Los Hombres de Paco : interview de Laura Sánchez, l’interprète de Pepa Miranda

Interview liée à la série Los Hombres De Paco

Laura Sánchez

Interview accordée à Ep Europea Press début 2008

Laura Sánchez débute comme actrice dans Los Hombres de Paco.

Le top modèle Laura Sánchez a décidé de débuter dans le monde de l’interprétation et va le faire par la grande porte. C’est l’une des nouvelles incorporations de la cinquième saison de Los Hombres de Paco. Nous avions déjà découvert sa facette la plus amusante et artistique dans les monologues du Club de Flo et maintenant elle nous surprend en nous affirmant qu’elle va concilier la série avec son travail de mannequin. De plus, se pose la question de la possibilité de se consacrer complètement à l’interprétation dans un proche avenir. Laura est très réjouie par le projet et s’est même vraiment préparée avec des femmes policières pour faire des investigations secrètes. « Je me suis acheté un pistolet en jouet pour répéter et je le cache pour que ma petite fille ne le voie pas », assure le modèle qui sourit toujours quand elle parle de sa famille.

Qu’est-ce qu’un mannequin fait dans Los Hombres de Paco ?

Je suis enchantée de l’expérience. Ils m’ont appelé pour faire le casting et je me suis présentée. J’ai passé quelques épreuves et ils ont décidé de m’engager.

Est-ce que ta participation au Club de Flo t’a ouvert les portes du monde de l’interprétation ?

Le Club de Flo a été fondamental concernant ma présence ici parce qu’il s’agit de la même productrice. Je garde un très bon souvenir de ce programme.

Comment te vois-tu dans ce nouveau rôle d’actrice ?

Je me vois bien, mon personnage me ressemble. Il est loubard, du bord de l’Andalousie, ainsi je n’ai pas de problème d’accent. Je suis de la police infiltrée et je suis la sœur de Paco Tous. C’est une femme sûre d’elle qui porte deux armes à feu sur elle et que personne n’intimide.

As-tu eu un entraînement spécial pour préparer ton personnage ?

J’ai vraiment pris des cours avec des femmes policières. On m’a appris à faire des arrestations et à passer des menottes. L’apprentissage a été dur mais il a valu la peine. Je veux être à la hauteur de ces grands professionnels.

Qu’est-ce qui t’as le plus surpris dans cette expérience ?

Le visage méchant que je prends une arme à la main. L’autre jour je répétais devant le miroir en pensant cela. Quelque chose me possède. Je me suis achetée un pistolet en plastique pour répéter à la maison, je le cache pour que ma fille ne le voie pas.

Étais-tu déjà une adepte de la série ?

Je suis une grande adepte de la série, elle me fait beaucoup rire.

Que va-t-il se passer avec ta carrière de modèle ?

Je vais être toute la saison sur la série mais je vais concilier cela avec ma carrière de mannequin. Je crois que ça vaut la peine de faire les deux choses en même temps.

Tu vas certainement t’installer à Madrid pour être près du travail ?

Je vis à Bilbao et je viens à Madrid quand cela est nécessaire. Je ne prévois pas de changer, je dois m’occuper de ma famille.

Aimerais-tu te consacrer définitivement à ce monde ?

Je ne sais pas, je suis encore en train d’essayer. J’apprends beaucoup et ça m’importerait de me consacrer à cela. La carrière de mannequin a une limite tant physique que psychologique parce que je compte déjà de nombreuses années, dix, où je ne me suis consacrée qu’à cela.

Que ressens-tu quand tu te vois à la télévision ?

Je surprends plus les miens, je savais que j’étais un clown. Je n’ai vu aucun de mes monologues, je ne les verrai pas, je ne me reconnais pas bien qu’ils me disent que c’est moi qui suis là.

Est-ce que c’est impressionnant de participer à une série qui a tant de succès ?

Je ressens beaucoup de pression avec moi-même. Je vais être attentive aux audiences bien que cette série soit déjà très solide.

Qu’est-ce que tes collègues dans la profession disent quand ils découvrent ta facette d’actrice ?

Ceux qui m’aiment se réjouissent beaucoup. Je ne sais pas si cela va plaire au monde de la mode, j’espère bien que oui et que les gens l’accepteront. Je vais beaucoup miser sur cela parce que je crois que ça en vaut la peine.

Si tu avais à choisir, que choisirais-tu ? La mode ou l’interprétation ?

J’espère ne pas avoir à choisir, mais maintenant le virus de l’interprétation me démange plus peut-être parce que j’ai vécu trop longtemps dans le monde de la mode. Je me lève motivée le matin, j’avais besoin de ce changement.

En quoi ressembles-tu à ton personnage ?

Je lui ressemble parce que j’ai beaucoup de caractère et que je sais imposer mon autorité et ce que je veux faire. J’ai cette férocité à l’intérieur.

Traduction Isabelle B. Price

Interview Originale

Laura Sanchez

Retour à la fiche de présentation Los Hombres De Paco

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef. Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre