Anni & Jasmin : Un rêve premonitoire ? (Épisodes 5457, 5459, 5461)

Article lié à la série Gute Zeiten Schlechte Zeiten

Jasmin Katrin Jasmin Didi Nele Turner

Épisode 5457 : La curiosité de Jasmin

Anni rentre le soir et est surprise de voir que Jasmin ne s’est pas couchée.

ANNI : Ah comme c’est gentil de ta part, je savais que tu m’attendrais.
JASMIN : Tu as un sacré égo !
ANNI : Ouais, et j’ai ça aussi (tend une bouteille). Quelqu’un l’avait laissée à l’abandon dans les coulisses, je ne pouvais pas la laisser ça comme ça.

Elle prépare deux verres pendant que Jasmin a une réminiscence de son rêve de la veille.

ANNI : Eh, qu’est-ce qui ne va pas ? Je croyais que les bimbos aimaient le champagne.
JASMIN : C’est le cas. J’ai juste fait un rêve absurde.
ANNI : Vraiment ? À mon sujet ?
JASMIN : (avec ironie) Je rêve de toi sans arrêt.
ANNI : Ouais, malheureusement tu n’es pas la seule.
JASMIN : Bon sang, tu pourrais lâcher le mode « macho » un instant s’il te plaît !
ANNI : OK… Qui était ce prince charmant ?
JASMIN : Dr Thomas.
ANNI : Ugh… OK, j’aurai trouvé ça embarrassant moi aussi… (se lève). Il faut que j’aille faire pipi.

Anni ferme la porte du frigo avec le pied et rejoint Jasmin.

ANNI : Dis-moi, c’est génétique ? Ce truc des mecs gays à fond dans la musique guimauve et des femmes hétéros accros aux séries TV gnangnan ?
JASMIN : Tu as d’autres clichés en stock ?
ANNI : Euh, non… Mais je pourrais te proposer quelque chose de plus intéressant que Lovers & Lies… Détends-toi, la journée de travail est terminée !
JASMIN : Je suis détendue. Plus que ça même !
ANNI : Vraiment ? (Elle entend les ronflements de Mesut). Il ronfle comme un fou ! (Elle l’imite) « Hey, je suis un cadeau de Dieu pour les femmes, je suis l’homme aux orgasmes garantis ! J’aime voir à travers les sous-vêtements, et sans pénis, pas de sexe ! »
JASMIN : Tu es folle ! (Elle rigole puis s’éloigne un peu d’Anni qui s’est rapprochée. Gênée) Je vais me coucher, je suis fatiguée.
ANNI : (qui semble déçue) OK.
JASMIN : On se voit demain d’accord ?
ANNI : Dors bien.

Nele arrive pour se chercher quelque chose au frigo.

NELE : Hey, tu fais la fête toute seule maintenant ?
ANNI : Non, avec Jasmin.
NELE : (regarde moqueuse en direction de l’endroit où Jasmin vient de partir) Ça a l’air d’être une soirée géniale.
ANNI : Ben, maintenant tu peux boire avec moi.
NELE : Tu te fais à l’idée de devoir supporter un mois de ménage ?
ANNI : Tu sais, je commence à penser que toute cette idée de pari était vraiment stupide.
NELE : Parce que tu n’as aucune chance avec elle ?
ANNI : Non. Parce que je ne veux pas que les choses deviennent bizarres entre nous. Je veux dire, on est amies, on ne risque pas ce genre de relation pour un pari.
NELE : (tend son verre) Tiens, verse-m’en un peu.

Le matin suivant, Nele sent une mauvaise odeur venant du frigo.

NELE : (sort quelque chose du frigo) C’est à toi ?
ANNI : De quoi ?
NELE : Ça pue !
ANNI : Demande à notre nouveau colocataire ! (Elle se dirige vers la porte) Bye les filles !
NELE/JASMIN : Bye !

Jasmin et Nele s’assoient pour prendre leur petit déjeuner. Jasmin fait tomber une bouteille de la table.

NELE : Oups c’est la mienne.
JASMIN : Merde.
NELE : Qu’est-ce qui ne va pas ? Tu as mal dormi ?
JASMIN : Oui… J’ai rêvé d’Anni.
NELE : (lui lance un regard lourd de sous-entendus) Et alors ? Comment elle était ?
JASMIN : Pourquoi tu en déduis que c’était un rêve érotique ?
NELE : Intuition ? Alleeez, j’ai raison ou j’ai raison ?
JASMIN : Tu pourrais être diseuse de bonne aventure
NELE : (contente d’elle) Nos rêves nous envoient des messages.
JASMIN : Ouais bien sûr.
NELE : Mais oui ! Je sais que ça sonne toujours comme de l’ésotérisme de bas étage, mais je suis tombée sur ce site internet l’autre jour et ça disait… attends, où est-ce que c’était… (elle prend l’ordinateur et fait une recherche). Ah oui, voilà c’est ici : « Un rêve érotique concernant un partenaire du même sexe peut être le signe de désirs homosexuels refoulés. »
JASMIN : Surprise !
NELE : « Mais ça peut aussi symboliser le besoin d’aimer quelqu’un qui nous correspond parfaitement dans ses opinions, son tempérament et ses sentiments. »
JASMIN : Parce qu’il va de soi qu’Anni et moi sommes totalement similaires… Absurde !
NELE : Eh bien, tout ce qui te reste c’est l’envie de coucher avec quelqu’un du même sexe alors.
JASMIN : J’ai rêvé que j’étais un chien une fois aussi. Est-ce que ça signifie que je veux un os et qu’on me promène ?
NELE : (Songeuse) Un chien… Un chien signifie que tu recherches un amour inconditionnel !
JASMIN : Qu’est ce que tu racontes ! J’ai rêvé d’Anni parce qu’elle n’arrête pas de me chercher à cause de ce stupide pari, c’est tout !

Au salon de coiffure, la conversation entre Nele et Jasmin sur l’attirance sexuelle continue.

NELE : Je n’ai jamais, ne serait-ce que pensé à coucher avec une femme.
JASMIN : Peut-être que tu n’as juste aucune imagination.
NELE : Attention ! Je veux dire, les femmes sont géniales évidemment. Elles sentent bon, elles sont belles… Mais de là à coucher avec elles ? Ce n’est juste pas pour moi.

Anni qui rentre à l’appartement et remarque l’ordinateur qui est resté ouvert sur la page concernant le rêve.

JASMIN : Ouais, pourquoi pas… Peut-être juste essayer ?
NELE : Tu y penses finalement ?
JASMIN : Eh bien, si c’est vraiment ce mega-rush galactique ultime, peut-être que c’est quelque chose à ne pas manquer.
NELE : Je ne peux même pas m’imaginer embrasser une femme.
JASMIN : Ça n’est pas vraiment désagréable…
NELE : Alors maintenant tu veux… Avec Anni ?
JASMIN : Non ! Mon dieu non. Aucune expérience sexuelle ne peut être si géniale qu’elle vaille un mois entier de ménage en contrepartie !
NELE : Ouais. Tu n’auras probablement pas à faire ça. De toute façon Anni veut annuler le pari.
JASMIN : Quoi ?
NELE : Oh… (se rendant compte qu’elle a fait une gaffe) Oublie.
JASMIN : Allez !
NELE : Ouais… Elle ne veut pas risquer de briser votre amitié.

Au Mauerwerk Anni et Jasmin sont en plein travail.

ANNI : Eh toi.
JASMIN : J’ai entendu dire que tu avais envie d’un mois de ménage ?
ANNI : Quoi ?
JASMIN : Nele m’a dit que tu veux annuler le pari ?
ANNI : Pourquoi je ferais ça ? Ça serait plutôt stupide de ma part maintenant que je sais que tu rêves de moi !
JASMIN : Comment tu sais ça ?
ANNI : (Élude la réponse) Hmm…
JASMIN : (Faisant à nouveau allusion au pari sur le ménage) C’est plutôt sexy de t’imaginer portant un tablier et des gants en caoutchouc…
ANNI : Est-ce que je portais des gants en caoutchouc dans ton rêve aussi ?
(Elle grogne de façon pseudo sexy mais c’est complètement raté. Elles rigolent.)
JASMIN : Oh non, beurk, c’est ridicule, tu le sais ça ?
ANNI : Donc le pari est toujours en cours ?
JASMIN : Un peu oui qu’il l’est !
ANNI : OK !

Anni s’éloigne et tire la langue en partant. Jasmin rigole.

Retour à la fiche de présentation Gute Zeiten Schlechte Zeiten

A propos de Nathalie Danel

Avatar
Chroniqueuse et Traductrice Allemand

Répondre