The Duke of Burgundy, le 50 Nuances de Grey lesbien ?

The Duke Of Burgundy

Écrit et réalisé en 2014 par Peter Strickland, The Duke Of Burgundy est l’un des films les plus attendus de l’année 2015 avec le désormais célèbre Carol. Baptisé par les fans et les critiques le “50 Nuances de Grey lesbien”, l’histoire est centrée sur Cynthia (Sidse Babett Knudsen), une spécialiste des papillons (une lépidoptériste pour celles qui veulent, comme moi, apprendre un mot) austère et froide qui entretient une relation sadomasochiste avec Evelyn (Chiara D’Anna), sa femme de ménage. Cette dernière, jeune et malléable lui est totalement soumise et satisfait à tous ses désirs…

Projeté au festival du film de Sundance, le long-métrage bénéficie d’excellentes critiques partout où il a été vu. Peu de festivals français l’ont pour l’instant annoncé à part le 22ème festival du film fantastique de Gérardmer.

Jennifer Lesieur, journaliste pour Métro a fait la critique qui suit :

Masochisme, érotisme, esthétisme nimbent ce film rétro d’un curieux parfum sucré, dont le plus frappant reste les plans somptueux sur les papillons de Cynthia.

Tout comme Krueger qui a eu la chance de le découvrir en avant-première au Festival International Fantastique de Paris, fin 2014.

Du point de vue de la narration, The Duke of Burgundy joue avec nos attentes et nous laisse le soin d’imaginer, tout au long du film, les possibles réactions de nos personnages. On s’identifie à Cynthia et on n’en vient à imaginer les pires scénarios pour qu’elle se sorte de cette situation inconfortable. Nos deux femmes sont très crédibles et passent par plusieurs stades psychologiques qui nous conduisent à chaque fois dans de nouvelles pistes. Mais le film est malin et surtout profondément humain, nous offrant ainsi une conclusion des plus touchantes, bien qu’évidente.

Alors, curieuse ?

Vidéo

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef. Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Un commentaire

  1. Avatar

    Une bande annonce qui donne envie. Vivement une sortie française.

Répondre