Anni & Jasmin : Jasmin devient mannequin (Épisodes 5577, 5578, 5579)

Article lié à la série Gute Zeiten Schlechte Zeiten

Jasmin Maren Katrin Sophie Jasmin

Épisode 5577 : Allergique

C’est l’effervescence au WG tout le monde se prépare à partir à ses occupations. Jasmin traine dans la salle de bain. Anni lui crie de se dépêcher pour qu’elle puisse boire son thé avant de partir. Jasmin est en effet un peu stressée car c’est son premier jour en tant que stagiaire au Metropolitan trend. Anni précise alors à Ayla qu’elle prendra le métro avec Jasmin et que ce n’est pas la peine qu’elle les attende.
Jasmin sort enfin et Anni est définitivement sous le charme.

ANNI : Wow ! Tu es à tomber !! (elle lui donne un baiser sur l’épaule).
JASMIN : C’est pas un peu trop habillé ? Je ne suis que stagiaire.
ANNI : Non !

Elle rassure son amie sur sa tenue.

ANNI : Eh ne te rends pas malade, c’est juste un stage OK ?
JASMIN : Non ce n’est pas juste un stage, c’est un pas dans ma nouvelle vie.
ANNI : J’ai quelque chose pour toi.

Anni lui donne des rouleaux de réglisse. Jasmin est touchée par cette attention. Elles en mangent chacune un et se décident enfin à partir.

Jasmin est accueillie par sa mère au MP. C’est une grosse journée pour le journal car Mauro Varese va faire des photos de mode chez eux.

JASMIN : Comment je peux me rendre utile ?
KATRIN : Il y a assez de travail, demande autour de toi. Je te souhaite un bon départ.

Jasmin voit alors deux employées qui l’ignorent. Elle se décide alors à aller voir Maren. Mais celle-ci aussi est occupée. Soudain le téléphone sonne, mais personne ne répond. Jasmin se décide à répondre après avoir demandé l’autorisation à Maren.

Plus tard Katrin s’aperçoit que sa fille n’est pas occupée. Jasmin lui explique que tous les employés étaient trop occupés.
Katrin veut appeler une employée, mais Jasmin ne veut pas et précise qu’elle peut se débrouiller seule.

KATRIN : Mais ce n’est pas marqué dans ton stage que tu fasses le café et que tu répondes au téléphone.

Le téléphone sonne et Jasmin se fait un plaisir de répondre en anglais.

JASMIN : C’est pour une sorte de liste pour Martha Hanson.
KATRIN : Ah oui ce sont ses souhaits en matière de restauration.
JASMIN : Oui je vais m’en occuper.
KATRIN : OK !

Katrin accueille Martha au journal. Jasmin a ramené des viennoiseries, mais Maren lui explique que Martha préfère des fruits tels que du kiwi ou de la papaye.
Jasmin sans broncher part en chercher au magasin de Mesut. Mais ce n’est pas suffisant, Martha veut aussi un pain bio spécial. Jasmin repart au magasin.

MESUT : De l’énergie de la lune contenue dans de l’eau ?
JASMIN : Ce n’est pas mon idée.
MESUT : Tu es dans une phase ésotérique ?
JASMIN : Non, je ne le suis pas. Tu peux me les vendre maintenant merci.
MESUT : Oui. Bien sûr !
JASMIN : La lesbienne te remercie.

Mais ça ne va pas encore Martha n’aime pas la farine blanche et veut tout ce qui est à base de soja, épeautre, pâte à tartiner végétalien.
Jasmin garde le sourire et accepte de continuer de s’en occuper.

KATRIN : Ne te laisse pas contrarier par ça.

Jasmin se répète a voix haute ce qu’elle doit acheter.
JASMIN : Rouleaux d’épeautre, du lait, du pain tartiné végétalien, rouleaux épeautre, lait, pâte à tartiner végétalienne, rouleaux épeautre, lait, pâte à tartiner végétalienne.

Jasmin est au WG pour préparer le repas de Martha. Elle est en plein travail quand Anni arrive.

ANNI : Hola, chica! Je pense que nous avons besoin d’avoir une conversation à propos de l’attribution de rôles dans notre relation.
JASMIN : Mais tu ne veux pas que je porte un tablier tous les jours maintenant ?
ANNI : Si ! Je veux même que tu me fasses la cuisine tous les jours. Je veux que tout soit prêt sur la table à 12 h pile !
JASMIN : Très bien. Si tu sors la poubelle et changes les ampoules.
ANNI : Mais ça ne peut fonctionner que si tu payes la facture d’électricité à temps.
JASMIN : Je pense que je suis un peu occupée.
ANNI : Qu’est-ce que c’est que ça ? (elle sent un légume coupé) Pourquoi c’est là ?
JASMIN : Tu avais raison. C’est juste un stage.
ANNI : Oh, ils t’ont laissé faire les canapés ?
JASMIN : Uh-huh. Canapés végétaliens.
ANNI : Mon Dieu ! Ça s’appelle Tendances métropolitaines, et pas cuisine métropolitaine !

JASMIN : Écoute voici un petit résumé : Big séance photo. Grande agitation. Une garce de mannequin avec des demandes spéciales. Mais veut que la stagiaire prenne soin d’elle. Et elle veut, de préférence, qu’on évite d’être sur son chemin.
ANNI : Le bureau d’accueil alternatif ! Pourquoi tu te laisses imposer ça ?
JASMIN : Eh bien, ce n’est pas ce que font les apprentis au début ?
ANNI : En tant que fille de la patronne, tu fais profil bas (Anni ne peut s’empêcher de regarder le derrière de Jasmin qui est en train de se baisser).
JASMIN : Oui, parce que je veux améliorer ma position au bureau.
ANNI : Je suis un peu fière de toi et un peu attirée par toi (Anni entoure Jasmin et l’embrasse dans le cou).
JASMIN : Arrête un peu je dois faire les canapés.
Anni prend alors un couteau.

JASMIN : Qu’est-ce que tu fais ?
ANNI : Aider à l’auto-assistance. Eh bien, le plus tôt on aura fini avec ça, plus tôt on pourra se prendre une pause.

Anni lèche de façon coquine le couteau.

Anni et Jasmin commencent tout juste à s’embrasser fougueusement et à profiter de leur pause quand Nele et Ayla rentrent dans le WG.

NELE : Bonjour vous deux.
ANNI : Je pense que c’est bon pour la pause !
JASMIN : Je devrais être depuis longtemps au journal.

Anni et Jasmin prennent les plateaux de canapés et s’en vont. Nele continue de parler avec Ayla de son sujet préféré du moment : Mesut !!
De retour au MP, Jasmin et Maren discutent. Maren lui confie qu’elle n’apprécie pas les caprices de diva de Martha.

MAREN : Je me demande comment elle s’en sort dans son propre appartement.
JASMIN : Sûrement elle se fait livrer.
MAREN : Elle n’arriverait même pas à ouvrir l’emballage sans se casser un ongle. Et je pense que son allergie n’existe que dans sa tête.
JASMIN : Quelle allergie ?
MAREN : Ce que tout le monde a à Berlin, intolérance au lactose.

Jasmin fait la grimace.

MAREN : Qu’est-ce qu’il y a ?
JASMIN : Je devais prendre du lait de soja, hein ?
MAREN : Ne dis pas que tu as…
JASMIN : Oui du lait de vache.

Soudain Katrin et Sophie arrivent assez en colère. Martha a eu un choc allergique.

KATRIN : Elle est partie aux toilettes, je t’épargne les détails.
MAREN : Et maintenant ?
KATRIN : Maintenant rien ; elle ne peut pas faire le shooting. Ça veut dire qu’on n’a pas de photos et malgré tout on a mis un paquet d’argent pour ça. Tout ça parce qu’une stupide personne a mis du vrai lait dans son café.
JASMIN : C’était moi.

 

Épisode 5578 : Percée

Maren Jasmin Jasmin Anni

Katrin et Sophie discutent d’une solution possible après le forfait de Martha. Katrin va appeler une agence pour avoir un mannequin de remplacement. Elle conseille à Sophie d’aller quand même à son show de cuisine qu’elle fait avec Léon. Elle et l’équipe vont s’occuper de tout.
Sophie s’en va et Jasmin en profite pour s’excuser de nouveau.

JASMIN : Si j’avais su qu’elle avait une intolérance au lactose.
NATHALIE (une employée) : Tu aurais fait mieux ?
KATRIN : Ah Nathalie, ça ne nous fera pas avancer plus. Maren appelle l’agence, ils doivent nous envoyer un mannequin remplaçant au plus vite.

JASMIN : Je peux faire quelque chose ?
KATRIN : Pour le moment non, merci. Pour l’instant ne reste pas le coin.

Plus tard Jasmin raconte ses malheurs à Anni qui ne peut s’empêcher de rire de la situation.

JASMIN : Allez arrête c’est pas drôle, OK ! Mon erreur va coûter de l’argent et du temps.
ANNI : Je suis désolée, mais d’un point de vue extérieur…
JASMIN : Eh bien, peut-être que tu pourrais voir que je suis mal vue par tout le monde maintenant !
ANNI : D’accord. Oui, mais ce n’est certainement pas la première fois qu’un modèle abandonne.

Maren est au téléphone et semble avoir trouvé une solution.

ANNI : Tu vois ils ont tout sous contrôle.
KATRIN : Des nouvelles de l’agence ?
MAREN : Aucune chance. J’ai appelé de nombreux autres organismes. Ils ne pouvaient pas envoyer quelqu’un avant demain.
KATRIN : OK. Nous reporterons la séance photo pour demain, et aujourd’hui, nous allons prendre quelques photos factices, pour donner à Varese une idée de ce que nous avons à l’esprit. Et nous pouvons utiliser n’importe quel modèle pour cette séance.
JASMIN : Que dirais-tu d’Emily ? Elle a été mannequin.
KATRIN : Elle est trop petite.
JASMIN : Je pourrais modifier (coudre) les vêtements !
KATRIN : C’est gentil d’y penser.
MAREN : Toi tu as la bonne taille !
KATRIN : Oui ! C’est une bonne idée ! On va le faire je veux dire c’est bon pour toi ?
JASMIN : Oui, bien sûr.

Jasmin a fini de se préparer sous le regard amoureux d’Anni.

ANNI : Ce n’est pas un problème si je regarde.
KATRIN : C’est bon pour moi.
ANNI : Ça a l’air bien.
KATRIN : C’est superbe ! Tu peux te mettre en position maintenant ?
JASMIN : Oui.
ANNI : Focus baby focus, OK ! (elle lui dépose presque un baiser sur la joue vu que les employées les regardent) ils sont tous jaloux.
JASMIN : Si tu le dis. OK !

Retour à la fiche de présentation Gute Zeiten Schlechte Zeiten

A propos de Nathalie Danel

Avatar
Chroniqueuse et Traductrice Allemand

Répondre