Skins et la Musique : La relation Emily Naomi vue au travers de la musique

Article lié à la série Skins

Skins - MusiqueSkins - MusiqueSkins - Musique

 

La musique dans la série

La bande-son et les chansons diffusées lors des épisodes sont l’un des facteurs importants de la série Skins et sont indissociables de la réussite de cette dernière ; elle participe pleinement à la compréhension des réactions des personnages, de leurs sentiments profonds. Il est rare de voir la musique d’une série sonner aussi juste et coller aussi bien aux scènes – que ce soit par la mélodie ou par les paroles. Bien sûr une autre série, Six Feet Under, savait également utiliser à la perfection les chansons au cours de ses épisodes en proposant un savant mélange de classiques et de musiques actuelles, mais c’est beaucoup plus rare de retrouver cela dans des séries à destination des adolescents. Par ailleurs, deuxième chose rare, la bande-son de Skins est véritablement à la page et à la pointe de l’actualité musicale en proposant surtout des titres récents. Ce qui est frappant dans la série, c’est à quel point la musique choisie parvient à retranscrire à la perfection les sentiments, les interrogations ou encore l’état d’esprit des personnages. Cela se ressent surtout dans les épisodes 7 et 8. Tout au long de l’épisode 7, consacré à JJ, un personnage qui vit dans un monde à lui, la série propose essentiellement de la musique classique, lente, d’un autre temps et décalée, tout comme JJ lui-même ; on retrouve tout autre chose dans l’épisode 8, qui est consacré au personnage de Effy, la musique nous propose une autre ambiance, qui nous met presque mal à l’aise parfois, et qui correspond à la perfection au trouble intérieur qui secoue Effy.

La relation entre les deux personnages Emily et Naomi n’échappe pas à cette règle de la série : la musique est l’un des éléments importants dans la construction et l’évolution de leur histoire. Elle révèle ou renforce ce que ressentent les jeunes filles, leurs sentiments profonds ou cachés, nous permettant de mieux comprendre leurs attitudes et réactions. On peut analyser leur relation au travers des chansons diffusées lors de leurs scènes.

Analyse de la relation Emily-Naomi au travers de la musique diffusée dans la série.

Épisode 1

La première fois que l’on aperçoit Emily, on découvre une jeune ado qui se prépare pour la rentrée des classes et qui hésite sur le choix de la tenue à porter pour cette journée spéciale. Elle semble pleine de rêves et d’espoir et prête à oser de nouvelles choses.

Timothy Victor Folk Orchestra – Lady Belles
There were always two sides to this story – Il y a toujours eu deux visages à cette histoire
It was faith that laid us here – C’est la foi qui nous a guidées jusqu’ici
Two lady belles – Deux beautés
We saw wings that cling and wings that fell – Nous avons vu des choses réussir, d’autres rater
All our time – Toute notre vie
It’s easy to see all these changes for me – Il est aisé de voir tous ces changements pour moi
But all of these things – Mais toutes ces choses
Do not compare – Ne pas comparer
Not anywhere – Pas n’importe où
No near the way we do – Pas le chemin que nous avons emprunté
Through all of this life – Tout au long de notre vie
There’s you – Tu es là

On apprendra par la suite qu’Emily a une sœur jumelle, dans l’ombre de qui elle vit, une sœur jumelle qui l’étouffe. Emily et Katie font tout ensemble et, pire, Katie décide beaucoup de choses à la place d’Emily. Elle est effacée, ne prend pas de véritables décisions et ne fait donc jamais vraiment ce qu’elle désire réellement. Quand on écoute bien les paroles de cette chanson, on ressent bien l’état d’esprit d’Emily à ce moment-là : elle aime sa sœur, mais elle a besoin d’indépendance, elle a envie de changement. On pose ici les bases de la relation Naoly : Emily est sans doute prête pour de nouvelles choses, prête pour être enfin elle-même ?

Épisode 4

Lors de la scène de leur premier baiser échangé au cours de la pyjama party de Pandora, les paroles de la chanson diffusée à ce moment-là collent encore une fois parfaitement avec les sentiments des personnages à cet instant précis. Les deux jeunes filles discutent d’une manière un peu insouciante quand elles sont submergées par le désir soudain de s’embrasser ; elles hésitent, se rapprochent l’une de l’autre, puis finissent par s’embrasser.

Lily Allen – The Fear
I don’t know what’s right and what’s real anymore – Je ne sais plus ce qui est juste ni ce qui est réel
I don’t know how I’m meant to feel anymore – Je ne sais plus comment je suis censée me sentir
When we think it will all become clear – Quand on y pense tout va devenir clair
‘Cuz I’m being taken over by the fear – Car la peur est en train de s’emparer de moi

Ça colle parfaitement : elles semblent déroutées, mais en même temps d’avoir apprécié le baiser. Elles sont troublées par leur attirance réciproque, et ne savent pas si c’est ce qu’elles doivent faire, et encore moins si c’est la chose à faire. Enfin Naomi surtout est troublée, car Emily semble assez sûre d’elle. Et j’ai adoré comme la phrase « Quand on y pense tout va devenir clair » correspond pile poil à l’instant où Emily avoue pour la première fois son homosexualité.

Pour la petite histoire, E4, la chaîne qui diffuse la série en Grande-Bretagne, a pour habitude de proposer des extraits de l’épisode suivant sur son site. Afin de faire la promotion de l’épisode 4, cette scène était visible sur leur site, mais avec une autre chanson en arrière-plan, une chanson qui a fait un tabac cet été, mais en même temps qui a fait l’objet d’une certaine polémique auprès des lesbiennes :

Katie Perry – I kissed a girl
I got so brave, drink in hand – J’ai été si courageuse, un verre à la main
Lost my discretion – Je suis sortie de ma réserve
It’s not what, I’m used to – Ce n’est pas ce à quoi je suis habituée
Just wanna try you on – Je voulais juste t’essayer
I’m curious for you – Je suis curieuse de toi
Caught my attention – Tu as retenu mon attention

I kissed a girl and I liked it – J’ai embrassé une fille et j’ai adoré
The taste of her cherry chapstick – Le goût de son baume à la cerise
I kissed a girl just to try it – J’ai embrassé une fille juste pour essayer
I hope my boyfriend don’t mind it – J’espère que mon petit copain ne le saura pas
It felt so wrong – Ça semblait si mal
It felt so right – Ça semblait si bien

Je trouve que le choix de “The Fear” de Lily Allen a été plus judicieux. Ici, on ne parle pas de sentiments, on embrasse une fille juste par défi, pour voir ce que ça donne ; or ce qui est intéressant, et ce que souligne bien l’autre chanson, c’est le trouble des personnages par rapport à leurs sentiments justement, le fait qu’elles soient assez déroutées.

Skins - MusiqueSkins - MusiqueSkins - Musique

Retour à la fiche de présentation Skins

A propos de Magali Lehane

Avatar

Répondre