Carol Les Eaux Dérobées de Patricia Highsmith

Carol Les Eaux Dérobées de Patricia Highsmith

Titre Français : Carol - Les Eaux Dérobées

Titre Original : The Price of Salt

Auteur : Patricia Highsmith sous le pseudonyme Claire Morgan

Date de Sortie : 1952

Nationalité : Britannique

Genre : Roman Contemporain, Roman d'Amour

Nombre de Pages : 315 pages

Éditeur : Le Livre de Poche

ISBN : 2-253-05760-6

Carol - Les Eaux Dérobées : Quatrième de Couverture

Dans Carol Les Eaux Dérobées, Thérèse, vendeuse dans un grand magasin, rencontre Carol, qui est belle, fascinante, fortunée. Elle va découvrir auprès d’elle ce qu’aucun homme ne lui a jamais inspiré : l’amour.

Une passion naît, contrariée par le mari de Carol, lequel n’hésite pas à utiliser leur petite fille comme moyen de chantage.

Second roman de Patricia Highsmith, Carol fut en 1951 refusé par son éditeur américain en raison de la hardiesse du sujet. Il parut sous un pseudonyme, Claire Morgan. Nous pouvons aujourd’hui lire ce roman pour ce qu’il est : la preuve que Patricia Highsmith n’est pas seulement un maître du genre policier, mais avant tout une romancière de premier ordre, qui avec pudeur et sensibilité nous parle ici d’un amour revendiquant sa liberté.

Carol - Les Eaux Dérobées : Avis Personnel

Lorsque Patricia Highsmith écrit Carol en 1951 et qu’elle le propose à son éditeur, celui-ci refuse le manuscrit. « Trop risqué ». La jeune femme change donc de maison d’édition et afin de ne pas être étiquetée « romancière lesbienne » choisit de le publier sous un pseudonyme. C’est véritablement à sa sortie en poche que le livre rencontre le succès. Patricia Highsmith reçoit un nombre incroyable de lettres de gays et de lesbiennes qui la remercient d’avoir écrit une histoire qui se termine bien. Quelqu’un a enfin osé dresser le portrait de personnages qui leur ressemblent.

Pour avoir une idée de ce qu’était cette époque, la préface et la postface de l’auteur sont vraiment à lire. Le lecteur d’aujourd’hui prend alors conscience de tout le chemin parcouru depuis ces années finalement pas si lointaines.

Comment présenter ce roman ? Thérèse est une jeune fille timide, sensible et effacée qui rencontre un jour Carol, une femme riche et fascinante, mariée et mère de famille. Subjuguée par cette dernière, elle devient son amie et réalise bientôt qu’il y a plus. Au fil des semaines, elle prend conscience de son amour pour la jeune femme et, craignant de la perdre, tente de le dissimuler par tous les moyens.

Une histoire à découvrir. Certainement l’un des romans lesbiens les plus connus à travers le monde.

Carol - Les Eaux Dérobées : Extraits

« Ce fut Richard qui commença. « Pourquoi l’aimes-tu tant ? » C’était un soir où elle avait décommandé un rendez-vous avec Richard dans l’espoir, mince, de voir Carol. Carol n’était pas venue chez elle, mais Richard était arrivé. A présent, à onze heure cinq, dans la vaste cafétéria rose de Lexington Avenue, Richard l’avait devancée sur le sujet qu’elle s’apprêtait à aborder.

« J’aime être avec elle, parler avec elle. J’aime toujours quelqu’un avec qui je peux parler. » Les phrases d’une lettre écrite à Carol, non postée, lui traversèrent l’esprit en réponse à Richard. Il me semble être un désert, les mains tendues, et tu es de la pluie sur moi.

« Tu es carrément entichée d’elle », déclara Richard, explicatif et acrimonieux.

Therese prit une profonde inspiration. Fallait-il être simple et dire seulement oui, ou fallait-il s’expliquer ? Que pourrait-il jamais en comprendre, même si elle le mettait en un million de mots ?

« Le sait-elle ? Bien sûr, elle le sait. Richard fronça les sourcils et tira sur sa cigarette. Tu ne penses pas que c’est absurde ? C’est comme un béguin de collégienne.

– Tu ne comprends pas. » Elle était si sûre d’elle. » (Page 166)

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef.Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre