Anni & Jasmin : Un amour caché (Épisodes 5580, 5581, 5583, 5584)

Article lié à la série Gute Zeiten Schlechte Zeiten

Nele Jasmin Mesut Nele

Épisode 5580 : La rivale

Nele est devant son ordinateur et s’insurge contre une fille qui envoie toutes les cinq minutes des messages à Mesut.

NELE : Eh regarde-moi ça ! Samy poste toutes les cinq minutes !
ANNI : Oui, « Rendez-vous au Mauerwerk. » Quelle salope !
NELE : Et mille petits cœurs.
ANNI : Ça fait si porno !
NELE : C’est leur troisième jour, et ils ont déjà eu des rapports sexuels aussi !
JASMIN : Comment tu le sais ?
NELE : Eh bien, regardez-moi ça !
JASMIN : Il bluffe juste, Nele.
NELE : Et pourquoi ils se voient tout le temps ?
ANNI : Parce qu’il est un idiot Nele ! Tu es tellement mieux qu’elle.
NELE : Oui ! Mesut a un problème avec mon style. Vous savez quoi ? C’est une amatrice, ah !
Je suis coiffeuse ! Ce qu’elle peut faire, je peux le faire depuis longtemps.
JASMIN : C’est la bonne attitude !
NELE : Je vais y aller ce soir.
JASMIN : C’est la mauvaise attitude !
NELE : Et tu vas m’aider.

Jasmin et Anni aident Nele à bien s’habiller pour en mettre plein la vue à Mesut. Même Anni s’est mise en robe pendant les essayages. Finalement Nele choisit un ensemble noir.

Elle arrive avec Jasmin au Mauerwerk où Mesut est avec Sammy. Il ne peut s’empêcher de la regarder. Il drague Sammy pour embêter Nele.
Nele passe à l’offensive et profite que Jasmin ne regarde pas pour verser dans le verre de Sammy du piment. Pas de chance c’est Mesut qui boit le verre.

Jasmin n’est pas heureuse quand elle voit ce que Nele a fait.

Nele provoque Sammy et l’insulte devant Mesut. Elles en viennent aux mains et se tirent les cheveux.

 

Épisode 5581 : Crêpage de chignon

Sammy et Nele continuent de se battre comme des chiffonnières.

MESUT : Stop ! Arrête !
NELE : Aïe !
MESUT : Qu’est-ce que c’est que ce bordel ?
SAMMY Cette salope m’a tiré mes cheveux !
NELE : Ce sont juste des extensions à bas prix, de toute façon !
MESUT : C’est assez maintenant, OK ?
SAMMY : Grosse vache !
NELE : Si tu m‘appelles grosse vache une fois de plus…
SAMMY : Grosse vache !
JASMIN : Nele ! Nele, Nele, Nele. Hey !
MESUT : C’est assez, OK ?
JASMIN : Eh, eh !
SAMMY : Cette salope ! Regarde mes cheveux !
MESUT : Assez, oui !
SAMMY : C’est moche, idiote !
MESUT : Oui, OK, calmez-vous.
SAMMY : Je l’ai eue ! Comment as-tu pu être avec une pétasse comme elle ?!
NELE (tenant une grosse mèche de cheveux dans la main) : Oh mon Dieu. J’ai vraiment fait ça ?
JASMIN : J’ai bien peur que oui.

De retour au WG, Jasmin et Anni essaient de rassurer Nele. Anni lui masse le cou.

NELE : J’ai tout gâché.
ANNI : N’importe quoi ! Eh bien, peut-être juste ses cheveux.
NELE : Maintenant, il me déteste vraiment !
ANNI : Pas du tout.
JASMIN : Tu l’aimes. Les gens font des choses stupides parfois, quand ils sont amoureux.
ANNI : Ce n’était pas une chose stupide à faire. C’était juste ! Je veux dire, au moins maintenant il sait que tu te bats pour lui et s’il ne te donne pas encore une autre chance aujourd’hui, au moins tu sauras que c’est fini avec lui.
JASMIN : Ce n´était peut-être pas la meilleure des actions, mais Anni a raison. Tu t’es au moins battue pour lui.
NELE : Je veux juste être très loin d´ici.

Plus tard Mesut arrive un bouquet de fleurs. Il tombe sur Anni.

ANNI : Eh, pour moi ?
MESUT : Nele est là ? Sais-tu où elle est ?
ANNI : Uhm, soit encore dans le taxi, ou déjà à l’aéroport.
MESUT : Quoi ? Que veux-tu dire par aéroport ?
ANNI : Elle veut partir.
MESUT : Quoi ? Où ? Hein ? Merde ! Quel aéroport ?
ANNI : Tegel! (aéroport de Berlin)

 

Épisode 5583 – 18 septembre 2014 : Les contraintes du job

Jasmin est dans le bureau de Katrin pour officialiser son nouveau contrat.

KATRIN : Maintenant, c’est officiel.
JASMIN : Bien.
KATRIN : Tu as des doutes ?
JASMIN : J’ai signé le contrat et je vais l’honorer.
KATRIN : Bien. Quatre mois ça passe vite.
JASMIN : Anni et moi nous nous sommes expliquées là-dessus.
KATRIN : Et ça concerne seulement les apparitions en public.
JASMIN : Nous allons gérer.
KATRIN : Un petit coup de pouce de motivation. Ta-dah !
JASMIN : Pour moi ? Oh, ouah, ouah c’est le collier de la séance photo !
KATRIN : Ça va bien t’aller. Varese veut que tu portes sa collection en public au cours des prochains mois.
JASMIN : Pas de problème !
KATRIN : Oh, oui et voici maintenant ton premier paiement.
JASMIN : Non, ça ne peut pas être vrai ! Oh mon Dieu, Katrin, nous devons célébrer cela !
KATRIN : Je suis occupée, malheureusement, mais fais-toi une belle journée.
JASMIN : 10 000 Euros !
Le soir même Jasmin part fêter son contrat au Mauerwerk en compagnie d’Anni et Ayla.

JASMIN : Ladies, champagne !
ANNI : Ouais, bébé !
AYLA : Je suis avec vous.
JASMIN : Excusez-moi ? Une bouteille de champagne rosé, s’il vous plaît.
ANNI : Oh, une bouteille entière !
JASMIN : Oui, à quand remonte la dernière fois que nous sommes sorties faire la fête ?
ANNI : Deux jours.
JASMIN : Cela dit en passant, c’est cool que tu aies laissé ton super-Doc à la maison.
AYLA : Eh bien, Lukas et moi… c’est fini. Ça n’a pas fonctionné.
ANNI /JASMIN : OK
AYLA : Eh tout va bien, vraiment. Et maintenant, je suis à nouveau célibataire, allez faisons la fête !
ANNI : On peut gérer ça ! (regardant la note) 90 euros ?
JASMIN : Eh bien, j’ai eu de l’argent
ANNI : Oh, maintenant mon bébé n’est pas seulement un mannequin haut de gamme, mais elle est aussi riche !
JASMIN : Mieux vaut être riche et sexy que pauvre et sexy. Non, on peut faire la fête un peu parfois aussi.
ANNI : Euh j’espère que je n’aurai pas à te porter jusqu’à la maison.
JASMIN : Mais tu aimes bien ça. Moi, sans défense dans tes bras…
ANNI : Maintenant que tu le dis… (elle se rapproche physiquement de Jasmin)
JASMIN : Ah ah j’ai signé un contrat et tu es juste une amie.
ANNI : OK, je vais regarder qu’est-ce qu’il y a d’autre de proposé ici. (s’adressant à Ayla) Hey belle femme. Tu es seule ici ?
JASMIN : Eh !!! (elle met son bras autour de l’épaule d’Anni)
ANNI : Eh allo ? Juste regarder, pas toucher, OK ? Là, boire.

Jasmin danse et un jeune homme vient la draguer. Elle le repousse gentiment.
Anni qui est au bar envoie un SMS à sa petite amie : « Je t’embrasse… partout ». Jasmin sourit en le lisant. Anni s’approche et commence à danser de façon très sexy avec sa petite amie. Malgré l’attirance, elles résistent à l’envie de s’embrasser en public.

JASMIN (à l’oreille d’Anni) : Allons-y !
ANNI : Tu es sûre ?
JASMIN : Les femmes vont toujours par deux aux toilettes.

Retour à la fiche de présentation Gute Zeiten Schlechte Zeiten

A propos de Nathalie Danel

Avatar
Chroniqueuse et Traductrice Allemand

Répondre