Shoujo Sect de Kurogane Kenn

Shoujo Sect de Kurogane Kenn

Titre Français : Shoujo Sect

Titre Original : Shōjo Sect

Auteur : Kurogane Kenn

Date de Sortie : 12 Juillet 2012

Nationalité : Japonaise

Genre : Manga

Nombre de Pages : 180 pages

Editeur : Taifu Comics

ISBN : 978-2-35180-647-0

Shoujo Sect : Quatrième de Couverture

Shinobu Handa et Momoko Naitou se connaissent depuis l’enfance. Shinobu est tombée amoureuse de Momoko dès le premier jour. Maintenant au lycée, Momoko a tout oublié du passé, mais pas Shinobu. Les deux amies ont suivi des chemins différents mais Shinobu espère toujours que Momoko se souviendra de leur promesse d’antan.

Shoujo Sect : Avis Personnel

J’ai été plus que surprise de découvrir le contenu de Shoujo Sect qui est plus qu’érotique et j’ai compris le pourquoi du “interdit aux moins de 16 ans”. La maison d’édition Taifu Comics a commencé il y a quelques années à publier des mangas yuri (comprenez de filles qui aiment les filles) et autant les précédents titres que j’ai découvert étaient mielleux, sirupeux et un peu cul-cul la praline sur les bords autant là j’ai eu l’impression de me retrouver face à un manga porno lesbien pour hommes.

Soyons honnête, il n’y a pas le moindre scénario ni la moindre histoire dans ce manga. Ce sont des scénettes entre deux voir trois femmes parce que oui, ce sont toujours des femmes, il n’y a pas le moindre homme. Donc ce sont des scénettes entre femmes qui ont pour objectif d’arriver à chaque fois à des pages de nu et de sexe sans retenue. Donc autant vous dire que l’auteur ne s’est pas creusé la tête pendant des heures pour arriver à ses fins. Si le contexte et l’identité des personnages diffèrent d’une nouvelle à l’autre, le but avoué est le même.

Les personnages sont nombreux mais n’ont aucune consistance. Aucun passé, aucun avenir, aucun rêve, aucune aspiration. Ils sont là pour se déshabiller. Les petites pages explicatives entre les histoires m’en ont appris plus sur les personnages que les histoires elles-mêmes. C’est un comble quand on sait que ce sont simplement des bonus. J’ai essayé de retenir les identités et les prénoms au début avant de renoncer. De toute manière ils ne reviennent pas ces personnages. Ils sont là une fois et hop, ils disparaissent.

Pour moi il s’agit clairement d’un manga sexuel encore plus qu’érotique qui ignore l’histoire pour se concentrer sur les dessins et l’action voulue. J’ai eu le sentiment de lire un mauvais porno, mal fait et destiné aux hommes en mal d’adolescentes lesbiennes. J’avoue, j’ai été déçue et je regrette ma lecture même si les dessins en eux-mêmes ne sont pas mauvais. Le trait est fin, soigné et toutes les positions y passent.

Je vous laisse décider de ce que vous voulez et de ce que vous attendez mais j’attends le second tome de manière assez dubitative.

Shoujo Sect : Extraits

houjo Sect - Kurogane Kenn

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef. Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre