Anni & Jasmin : Réconciliation sur l’oreiller (Épisodes 5739, 5740, 5748)

Article lié à la série Gute Zeiten Schlechte Zeiten

Anni Elean Jasmin Tuner Anni

Épisode 5739 : Le combat pour l’amour.

Anni et Jasmin sont au lit de bon matin et sont réveillées par le bruit infernal de travaux à l’extérieur.

JASMIN : Oh non. Oh ma tête !
ANNI : Pourquoi les ouvriers doivent-ils toujours commencer aussi tôt ?
JASMIN : Va leur dire qu’aujourd’hui c’est mon anniversaire.
ANNI : Ce ne sont pas les peintres, ça vient d’en haut.
ANNI : La nuit est finie.
JASMIN : Non.
ANNI : Regarde ça comme un cadeau, au moins tu pourras dormir de nouveau dans ta chambre ce soir.
JASMIN : Non, je veux dormir ici et maintenant.
ANNI : Es-tu prête pour ton cadeau d’anniversaire ?
JASMIN : Hein ?
ANNI : Es-tu prête pour ton cadeau d’anniversaire ?
JASMIN : Oui !
ANNI : Oui ?! (Anni lui donne alors un petit boitier)
JASMIN : Oh c’est petit. Un CD…  (Jasmin cache à peine sa déception) Cool, les chansons…
ANNI : Je savais que tu appréciais ce genre (de musique) guimauve. Aussi avant que j’oublie… j’ai un vrai cadeau pour toi…
JASMIN : Ah je le savais.

Jasmin est toute contente. Et Anni sort un gros paquet qu’elle lui tend.

ANNI : Joyeux Anniversaire.
JASMIN : Oh ouah, c’est génial.
ANNI : Je pense que ça pourra t’aider pour tes teeshirts.
JASMIN : Moi ça m’inspire totalement ! T’es un trésor, tu l’as si bien fait.

Elle se penche vers sa petite amie et l’embrasse amoureusement. Leur baiser est interrompu par les bruits extérieurs de travaux qui repartent de plus belle.

Un peu plus tard, dans le WG, Elena et Anni allument les bougies du gâteau et chantent en chœur « Joyeux Anniversaire » à Jasmin.

JASMIN : Merci.
ANNI : J’ai besoin d’un café.
JASMIN : Ça a duré un moment hier soir.
ANNI : Oui mais c’était bien.
JASMIN : C’est vrai.

Anni boit son café mais le goût est infect.

ELENA : Moi et les machines à café, j’ai oublié d’enlever le filtre précèdent.

Le bruit de travaux reprend à nouveau. Les filles sont obligées de parler fort pour s’entendre.

JASMIN : Tu n’es pas venue au Spreebass hier soir ?
ANNI : Pourquoi tu n’es pas venue nous rejoindre hier soir avec Philip ?
ELENA : Vous voulez votre café extra noir, non ?
JASMIN : Est-ce que vous avez fait quelque chose à deux hier soir ?
ELENA : (s’occupant de la machine à café) : Je remets deux cuillères en plus ou alors trois ?
ANNI : Ou tu remets un nouveau filtre.
ELENA (qui ne s’en sort pas avec le café) : Ce n’est pas possible !
JASMIN : Dis-moi, toi et Philip, est-ce que vous avez conclu ?
ELENA : C’est bien possible…
ANNI : Quoi ?
ELENA : Oui, j’ai couché avec Philip.

Plus tard Anni et Jasmin demandent des explications sur la soirée d’Elena.

ANNI : C’était bien ?
ELENA : Oui. Plutôt bien.
ANNI : Donc où est le problème ?
JASMIN : Toi, tu penses que si le sexe est bon alors il n’y a pas de problème.
ANNI : Oui.
ELENA : Je ne veux pas d’une relation.
ANNI : Ce n’est pas obligé que ce soit sérieux aussi.
JASMIN : Philip est quelqu’un de bien.
ELENA : Oui, je trouve aussi mais…
JASMIN : C’est à cause de Dominik..
ELENA : C’est juste encore trop tôt.
JASMIN : Je comprends.
ELENA : Et je ne suis pas amoureuse de Philip. Ça s’est passé, ça s’est fait sur un coup de tête. C’était une belle soirée et…
JASMIN : Tu n’as pas besoin de te justifier. Tout va bien.
ELENA : Je sais. Merci.

Le téléphone d’Elena sonne, c’est un message de Philip qui lui demande s’ils peuvent aller se promener ensemble. Ce qui fait rire Anni et Jasmin.

ELENA : Qu’est ce que ça veut dire ?
ANNI : Peut-être qu’il veut un peu de sexe en extérieur.
JASMIN : Anni !!!

Jasmin pense que Philip veut peut-être plus que juste un one night stand. Dans la chambre d’Anni, Jasmin est sur l’ordinateur tandis qu’Anni est avec sa guitare.

JASMIN : Je suis en ligne.
ANNI : Ça arrive parfois !
JASMIN : Non, mon site web. Viens voir.

Jasmin montre son site à sa petite amie.

ANNI : Tu es une femme d’affaire maintenant, c’est très sexy. Et c’est seulement le début.
JASMIN : On verra. Ce n’est pas si facile de démarrer un site de vente sur le net.
ANNI : Oui mais tu es une tussi dure à cuire (forte).

Soudain Jasmin reçoit un appel du webdesigner. Elle félicite Lukas pour son travail Mais elle apprend qu’en fait elle doit donner plus de 1500 euros. Elle accepte de payer le surplus.

ANNI : Qu’est ce qui se passe ?
JASMIN : Il veut 1000 euros de plus.
ANNI : Mais tu avais un contrat !
JASMIN : Il a fait plus que ce qui était écrit sur le contrat, parce que je lui avais demandé.
ANNI : Tu pourras payer ?
JASMIN : Ça va être juste, le premier paiement du crédit est à payer également.

Plus tard , Jasmin à l’aide de sa machine à calculer, fait ses comptes pour pouvoir payer ce surplus. Mais ça s’annonce mal car elle n’a encore rien gagné. Il est grand temps car la production doit continuer et elle aussi pouvoir vivre de ce qu’elle fait.

ANNI : Tu en as parlé avec ta banque ?
JASMIN : Non, je dois trouver un moyen de gagner de l’argent à côté.
ANNI : Je te donnerais bien quelque chose, mais je n’ai moi-même rien.
JASMIN : Oui je sais.

Un des peintres rentre alors pour dire que leur travail est terminé. Jasmin apprend alors qu’elle pourra retourner dans sa chambre le lendemain car pour l’instant ça sent encore la peinture. Jasmin soumet alors l’idée de louer sa chambre.

ANNI : Mais tu irais où ?
JASMIN : Je pensais que pour nous deux c’était cool de rester dans ta chambre.
ANNI (déconfite) : Oui bien sûr.
JASMIN : Non sorry, excuse-moi. Tu as besoin de ta chambre pour toi, c’est clair.

Au Vereinsheim Tuner demande à Anni les jours où elle peut venir travailler pour lui. Mais Anni a du mal à se concentrer car elle pense à ce que Jasmin lui a dit. Tuner comprend qu’Anni a des problèmes de couple.

TUNER : C’est comme ça quand on est avec une femme. Et ne me demande pas maintenant qui de vous deux a raison.
ANNI : Jasmin a besoin d’argent pour son website.
TUNER : Stop !
ANNI : Maintenant elle voudrait louer sa chambre.
TUNER (se bouchant les oreilles) : Je n’entends rien.
ANNI : Est-ce que ça veut vraiment dire que je dois la laisser dormir dans ma chambre ?
TUNER : Oui.
ANNI : Comment ça oui ?
TUNER : Tu dois la laisser dormir dans ta chambre.
ANNI : Mais c’est serré, on va tout le temps se disputer.
TUNER : Je t’avais dit de ne pas me demander.
ANNI : Non mais est-ce que je dois toujours me justifier de vouloir avoir un peu de tranquillité, c’est tout à fait normal.
TUNER : Qu’est-ce qui est normal ?
ANNI : Je sais au moins que si elle reste dans ma chambre, j’arriverai plus à respirer, hein ?

Mais Tuner ne lui répond plus et part s’occuper de ses clients. Anni est de retour au WG, Jasmin l’accueille avec un panier rempli de vêtements. Anni comprend alors tout de travers.

ANNI : Non mais ça va pas, je pensais qu’on s’était expliqué.
JASMIN : Quoi ?
ANNI : Que tu t’installes dans ma chambre. Je veux que tu reprennes tes affaires de ma chambre.
JASMIN : Je ne veux pas m’installer avec toi, ces vêtements sont à vendre. Mais j’ai compris , tu ne peux pas supporter de partager ta chambre avec moi. Mais tu sais quoi, tu as ta chambre complètement pour toi toute seule, profite bien !

Anni la regarde partir, comprenant bien qu’elle a fait une grosse boulette.

Retour à la fiche de présentation Gute Zeiten Schlechte Zeiten

A propos de Nathalie Danel

Avatar
Chroniqueuse et Traductrice Allemand

Répondre