The Special Two de Missy Higgins

Extrait de l'Album : The Sound Of White

Date de Sortie : 4 Avril 2005

Paroles : Missy Higgins

Musique : Missy Higgins

Nationalité : Australienne

Genre : Ballade, Pop

Durée : 3 : 25 minutes

Titre Original : The Special Two

The Special Two : Avis Personnel

Née le 19 Août 1983, Missy Higgins de son véritable nom Melissa Morrison Higgins est une parolière et chanteuse australienne ayant débuté sa carrière au milieu de l’année 2001. Elevée à Melbourne en Australie, elle commence à chanter alors qu’elle suit encore des cours à la Geelong Grammar School. A l’époque, elle rentre régulièrement chez elle pour voir sa famille et chante occasionnellement avec le groupe de son frère. A cette même période elle gagne le Victorian Unearthed pour sa chanson « All For Believing ».

C’est ainsi que Missy Higgins attire l’attention du producteur John Watson et qu’elle enregistre son premier single en Novembre 2003. Le second, « Scar », sort en Août 2004 et propulse la jeune chanteuse en tête des ventes australiennes. Son premier album, The Sound of White, sort ensuite en Septembre 2004.

En 2004 et 2005, Missy Higgins accumule les récompenses. En 2004, aux ARIA Award, elle remporte l’Award de « La Meilleure Chanson Pop ». Puis en 2005 elle gagne dans diverses catégories dont celles de « L’Album de l’Année », « Meilleure Artiste Féminine » et « Meilleur Album ».

« The Special Two » est le troisième extrait de son album The Sound of White. Sorti le 4 Avril 2005 en Australie, il s’est directement placé second des ventes de singles, juste derrière « Beautiful Soul » de Jesse McCartney. Ecrite par Missy Higgins elle-même, la chanson s’adresse à sa soeur Nicola. Missy lui présente des excuses à coeur ouvert. Pour rédiger celle-ci, la jeune femme s’est enfermée dans sa chambre, chez ses parents avec une bouteille de vin (devenue du whisky pour les besoins de la chanson). Elle a ensuite écrit à la fin de la nuit, quand il n’y a aucune distraction et qu’elle est protégée dans son cocon. Lorsqu’elle a interprété la chanson en concert pour la première fois devant sa soeur, Missy Higgins a déclaré que c’était une incroyable libération que de livrer sa vie personnelle devant des étrangers tout en sachant que seule sa soeur comprendrait les raisons de la chanson.

Pour information, de nombreuses spéculations courent sur l’orientation sexuelle de Missy Higgins. En effet, dans chacune de ses chansons, elle n’utilise ni les pronoms masculins ni les pronoms féminins pour décrire la personne à qui s’adresse ses écrits. Elle n’a jamais affirmé ou nié quoi que ce soit et a déclaré « Je pense que chacun est un peu bisexuel mais que tout le monde ne l’admet pas. Ou tout le monde ne le réalise pas. »

Paroles

I’ve hardly been outside my room in days,
’cause I don’t feel that I deserve the sunshine’s rays.
The darkness helped until the whiskey wore away,
And it’s then I realize the conscience never fades.
When you’re young you have this image of your life:
That you’ll be scrupulous and one day even make a wife.
And you make boundaries you’d never dream to cross,
And if you happen to you wake completely lost.
But I will fight for you, be sure that
I will fight until we’re the special two once again.

And we will only need each other, we’ll bleed together,
Our hands would not be taught to hold another’s,
When we were the special two.
And we could only see each other, we’d breathe together,
These arms will not be taught to need another,
‘Cause we were the special two.

I remember someone old once said to me:
“Lies will lock you up with truth the only key.”
But I was comfortable and warm inside my shell,
And couldn’t see this place would soon become my hell.
So is it better to tell and hurt or lie to save their face?
Well I guess the answer is don’t do it in the first place.
I know I’m not deserving of your trust from you right now,
But if by chance you change your mind you know I will not
Let you down ’cause we were the special two, and will be again.

And we will only need each other, we’ll breathe together,
Our hands will not be taught to need another’s,
When we’re the special two.
And we could only see each other we’ll bleed together,
These arms will not be taught to need another…

I step outside my mind’s eye’s for a minute.
And I look over me like a doctor looking for disease,
Or something that could ease the pain.
But nothing cures the hurt you, you bring on by yourself,
Just remembering, just remembering how we were…

Traduction Française

Je suis à peine sortie de ma pièce ces jours,
Parce que je sens que je ne mérite pas les rayons du soleil.
L’obscurité m’a aidé jusqu’à ce que le whisky me porte au loin,
Et c’est ensuite que j’ai réalisé que la conscience ne se fane jamais.
Quand vous êtes jeune vous avez cette image de votre vie :
Que vous serez scrupuleux et qu’un jour fera de vous une épouse.
Et vous créez des frontières que vous n’avez jamais rêvé de traverser,
Et si cela t’arrive, tu te réveilles complètement perdu.
Mais je me battrai pour toi, sois sûre de cela
Je me battrai jusqu’à ce qu’on soit à nouveau les deux spéciales.

Et nous aurons simplement besoin l’une de l’autre, nous saignerons ensemble,
Nos mains ne nous enseignerons pas à en tenir d’autres,
Quand nous étions les deux spéciales.
Et nous pourrons seulement nous voir l’une l’autre, nous respirerons ensemble,
Ces bras ne nous enseignerons pas à avoir besoin d’autres,
Parce que nous étions les deux spéciales.

Je me rappelle quelqu’un d’âgé m’ayant dit une fois :
« Les mensonges vont t’enfermer avec pour seule clé la vérité. »
Mais j’étais à l’aise et au chaud à l’intérieur de ma carapace,
Et je ne pouvais pas voir que ce lieu deviendrait rapidement mon enfer.
Donc est-il mieux de dire et de blesser ou de mentir pour sauver la face ?
Hé bien je pense que la réponse est ne le fait pas en premier.
Je sais je ne mérite pas ta confiance maintenant,
Mais si par chance tu change d’avis tu sais que je
Ne te laisserai jamais tomber parce que nous sommes les deux spéciales, et nous le serons encore.

Et nous aurons simplement besoin l’une de l’autre, nous saignerons ensemble,
Nos mains ne nous enseignerons pas à en tenir d’autres,
Quand nous étions les deux spéciales.
Et nous pourrons seulement nous voir l’une l’autre, nous respirerons ensemble,
Ces bras ne nous enseignerons pas à avoir besoin d’autres.

Je fais un pas à l’extérieur de mon imagination pour une minute.
Et je me regarde comme un docteur regarde pour une maladie,
Ou quelque chose pouvant faciliter la douleur.
Mais rien ne peut guérir la blessure que tu as apportée par toi-même,
Rappelle-toi, rappelle-toi juste ce que nous étions.

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef. Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre