Rizzoli & Isles : Interview de l’actrice ouvertement lesbienne Deborah Stewart

Interview liée à la série Rizzoli & Isles

Deborah Stewart

Interview accordée à Danielle le 09 Août 2010 pour le site Cherrygrrl.com

Qu’obtenez-vous en mélangeant une actrice lesbienne populaire avec une émission très centrée autour de deux femmes fortes avec une tension sexuelle évidente – et malheureusement ignorée – ? Nous le découvrirons lors de l’épisode du 16 août de Rizzoli & Isles, sur la TNT, dont Deborah est l’invité vedette. Les stars de la série sont Angie Harmon le Détective Rizzoli et Sasha Alexander le Dr. Isles (pour plus d’informations sur les liens les unissant et sur les conséquences à avoir un public lesbien, rendez-vous sur cet article « Rizzoli & Isles, aka The Ambiguously Lez Duo : The Drinking Game »). Dans le prochain épisode, « I Kissed A Girl », Stewart interprète une lesbienne – ce qui lui donne l’opportunité jalousée de pouvoir draguer Harmon Rizzoli.

Anticipant impatiemment cet événement excitant nous avons retrouvé Deborah Stewart (qui s’est fait un nom dans le monde cinématographique lesbien avec des films comme Maple PalmI et The 6 Month Rule et avec la super websérie The Seer) afin de discuter de son travail sur ce drame policier et sur ses autres projets à venir.

Que pouvez-vous nous dire du personnage que vous jouerez dans Rizzoli & Isles ?

Je ne peux pas trop en dire avant que cela ne soit diffusé bien sûr. Mais je joue une lesbienne qui drague le personnage d’Angie Harmon. Ce n’est pas un rôle récurrent, malheureusement. Peut-être que j’aurais dû la draguer un peu plus et j’aurais obtenu un rôle récurrent ? Hmmm… (rires)

L’épisode est intitulé « I Kissed A Girl », et pour confirmer ce titre, il paraît que Angie Harmon alias le détective Rizzoli, partage un baiser avec une autre femme. Si cela est vrai, qui est-elle et est-ce un baiser romantique, ou est-ce plutôt un petit baiser du bout des lèvres ?

Je ne peux pas dire qui elle embrasse ou ce qu’elle embrasse… désolée… mais je peux dire que malheureusement ce n’est pas moi.

Qu’est-ce qui vous excite dans ce rôle et qu’y avez-vous apporté afin de vous l’approprier ?

J’adore jouer une lesbienne. Pour une raison ou une autre, je suis en quelque sorte douée pour ça. J’ai tourné ma scène en y ajoutant un clin d’œil. C’était inattendu, mais Angie et le Directeur on adoré l’improvisation. Tous deux rigolaient une fois que l’on a coupé la scène. C’était un tournage marrant.

Rizzoli & Isles a établi le record de la plus grande audience pour une série câblée avec publicité. Qu’est-ce qui selon vous rend cette série spéciale ?

Les histoires sont intelligentes et deux fortes femmes ont le pouvoir, ce qui est rafraichissant dans une série criminelle. La complicité d’Angie et Sasha à la caméra est aussi vraiment géniale, elles sont toutes deux de tellement bonnes actrices, elles mettent un peu d’humour dans leurs scènes, et ce sont des personnes merveilleuses avec qui travailler. Je pense que tout cela transparait à l’écran, et c’est ce qui rend cette série spéciale.

En tant qu’actrice « out », pensez-vous être cataloguée dans des rôles lesbiens ?

Non, heureusement je n’ai pas encore eu une expérience de ce type. Je suis une actrice polyvalente… qui peut passer de garçon manqué à super féminine, donc je n’ai jamais eu l’impression d’avoir été étiquetée dans un « type » de rôle.

Pensez-vous avoir une très grande responsabilité en interprétant un personnage lesbien, ainsi qu’en choisissant d’en écrire ?

Oui, bien sûr. Je suis une grande partisane de l’obtention de davantage de contenu lesbien ayant une vraie histoire, et non pas juste pour le sexe, la tromperie, ou des choses comme ça. C’est pourquoi j’adore le projet The Steer dans lequel je suis, parce que l’histoire principale est un crime que je résous et l’histoire secondaire concerne ma vie amoureuse. Je joue une détective voyante qui se trouve juste être lesbienne.

Alors que Rizzoli & Isles est devenue la nouvelle série favorite des lesbiennes, la complicité palpable entre les deux personnages principaux Detective Rizzoli et Dr. Isles a été gardée platonique. Pensez-vous qu’il existe toujours une crainte de produire une série où les personnages principaux sont lesbiens ?

Je pense que cela dépend du réseau. Grey’s Anatomy a des personnages principaux lesbiens, 90210 aussi, et regardez les films d’aujourd’hui, The Kids Are All Right, et mon amie Anne Renton, une excellente directrice, a un film qui sort l’année prochaine, The Perfect Family : Emily Deschanel de Bones y joue une lesbienne, et il y a également Kathleen Turner dans un des rôles principaux. Donc je vois que cela évolue dans le bon sens vers une normalisation de la représentation des personnages gays lorsqu’une histoire est racontée. Il y a toujours beaucoup de chemin à faire, mais tout est dans la bonne voie.

Si vous pouviez jouer dans votre propre série policière, qui serait votre partenaire ?

Whoa, trop de choix, trop peu de temps. Je dirais au final que ce serait Jodie Foster. J’aime voir grand – ça se voit, non ?

Vous avez élargi vos horizons en voyageant, cela vous a rendu une encore meilleure actrice – où n’avez-vous pas encore été et aimeriez-vous aller ?

J’ai mon Master en Psychologie Spirituelle et quand j’étais dans ce programme nous avons étudié les différentes écoles de pensée du monde en rapport avec la spiritualité. Donc je dirais que l’Inde est un endroit qui semble être fascinant de ce point de vue et j’aimerais en faire l’expérience.
Du côté aventure, j’adorerais aller voir les Bonobo au Congo. Des espèces extraordinaires mais malheureusement en danger. Ils peuvent marcher debout contrairement aux autres singes et les femelles dominent les mâles. Les femelles ont des rapports sexuels avec les mâles mais ont également des actes sexuels avec d’autres femelles. L’hypersexualité n’a pas lieu qu’à Los Angeles je suppose.

Si vous pouviez jouer dans n’importe quelle série télévisée, laquelle choisiriez-vous et pourquoi ?

Toute série policière serait géniale bien sûr. J’adore l’intensité et l’action. Je pense que je devrais revenir sur Rizzoli & Isles en tant que flic gay qui défierait le pouvoir des deux filles dans différents domaines. Et puis, il y a Grey’s Anatomy… Je suis en train de me dire que j’ai besoin d’être dans cette série pour pimenter un peu l’histoire lesbienne.

Pouvez-vous nous faire part d’un quelconque projet en cours ?

Je suis à l’affiche d’un film de vampire où je mords plein de filles. Je dis ça mais je ne peux pas vous dire le titre avant qu’il ne sorte. C’est un scénario captivant. De l’autre côté je suis dans un film appelé Chlamydia : A Romantic Comedy, je joue une gynécologue qui est un peu trop protectrice avec les filles qu’elle voit, il est présenté aux festivals ce mois-ci. The Steer a eu sa propre vie. Nous tournerons le long-métrage et Bella Books va publier le livre Insight of the Steer qui a été écrit par la créatrice, Linda Andersson, et par sa partenaire d’écriture Sara Marx. J’ai signé pour quelques autres projets top secrets qui sont également en cours. Mais ce sont tous de bons trucs !

Interview Originale sur Cherrygrrl.com

Retour à la fiche de présentation Rizzoli & Isles

A propos de Lou Morin

Lou Morin
Traductrice Anglais/Français

Répondre