Interview de l’actrice et chanteuse Heather Peace

Interview liée à la série Lip Service

Heather Peace - Lip Service

Interview accordée à Dana Piccoli le 09 Janvier 2014 pour le site Afterellen.com.

Heather Peace a eu pas mal de succès dans sa carrière mais l’actrice est vraiment entrée dans nos cœurs de lesbiennes grâce à la série télévisée écossaise Lip Service. Elle y interprétait la détective Sam Murray, la flic sexy, qui était à la fois dure et tendre. Alors que la série s’est arrêtée après la seconde saison, Heather Peace, elle, est restée dans notre viseur. Toute nouvelle en tant que chanteuse/compositrice, Heather a sorti, en 2012, son album Fairytales. Cette sortie a été suivie par une tournée à guichets fermés au Royaume-Uni et en Australie. L’actrice out joue actuellement dans la série populaire de BBC1, Waterloo Road. Elle y tient le rôle de Nikki Boston, une enseignante également lesbienne. Waterloo Road vient de donner le coup d’envoi de sa dixième saison et Heather a pris un peu de temps pour nous parler de Nikki, son personnage et de son tout nouvel album qui sortira au printemps.

Dans la dernière saison de Waterloo Road, votre personnage, Nikki, a eu une sacrée surprise lorsque sa fille (Eve) qu’elle avait abandonnée des années auparavant se met à la rechercher. En quoi cela a-t-il affecté Nikki ?

L’arrivée de la fille de Nikki a vraiment bouleversé son monde. Elle fuit réellement les problèmes lorsqu’ils sont personnels et je pense qu’elle devrait peut-être envisager une thérapie pour gérer cela ! Elle a transféré tous ses instincts maternels vers Kacey Barry, avant et après qu’Eve la retrouve, lors de son entraînement de boxe. Si Nikki répondait à cette question, elle ne dirait pas que leur relation a à voir avec ses sentiments maternels. D’où la thérapie.

Eve était assez anéantie la dernière fois qu’on l’a vue : elle apprenait la raison de son abandon par Nikki. Y a-t-il au moins une possibilité d’évolution de la relation entre Nikki et Eve ?

Oui, sans aucun doute. Elles essaient vraiment de construire leur relation. Il y a des scènes vraiment poignantes, que je trouve vraiment géniales, un peu plus loin dans la série entre Nikki, Eve et la nouvelle partenaire de Nikki. J’étais contente que Waterloo Road montre toute cette situation parce que cela n’a pas encore vraiment été exploré à la télévision au Royaume-Uni.

À la fin de la dernière saison, il y avait de belles étincelles entre Nikki et Vix, la sœur de Sue. Pouvez-vous nous dire quoi que ce soit sur une éventuelle relation entre ces deux-là dans la saison dix ?

La série commence avec ces deux-là ensemble et elles semblent très heureuses. Cela amène Nikki à faire part de sa sexualité avec sa classe et encore une fois, je suis vraiment fière de cette scène, je trouve que c’est très bien fait. Mais bien sûr c’est une série dramatique donc le chemin qui mène à l’amour n’est jamais sans embûche. Je pense que Nikki souffre d’un peu d’homophobie intériorisée. Elle n’est pas sûre d’elle-même, ce qui ne la rend pas claire sur la façon dont elle doit se comporter avec le reste du monde vis-à-vis de ça. Tout particulièrement lorsqu’elle doit en parler à Eve et qu’au début elle décide de la renier, elle, ainsi que sa relation avec Vix, au grand désarroi de sa petite-amie. En plus Vix est l’opposée de Nikki, elle est très « couple », elle sait qui elle est et elle en est fière. Nikki a un peu tendance à se mettre toute seule des bâtons dans les roues et nous la regardons malheureusement essayer de bousiller sa seule chance de bonheur. (Thérapie ?)

Vous êtes out depuis un moment déjà et votre carrière se porte très bien. Au cours de ces dernières années, avez-vous remarqué un changement dans la façon dont l’industrie (et le public d’une manière large) perçoit les acteurs et actrices gays et lesbiennes, ou pensez-vous qu’il y a encore des progrès à faire ?

