Rookie Blue : de l’espoir pour le couple Gail/Holly

Rookie Blue

Pour celles et ceux qui suivent la série télévisée canadienne Rookie Blue, le début de saison a été intense pour le personnage de Gail Peck (Charlotte Sullivan). Après avoir réalisé le métier dangereux qu’elle faisait, Gail perd pied et se coupe les cheveux dans une scène poignante. Aidée d’Holly Stewart (Aliyah O’Brien), sa petite amie, elle parvient à avoir une coupe courte moins horrible que prévu.

Puis Holly présente Gail à ses amies mais le courant ne passe pas et surtout la différence de milieux socio-professionels complique l’affaire. Ayant l’impression d’être rabaissée par Holly, Gail prend de la distance avec cette dernière. Et les choses ne vont pas en s’améliorant pour notre policière qui se retrouve au cœur d’une enquête difficile.

Mais finalement, alors qu’Holly est absente depuis le troisième épisode (à part pour travailler sur des cadavres), l’actrice Aliyah O’Brien nous laisse espérer de meilleurs jours pour notre couple lesbien. Elle a en effet expliqué à Global TV :

“Holly ne fait pas de scène, elle est honnête et droite. Elle n’a pas toujours été un bon exemple pour Gail mais je pense que ce genre d’authenticité a permis à Gail d’être encore plus elle-même et de se sentir soutenue. Holly ne croit pas au con**rie de Gail.”

Le couple Gail/Holly n’a peut être pas dit son dernier mot après tout…

Vidéo

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef. Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Un commentaire

  1. Avatar

    L’épisode 7 présente une grande claque en pleine g…, pas vraiment au spectateur, mais à Gail. Je crois que c’est l’un des plus beau râteau qu’il m’ait été donné de voir à la télévision !

    Non seulement au premier essais, “je voudrais m’excuser”, “tu aurais pu le faire le lendemain, la semaine d’après…”Gail se prend “je suis avec quelqu’un”, mais au deuxième c’est la vraie douche froide. Alors qu’elle recroise Holly et lui fait un mea culpa émouvant tant elle se met à découvert, Gail ne récolte qu’un joli sourire et un “bonne nuit Gail”…

    Alors toute option reste ouverte, la série sait se ménager des ouvertures, un ensemble de possibilités infinies, qui fait que le spectateur est plutôt curieux de voir comment les choses vont tourner, parce que ce n’est jamais joué d’avance.

    N’empêche que j’aime bien comme leur relation est traitée, mais c’est un peu le cas pour tout le monde, Andy/Sam, Dove/cloé, Dove/Diaz, Oliver/les autres, etc.

    Maintenant si A. O’Brien promet…mais que promet-elle ?

Répondre