Camila Grey

Camila Grey

Biographie

Camila Grey, de son véritable nom Camila Cristinna Gutierrez, est une musicienne américaine et membre du groupe Uh Huh Her née le 06 janvier 1979 à Dallas, au Texas. C’est dans la capitale de cet État, à Austin, qu’elle grandit. Très tôt, ses parents l’initient à la musique et l’inscrivent à la Suzuki Music School de Houston. Là-bas elle apprend le solfège et suit des cours de piano.

Encouragée par son entourage et ses professeurs qui ne tarissent pas d’éloges sur son talent, elle envisage relativement jeune une carrière professionnelle dans la musique. Si bien que sitôt le lycée terminé, elle s’inscrit dans le très prestigieux Berklee College of Music. Situé à Boston, ce dernier est considéré comme l’une des meilleures facultés de musique du pays – voire même du monde. Là elle multiplie les rencontres et découvre différents genres musicaux, ainsi que le maniement d’autres instruments tels que la guitare, ou le synthé.

Une fois son diplôme en poche, elle décide de remettre le cap vers l’ouest des États-Unis. Non pas pour retourner dans son Texas natal, où les perspectives de se faire connaître sont plutôt faibles, mais afin de s’installer en Californie, à Los Angeles, où l’on trouve une grande effervescence culturelle et artistique. Elle enchaîne alors pendant plusieurs années des petits boulots pour parvenir à boucler les fins de mois. Outre les petits jobs habituels, elle décroche de nombreux contrats qui lui donnent l’occasion de chanter sur diverses bandes originales (Nip/Tuck et Catwoman par exemple). Elle commence aussi à se faire un nom en tant que musicienne et elle collabore avec plusieurs artistes renommés, comme Dr. Dre, Kelly Osbourne ou encore Adam Lambert.

En parallèle, Camila ne laisse pas de côté ses projets personnels. Elle a en effet co-créé, avec Jonathan Bates, un ami rencontré à Berklee, un groupe de rock, Mellowdrone. Elle y officie sous le nom de Cami Gutierrez et y joue du synthé et de la basse. Malgré une renommée naissante, elle décide de quitter le groupe en 2006 après avoir rencontré la chanteuse Leisha Hailey. Cette dernière, qui avait créé The Murmurs dans les années 1990, joue depuis plusieurs années un rôle récurrent dans la série The L-Word. Les deux jeunes femmes ont l’ambition de créer ensemble, et avec Alicia Warrington, un groupe tendance électropop entièrement féminin, les Uh Huh Her. (Si le nom du groupe peut paraître étrange à certains, il est bien connu dans le milieu de la musique alternative, puisqu’il s’agit du titre d’un album de PJ Harvey, sorti deux ans auparavant.)

Après plusieurs mois de travail, c’est en 2007 que sort le premier opus du groupe, I See Red, un EP comportant cinq titres. Fabriqué avec des bouts de ficelle, c’est dans l’appartement de Camila qu’il a été enregistré et mixé. Bien reçu par les critiques et par le public (qui se déplace beaucoup dans les différents concerts que donnent les jeunes femmes), il leur permet d’enregistrer et de produire leur premier véritable album, Common Reaction en 2008, juste après qu’Alicia ait décidé de quitter le groupe. Devant le succès auprès de la presse spécialisée et dans le milieu très sélect de la musique indé, elles enchaînent rapidement avec une tournée et cumulent les caméos et participations à divers projets : on peut ainsi entendre l’une de leurs créations, Same High, dans le film de Lisa Cholodenko, The Kids are All Right, primé en 2010 à la Berlinade.

L’année 2011 est une année chargée pour Camila Grey. Après avoir participé l’année précédente à la tournée mondiale d’Adam Lambert (au synthé et à la basse comme toujours), elle sort avec les Uh Huh Her pas moins de deux albums (l’EP Black and Blue sort au printemps, tandis que l’album, Nocturnes, sort à la fin de l’été) et effectue une petite tournée de promotion.

Aujourd’hui, Camila Grey vit toujours à Los Angeles, où elle continue de jongler entre ses nombreux projets. Elle prépare, avec Leisha Hailey, sa comparse des Uh Huh Her, une tournée à l’occasion de la sortie de leur deuxième album.

Histoire d'un Coming-Out

On sait relativement peu de choses du moment où Camila Grey a pris conscience de son orientation sexuelle, puisqu’elle parle très rarement de sa vie privée dans les médias. Ce qui est certain, c’est qu’au début des années 2000, quand elle arrive à Los Angeles, elle se rend régulièrement dans les nombreuses fêtes lesbiennes organisées dans la grande ville de la côte ouest. C’est d’ailleurs lors de l’une de ces soirées qu’elle fait la connaissance en 2006 de Leisha Hailey (ouvertement lesbienne et l’une des actrices principales de The L-Word), qui devient par la suite sa compagne et avec qui elle fonde le groupe des Uh Huh Her.

Jusqu’à la rentrée 2011, elle refusait toujours d’évoquer son homosexualité dans les médias, malgré les rumeurs persistantes qui circulaient. Le secret de polichinelle a pris fin en septembre 2011, quand le couple a fait l’objet de discrimination de la part de la compagnie aérienne Southwest Airlines. Cette dernière les a en effet débarquées d’un appareil, après que les deux jeunes femmes se soient emportées quand on leur a demandé de ne plus s’embrasser, comme l’explique Leisha Hailey dans l’un de ses nombreux tweets : « Un steward m’a dit que c’était une compagnie “familiale” et que s’embrasser n’était pas ok. […]Depuis quand montrer de l’affection à la personne qu’on aime est illégal ? » Une attitude révoltante que les deux jeunes femmes ont dénoncée dans un communiqué commun le 26 septembre : « En aucune façon nous n’avons agi sur Southwest Airlines de manière excessive, inappropriée ou vulgaire… Cela n’a été qu’un seul et simple baiser. » Des communiqués en rafale qui ont occasionné par là-même le coming out de Camila Grey.

Discographie

Nocturnes (avec les Uh Huh Her) (2011)
Black and Blue (avec les Uh Huh Her) (2011)
Common Reaction (avec les Uh Huh Her) (2008)
I See Red (avec les Uh Huh Her) (2007)
Go Get ‘Em Tiger (avec les Mellowdrone) (2004)
A Demonstration of Intellectual Property (avec les Mellowdrone) (2003)
Glassblower (avec les Mellowdrone) (2001)
…Boredom Never Sounded So Sweet (avec les Mellowdrone) (1999)

Camila Grey

Répondre