Go Fish

Un classique lesbien à petit budget

Année de Production : 1994

Date de Sortie : 12 Janvier 1995

Réalisation : Rose Troche

Scénario : Guinevere Turner, Rose Troche

Avec : V.S. Brodie (Ely), Guinevere Turner (Max West), T. Wendy McMillan (Kia), Migdalia Menendez (Evy), Anastasia Sharp (Daria), Stephanie Boles ( Alice )

Nationalité : Américaine

Genre : Comédie, Romance

Durée : 1h 29min.

Titre Original : Go Fish


Interview(s) :

Interview de Guinevere Turner

Go Fish : Résumé

Go Fish est un film de Rose Troche, sur un scénario de Guinevere Turner et Rose Troche, sorti en 1995.

Max est une jeune écrivaine lesbienne de 24 ans très à la mode. Elle s’amuse, bouge, profite de la vie mais n’a pas fait de vraie rencontre amoureuse depuis plus de dix mois. Et aujourd’hui elle ne supporte plus d’être seule.

Sa meilleure amie, qui est également sa colocataire, lui présente un jour Ely. Max n’accroche pas. Ely est plus âgée qu’elle, calme, douce, végétarienne et pas à la mode du tout. Tout les sépare et pourtant, au fil des rencontres les deux jeunes femmes vont se rapprocher.

Go Fish est un film de Rose Troche, sur un scénario de Guinevere Turner et Rose Troche, sorti en 1995. Max est une jeune écrivaine lesbienne de 24 ans très à la mode. Elle s'amuse, bouge, profite de la vie mais n'a pas fait de vraie rencontre amoureuse depuis plus de dix mois. Et aujourd'hui elle ne supporte plus d'être seule. Sa meilleure amie, qui est également sa colocataire, lui présente un jour Ely. Max n'accroche pas. Ely est plus âgée qu'elle, calme, douce, végétarienne et pas à la mode du tout. Tout les sépare et pourtant, au fil des…

L'avis d'Univers-L

Scénario/Réalisation
Casting
Lez/Bi Quantité
Lez/Bi Qualité

Résumé : Un incontournable lesbien.

Note des lectrices : 3.88 ( 2 votes)
60

Go Fish est un long-métrage sorti en 1994 aux États-Unis. À cette époque, il y avait très peu de films lesbiens positifs. Il est apparu sur les écrans après Beignets de tomates vertes et avant When night is falling et Bound. Un monument du cinéma lesbien.

Bien que ce film ne soit pas parfait, loin de là, il a vu la consécration de Rose Troche et Guinevere Turner, deux excellentes scénaristes qui collaborent aujourd’hui à The L-Word. Malgré un budget fort mince qui se ressent à l’écran, Go Fish ose aborder ce qui n’était jamais abordé au cinéma. Les histoires de plusieurs lesbiennes, leurs rendez-vous amoureux, leurs problèmes personnels, leurs rêves, leurs attentes, leurs désirs.

Avec humour et légèreté, ce film présente une tranche de vie lesbienne. Bourré de stéréotypes et de clichés, il possède cependant une liberté de ton, un courage et une innovation rares pour l’époque.

Go Fish : Critiques Presse et Récompenses

« Go Fish mêle coeur et cul avec enthousiasme… Il n’est pas question de territoire ni de frontières et c’est ce qui en fait toute la nouveauté. » (Libération)

« Go Fish : une tranche de vie gay. Très gaie même… » (Le Nouvel Observateur)

Go Fish : Extraits

KIA  : Tout au long de l’histoire lesbienne on a manqué d’éléments qui nous auraient montré ce qu’était vraiment la vie de ces femmes. On a très peu écrit sur la vie et les relations des lesbiennes. C’est pour cela et en comprenant la signification et le pouvoir de l’histoire qu’on commence à vouloir changer l’histoire.

KIA  : Tu dis que je suis seventies, et toi tu parles du sexe avec des mots d’écrivain. « Couché avec » ? C’est du sexe comme dans « safe sex », comme baiser, faire l’amour.
MAX  : Ça va maintenant. Je saurais quels termes employer si je me souvenais comment c’est. Aide-moi à rencontrer des nanas sexys. Bon, à ton avis qui est la plus mignonne, et peux-tu nous présenter ?
KIA  : Qui voudrais-tu que je te présente ?
MAX  : C’est toi qui choisis.
KIA  : C’est ta libido.

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef. Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre