Interview de Charlotte Sullivan, l’interprète de Gail Peck

Interview liée à la série Rookie Blue

Charlotte Sullivan - Rookie Blue 1

Interview accordée à Valerie Anne le 04 septembre 2013 pour le site Afterellen.com

En tant que grande fan de Rookie Blue, j’étais aux anges en voyant apparaître un nouveau personnage lesbien au milieu de la saison quatre. J’étais encore plus contente d’apprendre que ce personnage resterait dans les parages et que son histoire tournerait autour de Gail Peck (interprétée par Charlotte Sullivan), mon personnage préféré de la série. J’ai toujours dit que Gail avait une alchimie sexuelle même avec les objets, donc ça ne m’a pas choquée que, soudain, elle se mette à flirter avec une femme, voire plus.

Au final, il s’est avéré que, pendant tout ce temps, tout cela n’était pas juste une projection de mes espoirs et rêves. Charlotte Sullivan a parlé avec AfterEllen de son personnage et nous a dit qu’elle interprétait Gail avec cette histoire en tête quasiment depuis le premier jour.

Voyez ce qu’elle nous dit à propos de Gail, d’Holly, et de la représentation homosexuelle en général et je vous assure qu’avant la fin de l’interview vous voudrez la porter sur vos épaules et la nommer « alliée de l’année ».

Merci beaucoup d’avoir accepté l’interview aujourd’hui !

Avec plaisir ! Quelqu’un de l’équipe m’a transféré vos articles, je les ai lus, ils sont géniaux, merci beaucoup de votre éloquence vis-à-vis de la série. Je vous en suis reconnaissante.

Merci ! Je suis fan depuis la première saison, donc j’étais contente de pouvoir écrire des articles.

Et cette nouvelle histoire que l’on aborde est un peu croustillante, je suis contente de pouvoir enfin en parler, parce que je n’ai pas pu en parler pendant un moment.

Oui, tout le monde est impatient. En réalité, beaucoup de personnes m’ont dit qu’elles avaient commencé à regarder la série et s’étaient prises au jeu parce que cette histoire avait piqué leur curiosité.

J’adore entendre des choses comme ça ! Ah, c’est génial ! J’en suis vraiment contente.

Donc, pour parler directement d’Holly et Gail, comment est-ce de travailler avec Aliyah O’Brien ? Ça doit être sympathique d’avoir quelqu’un qui réagit de manière positive aux facéties et sarcasmes de Gail.

Avant toute chose, Aliyah est une fille vraiment vraiment cool. J’étais un peu intimidée parce que c’est réellement une femme incroyable et je suis plutôt naze, donc j’étais un peu nerveuse à l’idée de la rencontrer. Je m’identifie un peu à Gail, elle est mal à l’aise en société, énigmatique et étrange, et je suis un peu comme ça, donc en la rencontrant j’étais un peu comme une idiote au bord des larmes. Elle est tellement vive, sportive, vraiment positive et belle, nous étions très nerveuses et très bêbêtes l’une avec l’autre, c’était marrant.

Ce qui était vraiment bien avec cette histoire c’est que, vous savez, ils auraient pu me remettre avec un autre gars, parce que c’est bien de cela que traite la série, elle parle des relations amoureuses, n’est-ce pas ? Donc passer de Nick à un autre gars… c’était juste une façon sympa de faire gagner Gail en profondeur, ce qui était vraiment rafraîchissant. Parce que, pour tout vous dire, si vous me mettez avec un autre homme, en soi c’est en quelque sorte encore la même histoire. Oui, ok, l’année dernière c’était quelqu’un d’autre, mais bon. Maintenant, cela engendre des questions comme qui suis-je, qu’est-ce qui m’arrive, qu’est-ce qu’il se passe et cela ajoute une belle profondeur au personnage et en tant qu’actrice, ça me permet de jouer quelque chose de complètement différent et c’est ce qu’il y a de plus passionnant dans ce métier. De plus, les retours ont été plutôt incroyables. Donc c’est vraiment différent, c’est comme jouer Gail sous une lumière différente, c’est vraiment sympa.

J’ai beaucoup aimé lorsque Gail a dit à Chloe qu’elle était jalouse que Chloe n’ait pas peur d’être elle-même tout le temps. Je me suis demandé si je projetais ma propre histoire là-dessus, si Gail était en train de questionner sa propre sexualité ou encore si c’était juste une réflexion générale de Gail sur elle-même.

C’est intéressant. Je crois que sur le plateau nous essayons de découvrir ce que cela signifie mais nous ne lui collons pas d’étiquette. Je crois que beaucoup de gens se disent « Qu’est-ce que c’est que ça ? Êtes-vous homo ? Êtes-vous hétéro ? ». J’ai toujours eu des soupçons sur sa sexualité, vous savez. J’en ai parlé aux scénaristes, lors de la saison un j’ai demandé si elle était vraiment amoureuse des garçons qu’elle rencontrait. C’est quelque chose que les scénaristes ont gardé en tête et ils ont toujours joué avec cette idée, et même si personne ne le remarquait, j’en tenais compte dans mon jeu. Elle aurait vraiment pu être heureuse avec les hommes. Mais nous ne voulons pas forcément tout étiqueter, parce que nous ne savons pas. Tout ça n’est que de la découverte, n’est-ce pas ? Donc, je crois qu’avec Gail j’aime juste l’idée de pouvoir l’ouvrir et de voir ce qu’elle contient à l’intérieur, parce que même si elle n’est pas gay, elle découvre quelque chose de nouveau et elle tente une nouvelle expérience. Mais si elle est gay, alors c’est un super voyage au cours duquel elle va se découvrir. Mais oui, concernant cette citation de Chloe, c’est vrai, Gail ne baisse pas vraiment sa garde avec les gens, elle a du mal à le faire. Elle est juste le vilain petit canard de tout le monde, elle a des amis, mais peut-on vraiment les appeler des amis ? Elle ne laisse personne la connaître vraiment. Et donc peut-être que cette histoire avec O’Brien pourra nous montrer un tout autre aspect d’elle-même. C’est vraiment un super truc à jouer pour moi et je suis tellement contente de travailler avec Aliyah parce qu’on s’amuse beaucoup et que c’est une femme formidable. C’était vraiment génial.

En réalité, l’une de mes scènes favorites sur presque toute la série est quand Gail et Holly étaient dans ces cages d’entraînement pour taper des balles. On avait l’impression que c’était la première fois que l’on voyait Gail rire et s’amuser sincèrement.

[Rires] Beaucoup de nos scénaristes en voyant ça nous ont dit « Là, pendant deux secondes, ce n’était pas Gail, c’était Charlotte ». Je ne suis pas… en réalité cela remonte à quand on m’a demandé de jouer dans Rookie Blue pour la première fois, ma première réaction a été « Non ! Mon Dieu, je ne suis pas sportive, je n’ai aucune force, j’ai des bras de crevettes ! S’il faut que je protège cette ville, vous devriez prendre peur, ce n’est pas une bonne idée ». Je n’avais pas confiance, j’ai dit non, et pas parce que je ne voulais pas faire partie de la série, je voulais vraiment en faire partie, je ne voulais juste pas me ridiculiser et qu’ils me virent ! C’était ma première réaction. David Wellington, l’un de nos réalisateurs, m’a dit « Tu ne comprends pas, ce ne sont pas des officiers chevronnés, ce sont des personnes qui se découvrent, donc tu n’as pas besoin d’être Madame Muscles, tu n’en as pas besoin. Tu te découvres et tu peux être un peu bête ». Donc ça m’a facilité les choses, et tout particulièrement avec cette scène dans la cage d’entraînement où Gail manque de coordination et est mal à l’aise. Mais elle cache cela sous cette apparence venimeuse permanente, parce qu’elle a peur que les gens ne la rejettent et se moquent d’elle. Je pense que tout le monde a peur de ça. Je ne sais même pas si cela a du sens.

Si si, ça en a ! Et c’est super de voir qu’un peu de vous transparaît dans cette scène.

Je pense que s’ils l’avaient fait à leur manière, ils auraient demandé à refaire la scène. Désolée ! Je jouerai mieux la prochaine fois ! Oui, c’était tout à fait moi.

Est-ce que l’on verra Holly nous montrer cet aspect plus doux de Gail dans les derniers épisodes de cette saison ?

La saison qui arrive ? Faites-vous référence à cette saison ou à la saison cinq que l’on est sur le point de tourner ?

Oh ! Holly revient pour la saison cinq ?

Je ne sais pas ! Je ne suis pas sûre ! Je veux dire, c’est un peu… je veux dire, réellement, honnêtement ils ne me diraient jamais, mais je pense que oui à cause du dernier épisode, c’est un cliffhanger. C’est un épisode assez intense qui se prête à son retour l’année prochaine, parce que ce sera littéralement le lendemain. Donc, je pense qu’elle va revenir. À moins qu’elle soit juste partie et que je sois échouée et abandonnée là encore une fois.

Mais oui, Aliyah est vraiment cool – il faut que j’en fasse des tonnes là-dessus – réellement elle est vraiment TRÈS cool. Vous connaissez les gens du genre « Mets juste tes cheveux comme ça et ça rend bien ! ». Elle fait partie de ces personnes-là que vous voulez tuer. Genre, belle sans effort. C’est tellement pénible. [rires] J’adore travailler avec elle, donc j’espère avoir beaucoup de trucs à tourner avec elle.

Pensez-vous que Gail soit vraiment en train de tomber amoureuse d’elle maintenant qu’elles ont passé plus de temps ensemble ? Tout particulièrement maintenant qu’Andy a quelque peu détruit ce qui se rapprochait le plus d’une amitié pour Gail. Ou bien pensez-vous qu’Holly ne soit qu’une roue de secours pour elle pour l’instant ?

Je ne sais pas. Ce qui est vraiment intéressant sur les possibilités d’écriture c’est qu’elle est vulnérable en ce moment. Je pense qu’elle appréciait vraiment, qu’elle aimait vraiment Nick. Ça n’avait rien à voir avec le fait que ce soit un homme, elle l’aimait vraiment et il l’a détruite. Et encore une fois, c’est un homme qui l’a abandonnée plusieurs fois. Donc je pense qu’en étant dans cet état de vulnérabilité, elle découvre cette merveilleuse relation avec cette femme, mais ne sait pas ce qu’il se passe. On en revient à cette question de définition, ce que j’apprécie. Je ne pense pas qu’il faille la définir, je pense que vous aimez ou appréciez une personne, non pas parce que c’est un homme ou une femme, peut-être que cette personne est simplement unique et qu’il y a une espèce d’alchimie qui existe lorsque vous êtes avec elle. Donc, je ne suis pas prompte à mettre une étiquette sur cette relation, par respect pour la communauté homosexuelle je crois.

Même quand ils sont venus me voir avec cette idée – je leur avais parlé de cette idée deux-trois ans auparavant – la première réaction que j’ai eue est « j’espère que vous ne faites pas ça pour plaire aux hommes qui regardent la série ». Je veux faire cela pour les femmes. Je ne veux pas… C’est trop facile de… Je ne sais pas si cela a du sens.

Retour à la fiche de présentation Rookie Blue

A propos de Lou Morin

Lou Morin
Traductrice Anglais/Français

3 commentaires

  1. Isabelle B. Price

    Perso j’adore le fait qu’elle ait toujours voulu que son personnage soit homo. Franchement, déjà que j’adore le couple Gail/Holly je suis encore plus fan !
    Trop hâte de voir ce qu’il va se passer dans la prochaine saison…

  2. Avatar

    J’adore cette série et je trouve Aliyah O’Brien vraiment sexy. 😉

  3. Avatar

    Je suis fan! Merci pour la traduction 😀

Répondre