina et moi sommes restées étroitement liées les unes aux autres depuis le tournage du pilote en 2004 ; donc en réalité ça ne m’a pas paru si long que ça. En tout cas, pas dix ans (wahou !). Quant à être productrice exécutive, Nancylee a toujours été ouverte à la collaboration, donc ça n’a pas beaucoup changé du pilote. Nancylee applique parfaitement le principe de « la meilleure idée l’emporte », ce qui fait partie des douze mille choses que j’admire chez elle. C’est aussi pourquoi je travaillerais avec elle devant ou derrière la caméra sans aucune hésitation.

La ville de la Nouvelle-Orléans joue un rôle important dans Nikki & Nora. Lorsque le pilote a été tourné, l’ouragan Katrina n’avait pas encore ravagé la ville. Était-ce important pour vous de continuer la série là où elle avait commencé ? Cela procure-t-il une énergie particulière de pouvoir tourner dans les plateaux et les lieux de cette ville magnifique ?

NM : C’était extrêmement important de voir comment le couple avait survécu à l’ouragan, en était revenu, s’était adapté à la vie après Katrina et avait retrouvé une nouvelle « routine », comme tous les habitants de la ville l’ont fait. C’est quelque chose dont ma femme et partenaire de production, Paige Bernhardt, et moi avons été témoins privilégiés en migrant à la Nouvelle-Orléans il y a quatre ans.

Comme je l’ai dit précédemment, la Nouvelle-Orléans est une ville magnifique, sombre, avec une certaine profondeur, inspirante, sexy et effrayante. Elle est un personnage dans cette histoire, tout autant que Nikki ou Nora. Vous pouvez raconter une histoire mystérieuse n’importe où. Mais la raconter à la Nouvelle-Orléans ajoute un côté frais et riche à l’histoire. Du point de vue cinéma, si vous n’obtenez pas une image belle et intéressante dans cette ville alors il vous faut un nouveau directeur de la photographie. La nôtre, Adriana Torres, a fait un travail fabuleux en représentant la Nouvelle-Orléans de Nikki & Nora.

LV : Je sais que ça va paraître banal et que beaucoup d’acteurs disent ça à propos du lieu où ils tournent, mais je vais le dire quand même : je crois que la Nouvelle-Orléans est un personnage de la série. Elle est sexy, sombre, cool, un peu effrayante et en réalité, être ici rajoute encore quelque chose à l’image et au ton de la série. Ma mère a vécu à la Nouvelle-Orléans pendant quelques années donc j’en suis tombée amoureuse il y a longtemps maintenant. Pour moi, toute excuse est bonne pour pouvoir y retourner. Et voir la façon dont cette superbe ville s’est reconstruite après le désastre de Katrina ne nous laisse pas à court d’inspiration. Et pour être un peu moins sérieuse, ici les beignets sont amoureusement et profondément frits.

CC : Dans le pilote, la Nouvelle-Orléans était un personnage tout autant que nous. Elle est dans quasiment tous les éléments de la série. Déplacer la série ailleurs aurait créé une série différente, une série traitant de deux femmes qui avaient quitté la Nouvelle-Orléans. Donc il était évident que la Nouvelle-Orléans serait TOUJOURS un personnage de la série ! C’est une ville comme je n’en ai jamais vu aux États-Unis. C’est comme mon chez moi. Je suis actuellement en train d’écrire un scénario qui a lieu à la Nouvelle-Orléans parce que j’ai hâte de pouvoir y retourner et faire davantage de recherches sur cette ville !

Retour à la fiche de présentation Nikki & Nora

A propos de Lou Morin

Lou Morin
Traductrice Anglais/Français

Répondre