Reportage sur la convention The L-Word à Blackpool en novembre 2008

Article lié à la série The L-Word

C’est avec un peu de retard que j’écris aujourd’hui cet article sur la convention de fans de la série télévisée The L-Word.
Elle a eu lieu du 14 au 16 Novembre 2008 à Blackpool (Angleterre) au Norbreck Castle hôtel, organisée par l’organisation anglaise Starfury. Elle n’en était pas à son premier essai puisqu’elle proposait aux fans depuis des années un grand choix de conventions de séries telles que Buffy contre les Vampires, Xena, etc… ou actuellement Battelstar Galactica, Veronica Mars et pour sa 5ème édition The L-Word. Le Norbreck Castle Hôtel avec ses 460 chambres et au moins 6 salles annexes, dont une très grande salle permettant l’accueil d’au moins 2 000 personnes, était tout à fait conçue pour recevoir ce genre d’évènement.

 BlackPool

 Je tenais absolument à raconter dans ses moindres détails ce fabuleux moment pour le partager avec toutes celles qui n’avaient pas pu faire le voyage. Et elles étaient nombreuses j’en suis certaine.

Penchons nous d’abord sur « qu’est-ce qu’une convention ». Les Anglo-Saxons en font depuis des années, mais en France c’est presque inconnu. Et pourtant pour un fan, c’est vraiment un moment exceptionnel de pouvoir rencontrer réellement son idole, de la voir, de lui poser des questions, d’avoir son autographe, de prendre une photo à ses côtés, d’immortaliser ce moment, mais aussi de partager cette aventure avec d’autres personnes comme vous. Un moment que l’on peut qualifier d’important dans sa vie de fan.
Les plus grands studios ont très bien compris les enjeux économiques que peuvent représenter une convention, au niveau marchandising et taux d’audience etc.… Un public fidèle qui regarde saison après saison n’est pas à négliger. Dans ce contexte les conventions de diverses séries se multiplient aux États-Unis et au Canada donnant une grande notoriété aux acteurs et actrices qui y participent, pouvant leur permettre d’être retenus pour faire du cinéma ou pour avoir leur propre série.

Nous pouvons maintenant parler de la convention The L-Word puisque c’est elle qui nous intéresse. Nous pouvons dire qu’elle reste semblable aux autres conventions dans son programme, elle s’est déroulée de la même façon que les autres.

En fin d’après-midi le vendredi soir nous avions la cérémonie d’ouverture avec présentation des invités pour les Pass Gold, suivi d’un repas avec un nombre limité de fans. Les invités passaient de table en table (groupes de 20 personnes) pour discuter quelques minutes assises à leurs cotés.
Le samedi ouverture pour l’ensemble des fans (tous les pass week-end et journée) avec les « questions-réponses » avec les invités, soit l’une après l’autre, soit en groupe. Avec en parallèle séances photos, puis le soir, soirée disco sur place.
Pour le dimanche, « questions-réponses », séances photos, comme le samedi puis dans l’après-midi ventes aux enchères d’objets pour des œuvres caritatives, avec en fin de journée la cérémonie de clôture.

Pour cette 5ème édition nous avions la chance d’avoir comme invitées :
Jennifer BEALS (qui n’avait fait aucune convention), Laurel HOLLOMAN (qui était venue plusieurs fois à Blackpool), Rachel SHELLEY (qui était venue plusieurs fois à Blackpool), Janina GAVANKAR (c’était sa première convention).

 BlackPoolBlackPool

 Pour participer à cette convention, il faut reconnaître que ce n’était pas facile. Il avait fallu dans un premier temps acheter son billet sur Internet. Le site tout en anglais sans traduction en français ou dans une autre langue présageait de ce que serait cet événement, vous deviez vous débrouiller. Vous aviez le choix entre plusieurs formules du simple billet d’une journée, à la formule Gold (la plus chère) qui comprenait un repas avec la participation des actrices. Ensuite le lieu choisi, un endroit perdu en Angleterre en bordure de mer, très connu par les Anglais pour son grand parc d’attractions ouvert l’été et qui se trouve intégré dans la ville, entre la mer et le centre ville. Pour nous les Françaises c’était un vrai défi à relever, en plus du coût financier cela nécessitait du courage de venir à Blackpool.
Chaque participante avait dû choisir un itinéraire personnalisé en fonction de plusieurs critères, comme son lieu de départ (Montpellier, Agen, Rouen, Paris), seule ou en groupe, aucune liaison directe, nous avions dû passer par Liverpool, Manchester, ou Londres, en prenant l’avion, le train, le bus, la voiture, etc., en bravant la grève d’Air France déclenchée ce week-end-là. Au meilleur des cas nous étions arrivées dans la journée, ou en une journée, pour les moins chanceuses en deux jours de voyage, un vrai parcours du combattant. Nous n’étions pas les seules à faire ce mémorable voyage puisque les autres fans, elles aussi étaient venues de loin, comme les États-Unis, le Canada, l’Allemagne, l’Espagne, la Hollande etc. La venue de Jennifer Beals à cette convention n’y était certainement pas étrangère. Elles avaient connu des péripéties semblables aux nôtres, malgré tout l’organisation affichait un total de 5 000 fans pour le week-end, un exploit.

Mais comment aurions nous pu résister à un casting pareil et à la possibilité de rencontrer le couple mythique de la série, Jennifer Beals (Bette Porter) et  Laurel Holloman (Tina Kennard), c’était tout simplement incroyable. Aucune convention n’avait eu cette affiche, cela ne devait pas nous faire oublier Rachel et Janina, excellentes toutes les deux. Pour Laurel et Rachel, ce n’était pas leur première visite à Blackpool, puisqu’elles étaient déjà venues lors de précédentes éditions, on pouvait dire d’une certaine manière qu’elles étaient des « habituées ». Elles aimaient beaucoup cette ambiance, cet échange entre les fans et elles.

La convention avait débuté le vendredi soir par un dîner réservé aux Pass Gold dans la limite de 200 places. La présentation des actrices l’une après l’autre allait donner le ton du week-end… des applaudissements furieux, des hurlements, de l’euphorie générale. L’arrivée de Laurel avait été un grand moment, elle avait été très acclamée, elle avait remercié le public pour son chaleureux accueil, mais que dire de celui de Jennifer. En une seconde une marée humaine très compacte s’était tenue devant elle seulement arrêtée par un bout d’estrade, on criait, on hurlait son nom. Le service de sécurité peu nombreux et vite débordé, essayait tant bien que mal de contenir les fans en folie. Elle n’arrivait pas à parler, émue par une telle ferveur. Au prix d’un grand effort, Jennifer avait finalement réussi à dire quelques mots de remerciement.

Jennifer BEALS n’avait jamais accepté jusqu’à présent de participer à une convention, la foule l’angoissait, elle en avait très peur. Invitée à plusieurs reprises à des conventions ces dernières années elle avait toujours refusé d’y participer. Mais son désir de remercier ses fans de leur soutien et leur fidélité depuis pendant tant d’années et puis la fin de la série l’avaient poussée à accepter. Laurel et Rachel qui étaient venues plusieurs fois l’avaient encouragée en lui disant qu’elle ne serait entourée que d’amies, ce qui avait fini par la convaincre de venir.

Le vendredi soir s’était terminé dans une incroyable ambiance, ce qui avait été le cas de tout le week-end. Les fans à chaque table avaient eu le bonheur de pouvoir parler quelques minutes avec les actrices, l’une après l’autre et de leur donner quelques cadeaux personnels pour certaines un vrai privilège puisque les questions allaient bon train et les actrices très disponible.

Retour à la fiche de présentation The L-Word

A propos de Natalie Cheyenne

Avatar

Répondre