Je ne sais pas vraiment. Ai-je joué un seul rôle hétéro depuis mon coming-out ?! Mais bon, peut-être que je ne cherche pas trop non plus puisque j’ai joué des rôles hétéros les douze premières années de ma carrière et que j’apprécie les rôles que j’obtiens en ce moment. Je pense que les choses changent de manière générale, dans les attitudes des gens. Il y a de plus en plus d’acteurs out à la télévision, donc avec un peu de chance ça continuera dans ce sens-là et je suis contente de faire partie de cette industrie au fur et à mesure de ces changements.

Vous n’êtes pas seulement une actrice populaire, vous êtes également une musicienne talentueuse. Votre nouvel album sortira au printemps et vous avez des tournées prévues au Royaume-Uni et en Australie. Comment gérez-vous ces deux carrières ?

Je me suis toujours dit : si tu ne sais pas quelle décision prendre alors ne te force pas à en prendre une, la réponse viendra d’elle-même. J’ai été actrice et chanteuse pendant trois ans et je savais que lorsque je devrai me concentrer uniquement sur un aspect de ma carrière alors cela deviendrait clair. C’est ce qu’il s’est passé. Je veux que mon deuxième album soit le meilleur possible et je ne peux le faire que si rien d’autre n’occupe mon attention. C’est pour cela que j’ai pris la décision de quitter Waterloo Road pendant ce temps-là. J’écrivais le soir pendant le tournage, mais je n’arrivais pas à être parfaitement satisfaite de ce que je faisais parce que, dans la journée j’apprenais mes répliques et je tournais beaucoup. Dès que j’ai arrêté et que je me suis concentrée sur la musique, les chansons ont commencé à venir. La créativité a besoin d’espace, elle ne peut pas avoir de contraintes de temps. Certaines chansons s’écrivent en une heure, pour d’autres il faudra que je travaille pendant des mois. Tout le monde de Waterloo Road me manque mais je suis super excitée par les nouvelles tournées et j’ai très envie d’aller en Australie.

Qu’est-ce-que les fans peuvent attendre de ce nouvel album ?

Il est beaucoup plus entraînant que le premier, probablement un peu plus pop et funky également. Nous avons un producteur génial, James Lewis, qui enregistre d’une manière très classique avec d’anciens micros, des amplis à lampes, en passant le son d’un micro à l’autre ; un peu comme ils faisaient dans l’ancien temps ! Donc c’est une impression très crue, très directe et intime. Je suis très fière des chansons et j’ai l’impression d’avoir beaucoup avancé et appris en tant qu’auteure. J’ai passé de merveilleux moments dans le studio à faire l’album et j’ai hâte que les gens l’écoutent.

Félicitations pour vos récentes noces ! Voudriez-vous partager un peu de cette journée particulière avec nous ?

Nous avons célébré notre PACS dans un magnifique kiosque à musique à Brighton Beach, ma ville natale. Et puis nous avons fait un barbecue et une bonne vieille soirée avec la famille et les amis proches et une relation intime. Le meilleur jour de ma vie. Je le recommande carrément.

Beaucoup de fans font encore le deuil de Lip Service, moi incluse. Sam Murray était si complexe et fantastique et ce fut tellement décevant de ne pas voir son personnage évoluer sur une autre saison. L’alchimie entre Sam et Lexi était si intense. Si vous aviez pu choisir, quelle fin auriez-vous donnée à Sam ?

Oh mon Dieu, ça remonte à un bout de temps maintenant. Une fin heureuse, sans aucun doute, c’était une personne tellement bonne. Sam Murray mérite un mariage, des enfants et une super promotion dans son travail. Après un peu d’agitation bien entendu. Oh, et une thérapie !

Interview Originale sur le site Afterellen.com

Retour à la fiche de présentation Lip Service

A propos de Lou Morin

Lou Morin
Traductrice Anglais/Français

Répondre