Sex Addict de Tatiana Potard

Sex Addict de Tatiana Potard

Titre Français : Sex Addict

Titre Original : Sex Addict

Auteur : Tatiana Potard

Date de Sortie : Octobre 2005

Nationalité : Française

Genre : Roman d'Amour

Nombre de Pages : 185 pages

Editeur : KTM Éditions

ISBN : 2-913066-24-0


Interview(s) :

Interview de Tatiana Potard pour le Magazine La Dixième Muse
Interview de Tatiana Potard pour le Site La Référence

Sex Addict : Quatrième de Couverture

Après une rupture douloureuse, Alex a décidé de tenir un blog. Dans ce journal intime diffusé sur le net, elle fait le récit de ses mille et une aventures à la recherche de la nouvelle femme de sa vie.

En l’attendant, elle arpente le Marais avec ses amis et enchaîne les rencontres d’un soir jusqu’à devenir une véritable sex addict. Avec humour et dérision, elle nous raconte tout, absolument tout !

Tatiana Potard collabore à de nombreux sites Internet et magazines LGBT. Avec ce premier roman, elle nous plonge sans détour dans l’univers festif et déluré des jeunes lesbiennes.

Sex Addict : Avis Personnel

Sex Addict a été l’un des romans les plus commentés fin 2005, début 2006 sur le net et dans les magazines gays et lesbiens. Et pour cause. Tout d’abord Tatiana Potard était assistante de rédaction sur Gay.com et à la fermeture de ce dernier elle n’a pas pour autant cessé d’écrire, elle a collaboré avec le magazine Têtu avant de devenir Rédactrice Adjointe de La Dixième Muse. Ensuite parce que le sujet est finalement très actuel.

Alex est une jeune femme qui vient de se faire plaquer par sa petite amie. Elle a été trahie par celle qui en a rencontré une autre durant leur histoire, trahie par celle avec laquelle elle pensait partager toute son existence. De dépit, elle se met en tête d’écrire ses états d’âmes et ses histoires sur son blog.

C’est ainsi que commence le roman, par le début du blog d’Alex. Petit à petit la jeune femme reprend confiance en elle, retrouve ses meilleurs amis et fréquente à nouveau le Marais. Elle cherche à oublier sa souffrance avec des histoires d’un soir puis retombe amoureuse, rompt à nouveau…

Un cercle vicieux connu mais déprimant, traité ici avec humour et légèreté. On est loin des livres du début des années 90 qui faisaient l’apologie du minitel et on entre enfin de plein pied dans le XXIème siècle avec tout ce que cela signifie.

Un excellent moment de détente et d’évasion qui donne parfois très chaud au vu des expériences sexuelles d’Alex. Et encore, elle avoue elle-même qu’elle se censure…

Discussion sur le Forum à propos de Sex Addict

Sex Addict : Extraits

« Il y a à peine une heure, j’ai pris un bain brûlant et ma peau rougie par cette eau trop chaude m’a rappelée que j’étais toujours en vie. J’ai regardé mes cuisses écarlates et j’ai savonné mon ventre. Je me suis trouvée laide. J’ai basculé en arrière ce corps qui me fait honte. Ce corps qui continue de vibrer et de se mouvoir alors qu’à l’intérieur il n’est que mort et décrépitude. Ma tête a cogné sur le fond émaillé de la baignoire et j’ai longtemps laissé mon visage sous l’eau. J’ai ouvert les yeux et un ciel de mousse blanche m’est apparu, doux et tendre paradis improvisé…
Pendant de longues secondes, je me suis demandé si j’allais trouver la force de remonter à la surface. Rester là, bien au fond, encore un peu. Ne plus rien entendre, ne plus rien ressentir. Je n’étais que bien-être et plénitude. Oh oui ! Retourner dans le ventre de ma mère. Me mettre en position foetale et me laisser mourir dans cette vasque de liquide amniotique.
Mais l’air m’a manqué et mes poumons me brûlaient toujours un peu plus. Il a fallu que je me résolve à revenir…
J’ai violemment projeté ma tête hors de l’eau. J’étouffais. Réflexe de survie plus qu’une réelle envie. L’air a pénétré chaque pore de ma peau et j’ai réincarné ma pseudo vie.
Il y a à peine une heure, j’ai jeté le bébé que j’étais avec l’eau du bain. » (Page 10)

« Nous étions à la fois actrices et spectatrices de la vie. Deux âmes qui ne se connaissent pas, qui n’ont absolument rien en commun… et pourtant… une heure plus tard je déposais cette fille au creux de ma couche…
Anne m’a émue et je lui ai fait l’amour avec une infinie tendresse. Elle était terrifiée et j’ai dû faire appel à toute mon habileté afin qu’elle parvienne enfin à se détendre. Je l’ai déshabillée lentement tout en la caressant. J’ai longtemps attendu qu’elle entrouvre ses cuisses et qu’elle m’autorise enfin à goûter à l’intimité de son parfum. Elle a tangué de longues minutes au beau milieu de mes draps froissés, puis elle s’est abandonnée silencieusement sur ma langue. Son vagin a maintes fois continué de tressaillir sous mes doigts après l’orgasme… Sublime offrande d’une femme à une autre… » (Page 39)

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef. Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre