Épisode 06 – Saturday

Episode de la série The Fosters  (Saison 1)

Début de journée étonnant chez les Fosters pour un samedi matin. Tous les enfants sont levés avant dix heures du matin sauf Jude (qui dormira tout l’épisode visiblement puisqu’on ne le verra pas une seule fois à l’écran). Au détour d’une conversation on apprend que les parents de Lexi viennent diner chez les Fosters ce soir. Bien évidemment la peste Mariana refuse de se joindre au dîner.

Brandon descend à son tour et remonte répéter aussitôt. Il a apparemment une grosse audition de piano aujourd’hui. Jesus fait également son apparition pour le petit dej’, il est en stress à l’idée de recevoir les parents de sa copine et interroge ses mères à propos du menu prévu pour le dîner. Stef en profite pour le charrier et lui parle de caviar, homard et autres mets délicats. C’est qu’il veut impressionner futur beau papa et belle maman le petit !

Lena interpelle ensuite Callie pour lui demander si elle est prête à aller à son groupe de paroles. Cette dernière trop occupée à faire mumuse avec le jouet que Lena lui a donné dans le dernier épisode à savoir un iphone, écoute à moitié. Lena s’approche alors et découvre que l’adolescente est plutôt douée en photographie instagram (qui ne l’est pas ?).

Avant de quitter la cuisine, Jesus en profite pour dire à ses mères qu’il aimerait bien participer à un camp religieux organisé par les parents de Lexi le week-end prochain, ce qui emballe moyen les deux mamans.

The Fosters

STEF : Ok, un camp religieux ? Pour que l’on expose notre fils à des personnes qui n’approuvent pas notre famille ? Hum, non.

Juste après le générique nous retrouvons Callie dans la maison vide de Wyatt. La banque a saisi la maison où il vivait avec sa mère ce qui ne semble pas (à première vue) perturber plus que ça le jeune homme. Pour lui prouver que cette fois-ci il s’agit bien de sa maison (référence à l’épisode précédent) Wyatt emmène Callie dans son ancienne chambre et lui montre le mur du placard sur lequel il a dessiné toute son enfance.

Après s’être confié, le jeune homme en profite pour demander à Callie de clarifier un peu leur relation. Cette dernière n’est pas très à l’aise ne considérant visiblement toujours pas Wyatt comme son petit-ami. Il l’invite ensuite à la dernière fête qu’il organisera dans sa maison vide, elle refuse lui rappelant qu’elle est toujours en liberté conditionnelle. Elle se sauve ensuite à son groupe de parole.

Retour chez les Fosters où Brandon continue à répéter au piano. Lena arrive par surprise et essaie de le rassurer par rapport à son audition en lui garantissant que quoi qu’il arrive ses mères seront fières de lui.
En sortant de la chambre de Brandon, Lena croise Mariana sur le point de partir. Elle a rendez-vous avec Garret. Lena lui propose de la déposer pour son déjeuner non sans la charrier sur le fait qu’elle voit le jeune homme très souvent.

Au groupe de parole, Callie joue encore avec son portable pendant que les autres adolescents parlent. Elle semble soudain plus intéressée quand une jeune fille nommé Sarah raconte comment se passe sa vie chez les Olmsteads. Le groupe de parole prend fin et Callie entame soudainement la conversation avec Sarah et l’invite à prendre un café, ce qui ne ressemble pas vraiment à la Callie que nous connaissons.

The Fosters

Nous retrouvons Mariana au restaurant Chez Paco. On la voit se diriger droit vers sa mère biologique. Elle a donc encore menti à Lena et n’a pas du tout rendez-vous avec Garret. Elle les accumule quand même. Finalement la bad girl de cette série n’est pas Callie mais Mariana !

Sa mère biologique essaie de faire amie-amie. Elle la fait parler de ses amis, de Jesus et Lexi, mais Mariana est sur la défensive et lui dit sans détour qu’elle n’a pas d’argent à lui donner. Sa mère semble étonnée, elle n’est pas là pour ça mais pour lui offrir un cadeau d’anniversaire. Un ours en peluche que Mariana adore (qui n’a pas rêvé d’un ours en peluche pour ses quinze ans, n’est-ce pas ?).

Sous le porche des Fosters, Brandon attend son père impatiemment. Il le rappelle en lui laissant un message cinglant. Il a vingt minutes de retard et Brandon risque de ne pas être à l’heure pour son audition s’il n’arrive pas rapidement pour l’accompagner.

Stef arrive chez son père. Elle lui a fait les courses pour qu’il mange des choses saines, lui qui est un habitué des plateaux télé. On apprend au travers d’une conversation que lui et la mère de Stef sont séparés. Ils échangent ensuite des banalités sur le baseball. Le grand-père de Brandon et Jesus en profite pour soumettre l’idée d’emmener ses petits-enfants voir un match. Stef lui dit que ça serait une bonne idée mais pas pour le week-end prochain car Jesus est pris par le camp religieux. Le grand-père bugue  à ces mots sachant que sa fille n’a pas élevé ses enfants dans la religion. Il se demande d’ailleurs pourquoi elle a abandonné la religion. Stef rigole jaune en entendant cette remarque. Elle lui rappelle qu’après qu’il l’ait surprise dans les bras d’une de ses copines de lycée il l’avait envoyée à l’église.

The Fosters

STEF : Tu m’as envoyée voir un prêtre parce que tu nous avais surprises dans les bras l’une de l’autre dans le canapé.
PÈRE : J’essayais juste d’aider ?
STEF : Comment ? Tu ne m’en as jamais parlé. Tu ne m’as jamais rien demandé. Tout ce que tu as fait c’est m’enfermer dans une pièce avec un homme qui n’a fait que me dire qu’être homo était un péché.
PÈRE : C’était mon rôle de père de te pousser dans la bonne direction.
STEF : Eh bien j’ai été complètement humiliée.

Là-dessus la discussion s’envenime. Le père de Stef hausse le ton et lui dit qu’il ne comprend pas pourquoi elle a tout plaqué et « choisi » d’être gay. Ce à quoi Stef répond par une très jolie tirade.

STEF : Ce n’est pas un ch… Oh mon Dieu… Ok, faisons comme si c’était un choix papa. À la fin de la journée, la personne que j’aime ne devrait pas être un problème pour toi ou qui que ce soit d’autre. J’ai une famille géniale. Lena est une femme géniale que j’aime par-dessus tout. Donc, oui. J’ai fait un choix. J’ai fait le choix d’être heureuse papa.

Son père coupant court à la discussion, elle quitte la maison.

Devant la maison des Fosters Mike arrive enfin pour amener Brandon à son audition. Il a beau s’excuser pour son retard prétextant s’être endormi devant un match, l’adolescent est furieux.

The Fosters

Callie est sur un banc avec Sarah. Elles discutent comme prévu après le groupe de parole. Si la conversation semble anodine au début on se rend rapidement compte que Callie pose beaucoup de questions à Sarah. On comprend enfin l’intérêt que Callie porte à la jeune fille lorsqu’après avoir évoqué le garçon de la famille d’accueil chez qui elle vit, Callie se grille en posant davantage de questions et en appelant l’intéressé Liam. Sarah réagit de suite, elle n’a pas mentionné le prénom du garçon. Elle comprend donc que quelque chose n’est pas clair et prend la fuite.

Mariana rentre dans sa chambre. Elle surprend Callie en train de prendre une photo de l’arbre devant la fenêtre de leur chambre. Lorsque Callie mentionne le coucher de soleil sur l’arbre de Mariana, elle la reprend et lui dit que c’est aussi son arbre. Une once d’humanité chez Mariana, mais que se passe -t-il ? Les deux adolescentes discutent et Mariana en profite pour titiller Callie sur sa relation avec Wyatt. Callie a le malheur de glisser dans la conversation que Wyatt fait une fête le soir et il n’en fallait pas plus à Mariana pour pousser Callie à y aller et l’emmener avec elle.

Stef et Lena sont dans leur chambre. Stef a l’air stressé. En le voyant, Lena essaie de la rassurer et lui dit que tout va bien se passer. Si Stef évoque le fait que le stress vient de son père, elle change rapidement d’avis et explique à Lena qu’elle ne veut pas que les parents de Lexi portent de jugement sur sa famille. Pas au sein de sa propre maison. Lena la rassure en lui disant qu’il faut d’abord parler au Riviera pour savoir comment cela va se passer.

The Fosters

Dans la cuisine, on retrouve Lena, Stef, Callie et Mariana. Leurs mères les invitent à rester pour le dîner mais Mariana en profite pour demander l’autorisation d’aller voir un film chez Wyatt. Elle ment encore une fois ne mentionnant pas la fête. Stef demande si les parents de Wyatt seront là et Mariana enfonce le clou en disant que c’est la maison des parents de Wyatt. Elle sous-entend donc qu’ils seront là. Elles obtiennent l’autorisation d’y aller. En sortant de la pièce, Callie jette un regard peu accueillant à Mariana et cette dernière a le toupet de lui dire qu’elle n’a pas menti !

Loin de la maison familiale, on retrouve un Brandon tout stressé avec son père, attendant son audition. L’atmosphère est très tendue entre eux. Il est enfin appelé pour auditionner. Il est obligé de s’arrêter deux fois car il se trompe dans les notes. Petit note personnelle : les mains qui jouent du piano à la place de Brandon ne sont pas crédibles pour deux sous. Bien trop potelées et plus vieilles que celles que devrait avoir le jeune homme. Mais bon, n’est pas Mozart qui veut, les doublures sont faites pour ça.

Extrait

J’ai aimé :

  • Le personnage de Wyatt semble plus profond que ce que l’on nous a laissé voir au premier abord, je commence même à l’apprécier.
  • La façon dont Stef se positionne en permanence pour défendre sa famille. Je me suis trompée sur son compte, son personnage est intéressant. Sa tirade sur sa famille lorsqu’elle fait face à son père est magnifique.
  • On nous laisse sur notre faim et pour une fois j’ai vraiment envie de voir la suite rapidement. Que va-t-il se passer avec Liam ? Mariana va-t-elle dessoûler un jour ?

Je n’ai pas aimé :

  •  Le couplet sur la religion. Je pensais qu’on allait nous éviter cela mais non, comme dans toute bonne série américaine Dieu est parmi nous. Ce que je vais dire n’engage que moi, je trouve le happy-end autour de la religion un peu trop joli joli par rapport à une réalité bien plus noire concernant le point de vue de l’église sur l’homosexualité.
  • Où est passé Jude ? On ne l’a pas vu de l’épisode. Dommage, je trouve que les Fosters manquent de vie sans lui.

Retour à la fiche de présentation The Fosters

A propos de Gaëlle Carrion

Gaëlle Carrion
Chargée de communication digitale dans la vraie vie je partage mes coups de cœur sur le site d'Univers-L !

Répondre