Prom-Troversy

Une adolescente non-lesbienne attire l’attention des médias

Affiche : Prom-Troversy

Année de Production : 2005

Réalisation : Leanna Creel

Scénario : Melanie Aswell

Avec : Heather Habecker (Cassie Stephenson), Brianne Davis (Tiff’ny Whitney), Jane Lynch (Mimi Nimby – parent concerné), Janna Bossier (Britany), Rebecca Klinger (Jessica Osekowsky)

Nationalité : Américaine

Genre : Court-Métrage, Romance

Durée : 12 minutes

Titre Original : Prom-Troversy

Prom-Troversy : Résumé

Cassie est une adolescente de 17 ans. Tout son lycée est au courant de son homosexualité puisqu’elle participe à l’alliance gay-hétéro de son établissement scolaire. Elle est seule et impopulaire.

Un jour, Tiff’ny, son ancienne amie, l’invite au bal de promo de fin d’année. Tiff’ny espère être élue reine et voit là un excellent moyen d’attirer l’attention sur elle. Cassie est très heureuse d’avoir un rencart mais déchante rapidement…

Cassie est une adolescente de 17 ans. Tout son lycée est au courant de son homosexualité puisqu’elle participe à l’alliance gay-hétéro de son établissement scolaire. Elle est seule et impopulaire. Un jour, Tiff’ny, son ancienne amie, l’invite au bal de promo de fin d’année. Tiff’ny espère être élue reine et voit là un excellent moyen d’attirer l’attention sur elle. Cassie est très heureuse d’avoir un rencart mais déchante rapidement…

L'avis d'Univers-L

Scénario/Réalisation
Casting
Lez/Bi Quantité
Lez/Bi Qualité

Résumé : Très réussi. A découvrir.

Note des lectrices : Soyez la première !
76

Prom-Troversy est un court-métrage absolument génial. Il manie avec un humour noir et beaucoup d’autodérision une histoire malheureusement toujours d’actualité puisqu’en 2010, une jeune fille n’a pas pu se rendre au bal de promo avec sa petite amie. Mais ici, point d’amour entre les deux héroïnes, non. Au contraire même, Tiff’ny utilise ouvertement Cassie pour briller et cette dernière à beau espérer plus, elle n’a aucune chance de voir son vœu se réaliser.

Tourné à la manière d’un documentaire, j’ai été capturée par l’histoire dès les premières images. Cette adolescente lesbienne qui essaie d’être elle-même dans un milieu aussi hostile que le lycée. Sa mère, totalement sous le choc mais qui soutient sa fille. Le proviseur qui dirige un établissement respectable. Et la mère de famille concernée par toute cette histoire d’homosexualité.

Les acteurs et actrices sont tous impressionnants de justesse et de réalisme. J’ai craqué devant la mère de famille dont on imagine sans peine qu’elle est droguée aux antidépresseurs. Son interprète est tout simplement fantastique. Mon passage préféré a certainement ensuite été le témoignage de ce « parent concerné » incroyable Jane Lynch décidément sur tous les fronts. Elle est vraiment géniale dans ces rôles de femmes dures, bornées et cruelles. J’adore cette actrice.

Ici on a donc une lesbienne qui s’assume mais qui doit faire face aux difficultés que cela représente dans la société actuelle. Et une autre fille qui l’utilise et qui utilise la visibilité que cela peut entraîner. Heureusement tout est bien qui fini bien et notre Cassie, au lieu de redevenir totalement anonyme va comprendre que son action a signifié quelque chose pour toutes les lesbiennes qui vivent dans l’ombre et qui ne sont pas ‘out’ et fortes comme elles.

Un film militant qui donne envie de se battre pour faire évoluer les mentalités. Un incontournable.

Prom-Troversy : Critiques Presse et Récompenses

Grand Prix au Festival du Film de PlanetOut dans la Catégorie Meilleur Court-Métrage en 2005.

Prom-Troversy : Extraits

CASSIE : Mon école à une alliance gay-hétéro et tout. Ce sont tous des gamins hétéros et il y a moi. Donc je suis en quelque sorte cruciale pour tout le concept. Mon père l’a su très tôt et ma mère… Elle me soutient.

CHARLES STEPHENSON : Ça a vraiment été un voyage très éclairant pour moi… Je… je pense que chaque enfant traverse cette étape. Je pense que c’est sain. Elle s’interroge, c’est tout.

TIFF’NY : Tout ce que je veux, la nuit du bal de promo, c’est la même chose que toute les filles veulent… Être la reine de la promo !

PARENT CONCERNÉ : Je suis une ancienne reine de promo moi-même. Je sais que la fin de la nuit tourne tout autour de la reine. Le roi est là pour servir et faire plaisir à la reine. Je ne me rappelle même pas le nom de mon roi de promo. Maintenant je ne peux même plus voir son visage. Donc ce n’est pas important qui c’est. C’est important ce qu’il est. Et je peux vous dire ce qu’il n’est pas. Il n’est pas une fille.

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef. Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre